Mondial de Paris 2018 : l’offensive hybride de Peugeot se précise

Attendue pour l’automne 2019, la nouvelle gamme de motorisations hybrides rechargeables chez Peugeot se dévoile à quelques jours du Mondial de l’auto. Réservées aux 508, 508 SW et 3008, elles associent un moteur électrique au PureTech 1,6 litre, pour des puissances allant jusqu’à 300 chevaux.

Peugeot 3008 508 SW hybride rechargeable

Comme la grande majorité des constructeurs actuellement, on savait que Peugeot souhaitait lui-aussi se lancer dans le grand bain de l’électrification. C’est désormais chose faite, ou presque, puisque la marque vient tout juste de lever le voile sur les déclinaisons plug-in hybrid de ses nouvelles 508, 508 SW et 3008, qui seront officiellement présentées lors du prochain Mondial de Paris. Au total, ce sont donc deux versions qui seront lancées, baptisées HYBRID et HYBRID4, offrant deux ou quatre roues motrices, au choix.

Réservée à la 3008 GT, la version HYBRID4 permettra pour la première fois au SUV de profiter de la transmission intégrale, un manque jusqu’alors compensé grâce au système Hill Assist Descent Control, qui s’était déjà montré très convaincant lors de notre essai. Forte de 300 chevaux, grâce à l’alliance du PureTech 200 et de deux moteurs électriques développant chacun une puissance de 110 équidés. Avec un nouveau mode 4WD, cette version offre donc une motricité améliorée, ainsi qu’une autonomie en mode tout électrique de 50 km selon le cycle WLTP. Le 0 à 100 km/h est quant à lui abattu en seulement 6,5 secondes, le tout pour des émissions sous la barre des 49 g/km. Une version deux roues motrices de 225 chevaux fera par la suite son entrée dans la gamme.

De son côté, la nouvelle Peugeot 508 n’est pas en reste, puisque la berline comme le break pourront eux aussi profiter de l’hybride. Ici, nous retrouverons donc une alliance entre le 1,6 litre PureTech 180 et un moteur électrique de 110 chevaux, offrant une puissance totale de 225 chevaux, ainsi qu’une autonomie électrique de 40 km, grâce à la batterie de 11,8 kWh. Uniquement disponible sur les versions les plus haut de gamme à partir d’Allure, cette configuration offre là encore des émissions inférieures à 49 g/km, tout en améliorant le confort grâce à un mode associant l’hybride à la suspension pilotée.

De nouvelles fonctionnalités inédites

Peugeot 508 SW hybride recharge prise

Au total, sept heures sont nécessaires pour une recharge complète sur une prise standard de 8 ampères, tandis que le temps passe à quatre heures seulement grâce à une prise renforcée de 14A. Enfin, il faut moins d’1h45 pour récupérer l’ensemble de l’autonomie électrique grâce à une Wallbox de 32A. Afin de surveiller l’autonomie et la consommation, de nouveaux affichages font leur apparition sur le combiné numérique, tandis qu’un inédit powermètre vient désormais remplacer le compte-tours. Celui-ci se compose alors de trois zones, affichant les phases de conduite optimisant l’électrique, les phases plus dynamiques, ainsi que les phases de récupération d’énergie. De son côté, l’écran tactile permet quant à lui d’avoir accès aux différents statiques de consommation, mais également de planifier son trajet grâce aux emplacements des bornes de recharge, ainsi que l’affichage du rayon d’action total de la voiture.

Avec ces deux nouvelles motorisations, de nouvelles fonctions font également leur apparition, dont l’inédit freinage piloté i-Booster, permettant de récupérer l’énergie au cours d’une décélération, tandis que la fonction Brake permet quant à elle d’amplifier le frein moteur. Autre innovation, le système e-Save, qui offre au conducteur la possibilité d’anticiper son trajet et de « mettre de côté » un peu d’autonomie électrique de son choix, afin de rouler en mode zéro-émission lorsqu’il le décide, sur simple pression d’un bouton. Enfin, la boîte de vitesse EAT8 évolue également en profondeur et se renomme pour l’occasion e-EAT8 dans sa version dédiée aux modèles hybrides. Concrètement, le convertisseur de couple originel est désormais remplacé par un embrayage humide multidisques, résultant notamment en une hausse du couple de 60 Nm.

Attendues pour l’automne 2019, ces versions hybrides rechargeables devraient sans aucun doute débuter autour des 45.00 €, même s’il faudra encore patienter avant de connaître le catalogue complet. La commercialisation de ces nouvelles déclinaisons devrait donc se faire presque en même temps que le DS 7 Crossback, cousin technique de la 3008 bien que tous deux positionnés sur des segments distincts. Après l’hybride, le groupe PSA devrait faire la part belle à l’électrique, avec d’un côté la 208, de l’autre, la DS 3 Crossback, qui fera ses premiers pas au Mondial de Paris.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s