Ferrari officialise ses F8 Spider et 812 GTS

Ce n’est pas parce que Ferarri est absent de Francfort qu’il n’a rien à montrer, au contraire, puisque la marque de Maranello lève le voile sur ses nouvelles F8 Spider et 812 GTS.  

Ferarri F8 Spider 2019 feux bouclier statique

Si le salon de Francfort rassemblera cette année encore de nombreux constructeurs, beaucoup ont toutefois décidé de faire l’impasse sur l’évènement, peu importe leur nationalité. Si les Français seront tout bonnement absents, c’est une autre marque qui devrait briller par son absence : Ferrari. Et pour cause, la firme de Maranello ne sera peut-être pas de la partie, mais elle est tout de même bien décidée à faire parler d’elle, alors que les autres constructeurs sont quant à eux en plein rush, à la veille de l’ouverture du salon à la presse. Ce n’est donc pas un mais bien deux nouveaux modèles qui viennent en effet tout juste d’être révélés, à savoir les F8 Spider et 812 GTS, deux cabriolets qui nous donnent envie de prolonger encore un peu l’été.

Dévoilée en premier ce matin, la nouvelle F8 Spider est, comme vous vous en doutez, la version décapotable de la F8 Tributo, qui a quant à elle fait ses premiers pas en mars dernier au salon de Genève, succédant alors à la 488. Quelques heures plus tard seulement, et sans que personne ne s’y attende vraiment, ce fut au tour de la 812 GTS de se montrer, prenant alors la forme d’une élégante déclinaison cabriolet de la tout aussi désirable 812 Superfast. Pour l’une comme pour l’autre, pas vraiment d’évolutions dans le design, hormis pour la seconde, qui profite d’un arrière-train redessiné afin de gagner en élégance et d’éviter une certaine lourdeur, comme on pourrait par exemple le reprocher à la nouvelle 911 Cabriolet. Vous l’aurez donc bien compris, c’est du côté du toit rigide rétractable qu’il faudra regarder, celui-ci ne nécessitant que 14 secondes pour s’ouvrir et se fermer, à et ce même en roulant, jusqu’à 45 km/h. Enfin, et ce n’est pas vraiment étonnant, aucun changement n’est à signaler dans l’habitacle des deux sportives.

Mécaniques bien huilées

Ferrari 812 GTS 2019 cabriolet profil jantes 

Pourquoi changer une équipe qui gagne, me direz-vous ? Et bien Ferrari l’a compris, et c’est sans doute pour cela que la marque a décidé de ne pas apporter de modifications techniques à ses deux supercars lors de leur transformation en cabriolets. Les afficionados ne seront donc pas dépaysés, puisqu’ils retrouveront sous le capot de la F8 Spider le V8 3,9 litres primé à de nombreuses reprises et notamment présent sous le capot de la radicale 488 Pista, développant ici la bagatelle de 720 chevaux, pour un couple maximal de 770 Nm. Associé à une transmission à double embrayage et sept rapports, celui-ci permet à la sportive au cheval cabré d’abattre le 0 à 100 km/h en seulement 2,9 secondes, pour une vitesse maximale de 340 km/h. De son côté, la nouvelle 812 GTS devient quant à elle le cabriolet le plus puissant du marché, profitant une fois encore des 800 chevaux issus de son V12 6,5 litre atmosphérique. Son couple de 718 Nm envoyé aux roues arrière via la boîte à double embrayage et sept rapports lui permettent par ailleurs d’abattre le 0 à 100 km/h en moins de trois secondes.

Par ailleurs, et afin d’être toujours accessibles à tous, au moins en termes de conduite, les deux italiennes se dotent de plusieurs modes de conduite via le manettino sitiué sur le volant, ainsi que de nombreuses assistances. Parmi elles, le Ferrari Dynamic Enhancer Plus, inauguré sur la 488 et amélioré depuis, permettant d’améliorer la stabilité en courbes grâce à une pression des freins selon l’adhérence et les conditions. Si celui-ci est uniquement présent sur la F8 Spider, la 812 GTS n’est toutefois pas en reste, avec plusieurs dispositifs permettant également d’améliorer le comportement de la voiture en toutes situations. Pour l’heure, aucune date de commercialisation n’a été annoncée par Ferrari, qui garde également le secret du prix, qui devrait dans tous les cas être plus élevé que celui des versions standard.  Un peu de patience donc, nous devrions en savoir un peu plus dans les mois à venir…

Marie Lizak

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.