Actualité automobile

Nissan Z : la version de série est là !

Moins d’un an après le concept, voilà que la version définitive de la Nissan Z se dévoile. Mais elle ne fera pas le voyage jusqu’en Europe…

Photo statique Nissan Z 2021

Souvenez-vous, c’était en septembre dernier. Alors que la rentrée battait son plein, Nissan en profitait pour lever le voile sur celle qui serait alors chargée de remplacée la 370 Z récemment sortie du catalogue après plus de dix ans de carrière. Mais à l’époque, seul un concept avait alors été montré, donnant cependant une bonne idée de ce qui nous attendait pour la suite, alors que la firme n’avait pas donné d’échéance précise quant à l’arrivée de la version de série. Baptisé Nissan Z Proto, celui-ci préfigurait alors une sportive très attendue par les fans de la marque. C’est justement celle-ci qui vient tout juste d’être officiellement dévoilée au grand public. Mais peu de chances de voir l’auto dans les allées du salon de Munich, qui ouvre ses portes dans quelques jours, puisque la marque ne devrait pas s’y rendre et que de toutes façons, cette « Z » ne sera pas commercialisée en Europe. La faute une fois encore à des normes environnementales bien trop contraignantes, ainsi qu’à la fameuse norme CAFE.

À voir également :
→ notre essai de la Nissan 370Z
→ notre essai de la Nissan GT-R Nismo
→ notre essai du Nissan Juke

Mais cette mauvaise nouvelle ne nous empêche néanmoins pas d’apprécier les lignes de la sportive, qui s’inspirent évidemment très fortement de ses ancêtres, les mythiques Nissan 240Z et 300 ZX produites dans les années 1970. La version moderne reprend en effet la silhouette globale de sa devancière, avec sa poupe inclinée lui donnant un air très dynamique, associée à des ailes galbées. Mais bien sûr, pas question de verser dans le néo-rétro à outrance non plus. C’est pour cela que les designers de la marque ont choisi d’offrir à la nippone un visage moderne et surtout très épuré. Trop, pour certains. Ici, pas de place pour le superflu donc, à l’avant comme à l’arrière, bien que cette partie soit un peu plus chargée. On appréciera notamment les deux sorties d’échappement, ainsi que les feux reliés par une bande noire. Enfin, la sportivité est apportée par les porte-à-faux très courts, contrastants avec le long capot. A bord, la présentation reste assez classique, mais s’offre une touche de modernité avec un indispensable élan tactile de 8 ou 9 pouces selon la version, associé à un combiné numérique de 12. A noter que les sièges s’inspirent quant à eux de la Nissan GT-R.

Un V6, évidemment

Photo arrière Nissan Z 2021

Entre tradition et modernité, cette nouvelle Nissan Z n’a pas choisi de réinventer la roue en ce qui concerne sa motorisation, et c’est tant mieux. Pas de moteur électrique sur la sportive, mais un bon vieux V6 3,0 litres biturbo comme on les aime. Celui-ci affiche alors une puissance de 406 chevaux et 475 Nm, envoyé vers les roues arrière via une boite manuelle à six rapports ou automatique à neuf vitesses avec des palettes au volant. A noter qu’un Launch Control est également disponible, de même qu’une fonction de Rev Maching, qui devrait parler aux amateurs de sportives. Si l’ensemble des données ne sont pas encore connues, la firme souligne cependant que le coupé sera en mesure de réaliser le 0 à 100 km/h en moins de cinq secondes. Deux versions seront proposées, à savoir Sport et Performance, tandis qu’une série spéciale baptisée Proto Spec sera également vendue à 240 exemplaires.

Malheureusement, il sera quasiment impossible de voir une Nissan Z sur nos routes, alors que seuls quelques rares clients oseront passer par un importateur, au risque de payer de fortes taxes sur la sportive. Dommage, car du côté de chez Toyota ou encore Hyundai, on continue à proposer des modèles dynamiques, à l’image des GR Yaris et GR86 ainsi que de l’i20 N. Espérons que la firme nippone finisse par changer d’avis… et que les clients soient au rendez-vous !

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer