Essais automobilesRétro

Cinq bonnes raisons de craquer pour une Mazda MX-5 NA

Vous chercher une petite auto accessible et amusante ? Et pourquoi pas une Mazda MX-5 de 1ère génération ? En tout cas, nous on a déjà craqué, et on vous donne cinq raisons de le faire aussi !

Photo Mazda MX-5 NA capote ouverte

Ça y est, l’été approche et les beaux jours sont enfin de retour. Après des mois d’hiver rythmés par les mesures sanitaires liées à l’épidémie de Coronavirus, on ne souhaite désormais plus qu’une chose : voyager et s’évader. S’il risque d’être encore difficile de sauter dans un avion pour passer ses vacances à l’étranger, cet été sera sans aucun doute pour beaucoup l’occasion de redécouvrir notre beau pays et ses superbes paysages. Et pourquoi pas le faire au volant d’une voiture fun, histoire de profiter encore plus ? Si vous êtes un lecteur assidu d’Une Fille au Volant, vous savez très probablement qu’ici, on est totalement addict à la Mazda MX-5. Et nous avons décidé de vous donner cinq très bonnes raison pour craquer pour l’adorable petit cabriolet japonais, dans sa première génération, évidemment !

Parce que qu’elle est attachante

Photo face avant Mazda MX-5 NA

Bien sûr, tout ça est totalement subjectif. Mais avez-vous déjà vu une voiture à la bouille aussi adorable ? Avec ses petits phares pop-up, très tendance dans les années 1990, et son visage facétieux la Mazda MX-5 est un véritable concentré de bonne humeur. C’est bien simple, il est tout bonnement impossible de ne pas sourire en la croisant. Et puis on aime son petit gabarit, avec une longueur affichée à seulement 3,97 mètres pour seulement 1,24 mètre lorsque la capote est en place. Changeant alors complètement de tête selon que ses feux sont ouverts ou fermés, le petit roadster est sans aucun doute le plus mignon que vous trouverez sur le marché. A bord, les puristes apprécieront la présentation très rustique et très simple, ainsi que la console centrale verrouillante. Son seul petit défaut ? Le même que la toute derrière génération, à savoir le manque de rangements. Mais qu’importe, car le coffre de 135 litres fait largement le job pour partir à deux !

Parce qu’elle est encore accessible (pour l’instant)

Photo arrière statique Mazda MX-5 NA

Un conseil : si vous voulez craquer pour une Mazda MX-5 NA, produite de 1989 à 1997, ne perdez pas trop de temps ! Si le petit cabriolet reste encore relativement accessible, avec une côte tournant autour des 8 800 €, les prix ont tendance à flamber au fil des années. Et pour cause, selon le site ClassicTrends, le roadster s’échangeait contre moins de 6 000 € en moyenne en 2016, soit une hausse de plus de 47 % en seulement quatre ans. Bien sûr, il est toujours possible de faire une bonne affaire en trouvant un exemplaire moins cher et un peu plus kilométré. A vous de choisir le véhicule le plus adapté à vos besoins, vos envies et votre projet. Car vos exigences ne seront évidemment pas les mêmes si vous cherchez une voiture quasiment neuve ou au contraire, si les rénovations ne vous font pas peur.

Parce que qu’elle est fun

Photo Mazda MX-5 NA pop-up

L’avantage avec la Mazda MX-5 NA, mais également avec d’autres voitures vintage, c’est qu’il n’y a pas besoin de rouler vite pour avoir des sensations. Ultra-légère, avec un poids affiché à seulement 955 kilos, le petit roadster distille un vrai plaisir, et tout particulièrement dans les virages. Malgré son architecture en propulsion, la petite japonaise se montre très sure en courbes, ce qui ne l’empêche évidemment pas de jouer du popotin lorsqu’on le souhaite. Très agile et profitant d’une direction souple et plutôt informative, la MX-5 séduit évidemment les puristes, avec son petit quatre cylindres 1,6 litre, développant 115 chevaux. Le rapport poids/puissance est alors plutôt bon, et le plaisir est maximal ! Et bien bien sûr, on adore le son du moteur, et celui, discrètement sportif de l’échappement, qui vient parfaire l’ensemble.

Bien sûr, et comme tout bonne voiture à moteur atmosphérique, il faudra monter dans les tours pour vraiment tirer parti de toute la puissance de l’auto, et pour qu’elle puisse s’exprimer. La boite manuelle à cinq rapports est quant à elle agréable à prendre en main et plutôt précise. Bien sûr, l’auto est loin d’être une sportive, il faudra donc composer avec une certaine prise de roulis, due à la faible rigidité de la caisse et aux suspensions plutôt souples, parfaitement adaptées à une conduite de tous les jours. On regrettera simplement le freinage manquant cruellement de mordant, qui demandera alors une certaine anticipation. Mais on lui pardonne sans difficulté !

Parce qu’elle est fiable (et facile à entretenir )

Photo arrière Mazda MX-5 NA rouge

Hormis une petite tendance à rouiller, un problème cependant commun à de nombreuses anciennes, la Mazda MX-5 reste une auto plutôt fiable dans l’ensemble, demandant en plus assez peu d’entretien. Un stockage en intérieur est recommandé, afin d’éviter les risques de corrosion, très courante sur le roadster, notamment au niveau des bas de caisse. Au-delà de ça, il suffit de réaliser les entretiens courants régulièrement vous vous assurer que tout est dans l’ordre, mais rassurez-vous, les mauvaises surprises sont très rares. Par ailleurs, les pièces sont également peu onéreuses et faciles à trouver, puisque la Mazda MX-5 est ni plus ni moins que le cabriolet le plus vendu à travers le monde, toutes générations confondues, avec plus d’un million d’exemplaires écoulés depuis 1989. Les sites spécialisés ne manquent pas, et vous devriez facilement trouver votre bonheur, que vous cherchiez des pièces d’origine ou des éléments pour personnaliser votre voiture.

Parce que c’est un cabriolet

A t-on vraiment besoin d’en dire plus ?

Essai Mazda MX-5 NA : notre avis

Design extérieur
Présentation intérieure
Agrément de conduite
Passion
Rapport qualité / prix

Attachante, fun, fiable, accessible et iconique, la Mazda MX-5 a tout bon !

Essai Mazda MX-5 NA : fiche technique

  • Moteur : quatre cylindres, atmosphérique, 1 598 cm3, essence, 16 soupapes
  • Transmission : boite manuelle à cinq rapoorts
  • Puissance : 115 ch à 6 500 tr/min
  • Couple : 135 Nm à 5 500 tr/min
  • Dimensions : 3,98 x 1,68 x 1,23
  • Poids : 955 kg
  • 0 à 100 km/h : 9,4 secondes
  • Vitesse maximale : 189 km/h
  • Volume de coffre : 135 litres
  • Émissions de CO2 : 176 g/km
  • Consommation en cycle mixte : 7,6 l/100 km

Essai Mazda MX-5 NA : les photos

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer