Actualité automobile

Dacia Jogger : toutes les infos sur le break low-cost

Dacia enrichit sa gamme avec un break inédit, le Jogger, pouvant accueillir jusqu’à sept occupants dans un vaste espace intérieur.

Photo Dacia Jogger break 2021

Il s’en passe des choses, du côté de chez Dacia. Alors que la marque cartonne toujours autant, cela fait plusieurs mois qu’elle fait évoluer sa gamme, en opérant alors une très belle montée en gamme. Elle est en effet loin l’époque où la firme faisait office d’outsider, traînant une image low-cost pas vraiment flatteuse. Aujourd’hui, Dacia se fait séduisante et est résolument dans l’air du temps, avec un catalogue de plus en plus fourni. Outre les incontournables Duster et Sandero, récemment renouvelés, le constructeur roumain a également lancé la Spring, son tout premier modèle électrique. En pleine mutation, Dacia a également décidé de ne pas donner suite à son Lodgy, mais également à sa Logan, toujours produite sur d’autres marchés cependant. Mais pas question pour la marque de se mettre à dos les familles, qui sont nombreuses à rechercher un modèle habitable et pas cher. Alors, en attendant l’arrivée de la version de série du Bigster, un SUV sept places cousin du Duster, voilà que la firme dévoile le Jogger.

Quezako ? Derrière ce nom un brin insolite se cache tout simplement un break, dont le look vous rappellera très probablement quelque chose. Et pour cause, celui-ci reprend la face avant de la nouvelle Dacia Sandero Stepway, de la signature lumineuse à la calandre, en passant par les détails qui donnant des airs plus baroudeur. Parmi eux, citons le sabot en aluminum, les protections en plastique sur les passages de roues et les bas de caisse, ainsi que les inserts noirs sur les portes, rappelant les Airbumps de chez Citroën. Mais là où ce Dacia Jogger se distingue, c’est par sa longueur en hausse de 45 centimètres par rapport à la Sandero, pour atteindre les 4,55 mètres au total. Plus habitable grâce à son empattement de 2,90 m (+ 9 cm), le break peut alors accueillir jusqu’à sept occupants, tandis que le volume de coffre oscille quant à lui entre 160 (7 places) et 708 litres (5 places). Le poste de conduite est quant à lui identique à celui de la citadine, reprenant son écran tactile de 8 pouces dans sa version haut de gamme.

Le diesel, c’est fini

Photo arrière Dacia Jogger 2021

Si le détail de la gamme n’a pas encore été totalement dévoilé, celle-ci devrait être identique à celle de la Dacia Sandero standard. Il faudra donc aller chercher dans les finitions les plus hautes ou dans le catalogue d’options pour profiter des équipements indispensables. Comme la citadine, ce Dacia Jogger fait donc l’impasse sur le diesel, se concentrant sur l’essence, avec toutefois des moteurs légèrement différents. Les clients pourront en effet découvrir un inédit trois cylindres TCe 110 chevaux, ainsi que le TCe 1,0 litre Eco-G fonctionnant également au GPL et développant alors 100 chevaux. Ces deux moteurs seront alors uniquement disponibles avec une boite manuelle à six rapports, la X-Tronic à variation continue n’étant pas proposée pour l’instant. A noter qu’une variante hybride non rechargeable E-Tech reprenant la chaine de traction des Clio et Captur arrivera par la suite dans le catalogue, d’ici à 2023.

Lancé au début de l’année prochaine, ce nouveau Dacia Jogger sera d’abord disponible sous la forme d’une série limitée, se distinguant par des coques de rétroviseurs, des jantes et des barres de toit noires. A bord, des surpiqures rouges feront leur apparition, tandis que la dotation de série s’enrichit de la caméra de recul, de la carte main-libre ainsi que de la climatisation automatique.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer