Actualité automobile

McLaren Artura Spider : la sportive passe en mode roadster

Trois ans après son lancement, la McLaren Artura se décline en une inédite et très attendue version Spider. En plus de retirer son toit, la supercar britannique gagne également quelques chevaux supplémentaires.

Photo McLaren Artura Spider 2024

Si McLaren n’a pas encore succombé à la tendance des SUV, elle a cependant cédé à l’appel de l’électrification. La firme britannique, qui n’est toutefois pas encore prête à commercialiser de sportive électrique avant 2030 commence en effet à proposer des modèles hybrides. C’est par exemple le cas de l’Artura, qui fut lancée en 2021 chez nous après une arrivée reportée d’un an en raison de soucis logiciels. Mais le constructeur n’en n’a pas encore fini avec sa supercar, bien au contraire. C’est ainsi que trois ans tout pile après ses débuts, cette dernière se décline enfin une inédite version Spider.

Pas de capote en toile pour la sportive, mais un toit rigide rétractable, qui s’ouvre et se ferme en seulement 11 secondes, jusqu’à une vitesse de 50 km/h. Et ce sur simple pression d’un bouton, pour un confort maximal. Si le design général n’a pas été modifié, puisque la voiture conserve notamment sa face avant reconnaissable et sa partie arrière imposante, on note quelques évolutions. Ces dernières se trouvent juste dessière le conducteur, avec l’arrivée de deux arches qui servent à améliorer l’aérodynamisme lorsque le toit est ouvert. Elles font également office de protection en cas de retournement.

L’accès à bord se fait grâce à des portes en élytre, introduites sur les McLaren de route sur la mythique F1 lancée dans les années 1990. La présentation globale ne change quant à elle pas, puisque nous retrouvons un petit écran tactile central, associé à un combiné numérique qui indique toutes les informations relatives à la conduite. A noter que le conducteur et son passager sont protégés par une carrosserie en aluminium, qui permet à la sportive de conserver un poids contenu de 1 560 kilos.

Jusqu’à 700 chevaux

Photo dynamique arrière McLaren Artura Spider 2024

Bien sûr, la McLaren Artura Spider conserve sous son capot le V6 3,0 litres biturbo que l’on connaît bien, associé à un moteur électrique. Mais cette fois-ci, le tout passe désormais à 700 chevaux, grâce à une optimisation de la cartographie du bloc thermique. Ainsi, le 0 à 100 km/h est désormais réalisé en trois secondes, tandis que la vitesse maximale est annoncée à 330 km/h. Mais ce n’est pas tout, car les ingénieurs ont également amélioré le comportement global de la sportive britannique.

Ainsi, la boîte automatique assure des passages de rapports 25 % plus rapides qu’avant, tandis que le système d’échappement a également été revu. A noter également que l’autonomie en mode 100 % électrique a été portée à 33 kilomètres, contre 31 km jusqu’à présent. Ce qui ne devrait en réaluité pas changer grand-chose pour les conducteurs. Il faudra compter 271 700 € pour s’offrir un exemplaire de la supercar anglaise, tandis que la date des premières livraisons n’a pas encore été communiquée pour le moment par le constructeur.

McLaren Artura Spider : les photos

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page