Essais automobilesVoiture propre

Essai Volvo XC60 T6 Recharge AWD : le bon compromis

Décliné en une large gamme de motorisations, le Volvo XC60 s’électrifie avec deux versions hybrides rechargeables. Nous avons pris le volant de la version T6 recharge, qui allie sans aucun doute le meilleur des deux mondes.

Photo SUV Volvo XC60 T6 2020

C’est une véritable success-story : avec près de 170 000 exemplaires vendus à travers le monde de janvier à novembre 2020, le Volvo XC60 fut une fois encore le best-seller de la marque scandinave, se plaçant juste devant le XC40 et le XC90. De très beaux résultats pour le SUV, rival direct de la Peugeot 3008, qui continue à séduire malgré son âge désormais quelque peu avancé, alors que l’arrivée de la seconde génération remonte à 2017 et qu’aucun restylage n’a encore été opéré. Mais qu’importe, car le Suédois continue de plaire, alors qu’il fut élu « Voiture mondiale de l’année » en 2018, ce qui a probablement énormément joué en sa faveur en termes de ventes et d’image. Avec un tel succès, nous pourrions penser que Volvo serait tenté de se reposer sur ses lauriers, mais ce n’est pas vraiment la philosophie du constructeur, qui ne cesse de faire évoluer sa gamme au fil des années. En effet, le SUV se décline désormais en essence, diesel standard et micro-hybride et en hybride rechargeable, tandis que le T8 avait quant à lui subi quelques évolutions, avec entre autres, une hausse de l’autonomie maximale.

Car en plus d’être particulièrement investi dans tout ce qui touche à la sécurité routière, Volvo souhaite également depuis plusieurs années devenir une marque plus vertueuse, en proposant notamment une version électrifiée de chacun de ses nouveaux modèles. Le XC60 en fait partie bien sûr, de même que le nouveau Volvo XC40, décliné en hybride rechargeable mais également en une variante zéro-émission. Le but ? Proposer des modèles plus verts à une clientèle toujours plus en demande, mais également réduire ses émissions moyennes, afin de limiter l’amende prévue par l’Union Européenne. Une stratégie prometteuse, alors que tous les constructeurs tentent désormais par tous les moyens de rendre leur gamme plus eco-friendly. De notre côté, nous avons donc décidé de prendre le volant de la version T6 Recharge du Volvo XC60, qui constitue l’une des propositions les plus intéressantes au sein de la gamme, avec sa motorisation plug-in hybrid et ses excellentes prestations globales.

Nous vous proposons donc d’embarquer et de découvrir avec nous ce Volvo XC60 T6 Recharge AWD dans sa version R-Design, au style plus affirmé et se destinant à une clientèle plus jeune. Et pour mieux appréhender l’auto, quoi de mieux que de la conduire quotidiennement durant deux semaines ? C’est parti, on vous emmène !

Essai Volvo XC60 T6 Recharge AWD : la sobriété sur tous les points

Photo arrière Volvo XC60 T6 2020

Le Volvo XC60, on le connaît plutôt bien, puisque son style n’a pas changé d’un iota depuis son renouvellement en 2017. Et à vrai dire, même si les années passent, le SUV n’a pas vraiment besoin d’un quelconque lifting, tant son style est réussi. Certes, certains diront qu’il est trop sobre, trop passe-partout, et que certains constructeurs osent des lignes plus affirmées, à l’image de ce que propose Peugeot avec sa 3008 tout juste restylée. Mais quoi qu’il en soit, le Suédois semble avoir trouvé la recette de son succès, et les chiffres continuent de le prouver au fil des années. Et entre nous, difficile de rester de marbre devant ces traits épurés et tout en sobriété. On apprécie tout particulièrement la face avant, qui partage de nombreux éléments stylistiques avec les autres modèles de la gamme, et notamment la signature lumineuse en « Marteau de Thor », ainsi que la calandre. Bref, l’ensemble est très esthétique, sans pour autant se fondre dans la masse, grâce à un maniement habile des lignes, qui donnent un vrai caractère au SUV, mais toujours avec parcimonie. Car c’est sans doute ça le secret de ce XC60 : la mesure. Le style est reconnaissable mais pas too-much, avec des lignes affirmées mais jamais trop osées.

Très trapu et distillant une impression de robustesse avec son capot très droit et son hayon vertical, le Volvo XC60 a fait un véritable bond en avant par rapport à la précédente génération, aux traits plus arrondis. L’arrière n’est pas en reste et a lui aussi profité d’un tout nouveau coup de crayon, conservant ses caractéristiques tout en les faisant évoluer. Nous retrouvons donc des feux toujours très anguleux et verticaux, débordants sur les flancs et le hayon. Celui-ci est de son côté très équilibré et sans fausses notes, avec un diffuseur arrière bien intégré. On appréciera d’autant plus le SUV dans sa version R-Design de milieu de gamme, qui se distingue par des éléments stylistiques bien spécifiques, à savoir les jantes alliage 19 pouces à cinq branches, la calandre et les contours de vitres noirs laqués ou encore les inserts noirs à l’avant et à l’arrière, ainsi que la double sortie d’échappement chromée. Un joli pack esthétique, qui ne plaira peut-être pas à tout le monde mais qui va plutôt bien à notre XC60, lui permettant par ailleurs de séduire une clientèle plus large, et surtout un peu plus jeune.

D’ailleurs, cette finition plus sportive se retrouve également à l’intérieur, le conducteur et son passager prenant alors place dans des sièges sport, ventilés, chauffants et massants offrant un très bon maintien latéral et recouverts d’une sellerie alliant le tissu et le cuir Nappa. Un matériau que l’on retrouve également sur le volant, tandis que des inserts en aluminium apportent la touche finale à l’ensemble. Le reste de l’habitacle demeure fidèle à ce que l’on connaît, avec une présentation toujours très élégante et une finition aux petits oignons. Globalement, on est bien à bord de ce Volvo XC60, qui profite d’un système d’info-divertissement très complet intégré à l’écran tactile de 9 pouces en position verticale. Si celui-ci demande un petit temps d’adaptation et mériterait une meilleure intégration d’Apple CarPlay, l’ensemble est très réussi et offre de nombreuses fonctionnalités. Un combiné numérique de 12,3 pouces livré de série et personnalisable affiche quant à lui les donnés indispensables à la conduite, de même que l’affichage tête-haute. A l’arrière, les passagers sont bien installés, et même les plus grands gabarits, grâce à une garde au toit relativement haute. Enfin, le volume de coffre est quant à lui plus que correct, oscillant entre 468 et 1 395 litres. Si la version T6 perd quelques litres par rapport à une motorisation classique, l’ensemble reste néanmoins dans la moyenne du segment.

Essai Volvo XC60 T6 Recharge AWD : trajets tranquilles

Photo Volvo XC60 T6 r-design 2020

L’un des gros atouts de ce Volvo XC60, c’est sans aucun doute sa large gamme de motorisations, puisqu’il est possible de choisir parmi des versions essence et diesel micro-hybrides, diesel standard et hybrides rechargeables. Le tout avec des puissances comprises entre 190 et plus de 405 chevaux pour la version Polestar Engineered, embarquant le moteur T8 le plus performant de la gamme. De notre côté, nous avons cette fois-ci choisi de prendre le volant de la version T6, moins puissante du haut de ses 340 chevaux issus de l’alliance d’un bloc quatre cylindres et d’un moteur électrique, le tout fonctionnant dans une harmonie presque parfaite, avec un passage d’une énergie à l’autre se faisant de manière optimisée. Car c’est là tout l’intérêt de ce Volvo XC60 T6 Recharge, celui de pouvoir conduire sans brûler la moindre goutte d’essence en ville, mais également de profiter du moteur thermique pour rouler plus longtemps sans se soucier de la recharge lorsque le temps ou les infrastructures manquent. Par ailleurs, les nombreux modes de conduite, accessibles via un bouton sur la console centrale permettent de forcer la conduite en zéro-émission ou avec le bloc essence, ou bien de laisser la voiture gérer seule, selon les besoins.

Malgré son gabarit, le SUV se montre assez à l’aise en ville, jouissant d’une excellente insolation phonique qui, couplée à l’absence de bruit de mode électrique plonge les occupants dans un vrai cocon de confort. Si la direction électrique pourrait quelque peu gommer les sensations, notamment en conduite sportive, elle aide néanmoins grandement aux manoeuvres à basse vitesse, tandis que la diamètre de braquage est quant à lui particulièrement satisfaisant, idéal pour se faufiler dans les rues les plus étroites. Malgré son châssis sport livré de série sur la version R-Design, l’amortissement reste typé très confort et permettra de passer presque n’importe quel ralentisseur sans se casser le dos. Un vrai atout pour le SUV, qui devient alors un vrai compagnon de voyage, offrant à la fois d’excellentes relances et de très bonnes prestations sur autoroute. Sa belle dotation technologique de série assiste le conducteur en toutes circonstances, que ce soit avec la reconnaissance des panneaux de signalisation, l’alerte active de franchissement de ligne ou encore le limiteur et régulateur. Bref, on se sent vraiment en sécurité dans ce XC60, qui s’offre également l’IntelliSafe Assist, qui n’est autre qu’un système de conduite semi-autonome qui a su faire ses preuves au fil des années.

Fort de ses quelque 350 Nm de couple et profitant du coup de pouce offert par le moteur électrique, notre Volvo XC60 marche très, très fort, avec une accélération pour le moins impressionnante. La boîte Geartronic à huit rapports est quant à elle très réactive et assure d’excellentes relances, et ce malgré le poids de l’auto, qui s’élève alors à un peu plus de deux tonnes tout de même. Vous vous en douterez donc, le SUV est loin d’être une ballerine, et cela se ressent dans les virages, avec une prise de roulis assez conséquente. En revanche, le châssis Sport garantit un comportement un peu plus stable, bien que l’ensemble ne soit pas vraiment à l’aise sur les routes très sinueuses. Le mode Sport sera donc plutôt utile si vous avez besoin de puissance pour effectuer des dépassements rapides, par exemple, plutôt que pour vous faire amuser sur des trajets vallonés. Car si l’auto n’est pas sportif pour un sou, malgré sa puissance, il est en revanche idéal pour les longs voyages, offrant un très bon agrément de conduite ainsi qu’un grand confort. En bref, il reste fidèle à la philosophie de la marque et à ses valeurs, d’autant plus avec cette motorisation hybride rechargeable dans l’air du temps. Néanmoins, il faudra user de la recharge et de l’éco-conduite pour profiter de tous les atouts de cette version, alors que la consommation peut vite s’envoler une fois la batterie vide ou à haute vitesse, avec une moyenne atteignant parfois les 8 l/100 km.

Essai Volvo XC60 T6 Recharge AWD : pour résumer

Photo statique Volvo XC60 T6 hybride rechargeable 2020

Toujours fidèle à lui-même, Volvo fait une fois encore un sans-faute avec ce XC60, qui mérite tout à fait son succès, grâce à ses nombreuses qualités. Confort et sécurité sont les maître-mots du SUV, qui profite d’une motorisation hybride très bien conçue, ainsi que d’un châssis excellent qui a su faire ses preuves au fil des années. Si son prix pourrait rebuter certains, notamment dans sa version électrifiée, son positionnement haut de gamme jamais usurpé et sa généreuse dotation en termes d’équipements et de technologies embarqués ont de quoi faire changer d’avis les plus sceptiques. On appréciera également la finition aux petits oignons du poste de conduite de ce XC60, ainsi que l’attention portée aux plus petits détails. Bref, difficile de ne pas être séduit par l’auto, hormis peut-être si vous recherchez un véhicule au tempérament plus sportif, le SUV étant de son côté très confortable, sans pour autant être pépère. Un juste compromis qui fait aussi toute sa force.

Essai Volvo XC60 T6 Recharge AWD : notre avis

Design extérieur
Présentation intérieure
Technologie
Agrément de conduite
Passion
Rapport qualité / prix

C'est quasiment un sans-faute pour le Volvo XC60, qui mérite sa place de best-seller de la marque suédoise !

Essai Volvo XC60 T6 Recharge AWD : fiche technique

  • Moteur : hybride rechargeable essence, 4 cylindres en ligne, 1969 cm3, 16 soupapes, turbocompressé, position transversale
  • Puissance : 340 ch à 5 500 tr/min
  • Couple : 350 Nm entre 1 750 et 5 000 tr/min
  • Dimensions : 4,69 x 1,90 x 1,66
  • 0 à 100 km/h : 5,9 secondes
  • Vitesse maximale : 180 km/h
  • Volume de coffre :  de 468 1 395 litres
  • Émissions de CO2 / malus : 54 g/km / 0 €
  • Consommation en cycle mixte : 2,3 l/100 km
  • Prix : à partir de 65 980 €

Essai Volvo XC60 T6 Recharge AWD : les photos

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Un commentaire

  1. C’est une très belle voiture, et j’ai hésité avec avec son grand frère, le xc90 que je lui ai préféré.
    Notamment parce que cette “belle gueule” est au détriment de l’espace intérieur, surtout sur le coffre qui est bien trop petit, et “bas” pour le volume du véhicule lui même.
    Dommage pour les grandes familles, tant mieux pour les plus petites sans doute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer