Actualité automobile

Mazda 2 hybride : la soeur de la Toyota Yaris se dévoile

La firme d’Hiroshima dévoile sa nouvelle Mazda 2, qui n’est autre qu’un clone de Toyota Yaris. La concrétisation de la collaboration entre les deux marques japonaises.

Photo nouvelle Mazda 2 hybride 2021

Non, vous n’avez pas de problèmes de vue. Cette nouvelle Mazda 2 ressemble bel et bien comme deux gouttes d’eau à une Toyota Yaris, et c’est tout à fait normal. Pas de plagiat grossier, mais bel et bien un partenariat entre les deux marques, signé en 2017. L’objectif de cette nouvelle alliance ? Développer des technologies pour les voitures autonomes et connectées, proposer des produits complémentaires et créer une co-entreprise qui produira des véhicules aux Etats-Unis. Les deux marques restent alors totalement indépendantes, mais possèdent chacune des actions chez l’autre, afin de sceller leur union. Voilà donc les grandes lignes. Et c’est en cette fin d’année que ce projet prend donc véritablement vie, en Europe, alors que Toyota propose déjà aux Etats-Unis une version rebadgée de l’actuelle Mazda 2.

À voir également :
→ notre essai du Mazda CX-30
→ notre essai du de la Mazda MX-30
→ notre essai de la Mazda MX-5

Cette fois-ci, c’est donc l’inverse, puisque c’est cette fois-ci Mazda qui s’approprie les lignes et les technologies de la Yaris. Car au contraire de certains constructeurs, et notamment de Suzuki qui ont rebadgé et légèrement modifiés les Toyota RAV4 et Corolla pour les transformer en Swace et Across, aucune évolution esthétique n’a été apporté à cette Mazda 2. Il s’agit donc bel et bien d’un copier-collé de la Toyota Yaris, avec ses lignes très travaillées, reconnaissables au premier coup d’oeil. Tout est identique, et seuls les logos ont été modifiés, afin d’être remplacés par ceux de la marque d’Hiroshima.

Même chose à l’intérieur, où les aficionados de la citadine japonaise ne seront pas trop dépaysés. Et pour cause, l’intégralité du poste de conduite de la Yaris est repris sur la Mazda 2. Nous retrouvons donc entre autres l’écran tactile posé sur la console centrale, compatible avec Apple CarPlay et Android Auto. Une bonne manière de séduire les clients et de garantir un beau succès pour la citadine, longtemps restée dans l’ombre. Celle-ci profitera désormais de l’aura de la Yaris, élue voiture de l’année 2021 et étant en bonne place dans le classement des modèles les plus vendus en France et en Europe.

Hybridation bienvenue

Photo arrière Mazda 2 2021

En réalité, ce qui intéresse surtout Mazda, c’est de récupérer le système hybride de Toyota, qui a déjà largement fait ses preuves depuis le lancement de la Yaris en 2020. En plus d’être dans l’air du temps, cette motorisation permettra également à la firme japonaise de réduire ses émissions moyennes, et donc d’être en adéquation avec la norme CAFE européenne, punissant sévèrement les constructeurs qui émettent trop de CO2. La Mazda 2 reprend donc les caractéristiques de sa cousine, héritant de son trois cylindres 1,5 litre de 93 chevaux, associé à un moteur électrique, pour une puissance totale de 116 équidés. Si cette configuration ne permet pas de rouler en 100 % électrique, elle abaisse néanmoins les émissions, qui passent alors à seulement 94 g/km. Les performances sont logiquement identiques à la Yaris, avec un 0 à 100 km/h réalisé en 9,7 secondes.

Fabriquée en France au sein de l’usine Toyota d’Onnaing, cette nouvelle Mazda 2 débutera sa commercialisation au printemps prochain. Le ticket d’entrée devrait sans surprise être très proche des 22 450 € actuellement demandés pour la Toyota Yaris.

Mazda 2 hybride : les photos

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page