Actualité automobileInsolite

Singer ACS : la Porsche 911 Safari réinventée

Le roi du restomod Singer réinterprète la Porsche 911 Safari et la modernise avec une création unique, réalisée à la demande d’un fidèle client.

Photo face arrière statique Singer ACS 2021

Porsche n’est pas seulement la marque reine des circuits, puisque le rallye est aussi dans son ADN. Certains se souviennent en effet de l’engagement de deux 911 SC Safari au Safari Rally en 1978, un modèle auquel la firme allemande avait d’ailleurs rendu hommage en 2012 avec le concept 911 Vision Safari, récemment ressorti des cartons à travers une série de photos dévoilée par le constructeur lui-même. Autant dire qu’entre Porsche et la gadoue, c’est une vraie histoire d’amour, alors que la première apparition de la marque en compétition remonte à 1965, lors du Rallye Monte-Carlo. Une longue histoire qui continue encore aujourd’hui grâce à Singer, le roi du restomod connu pour ses superbes créations basées sur la Porsche 911. L’entreprise californienne a en effet encore frappé un grand coup en dévoilant l’ACS (All-Terrain Competition Study), un modèle unique réalisé à la demande d’un client souhaitant avoir une 911 refroidie par air capable de « courir hors piste et et démontrer des capacités d’exploration tout-terrain ». C’est ainsi qu’est née cette auto, qui a d’ores et déjà mis les fans en émoi sur la toile.

Il faut dire que l’auto est particulièrement réussie visuellement, et montre ce à quoi pourrait ressembler le mariage entre une Porsche 911 et un buggy. La sportive repose ici sur des jantes de 16 pouces chaussées de pneus épais BF Goodrich, conçus pour aller crapahuter dans la terre et la boue, tandis que l’ensemble conserve néanmoins une certaine élégance, grâce aux éléments distinctifs qui font le charme de la 911. A l’intérieur, tout est dépouillé, alors que le conducteur et son copilote prennent place dans des sièges baquet homologués FIA. Tout a ici été conçu pour un usage en compétition, que ce soit l’arceau-cage, la tige en carbone permettant d’actionner le frein à main ou encore le système d’hydratation pour les deux occupants de l’auto. Cependant, Singer a souhaité donner un côté fun à l’ensemble, en offrant au poste de conduite des inserts rouges disséminés un peu partout, que ce soit sur le volant, les portes ou encore l’assise des sièges. L’attention portée aux détails est comme toujours très impressionnante, comme en témoignent les photos officielles.

Coeur de 964

Photo dynamique Singer ACS 2021

Basée sur une Porsche 964 de 1990, cette Singer ACS en reprend certaines caractéristiques techniques, avec son flat-six 3,6 litres biturbo refroidi par air, affichant une puissance de 450 chevaux. Celle-ci est alors envoyée aux quatre roues via une transmission intégrale permanente, ainsi qu’une boîte séquentielle à cinq rapports. Afin d’optimiser les performances, et de compenser le poids des deux roues de secours, entre autres, la carrosserie a été intégralement réalisée en fibres de carbone, évidemment. Si les performances n’ont pas été annoncées, l’auto devrait néanmoins avoir toutes les chances de tirer son épingle du jeu en compétition, grâce à ses doubles amortisseurs réglables à cinq voies sur chaque roue, ainsi que des freins en acier serrés par des disques à quatre pistons. Une vraie bête de course qu’il nous tarde désormais de voir en action !

D’ailleurs, sachez que le mystérieux propriétaire a également commandé une seconde auto à Singer, cette fois-ci conçue pour les courses sur l’asphalte. Et comme c’est visiblement une bonne personne, celui-ci a donné son autorisation pour que quiconque puisse reproduire la même configuration s’il le souhaite. Par contre, si le prix n’a pas été dévoilé, il faudra sans aucun doute avoir un compte en banque solide pour avoir la chance d’avoir une telle auto dans son garage…

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer