Mondial de Paris 2018 : première mondiale pour le Seat Tarraco

Dernier-né de la famille de SUV Seat, le nouveau Tarraco vient de positionner au-dessus de l’Ateca et annonce par la même occasion la direction stylistiques des futures productions de la marque. Lancé au début de l’année prochaine, il sera proposé avec quatre motorisations de 150 à 190 chevaux.

Seat Tarraco avant profil jantes statique feux 

Plus de deux ans après l’Ateca et un an à peine après le petit Arona, SEAT nous annonce la naissance d’un troisième SUV au sein de famille, désormais nombreuse. Justement, en parlant de familles, le dernier-né de la gamme devrait particulièrement leur faire de l’œil, puisque nous avons ici affaire au modèle le plus grand du catalogue de la marque. Tout juste débarqué, ce nouveau Tarraco faisait pourtant parler de lui bien avant son arrivée, puisqu’il y a de longs mois déjà, le constructeur ibérique faisait appel aux internautes pour l’aider à choisir son nom. Une opération baptisée #SEATseekingName, qui aura mobilisé plus de 140.000 participants lors de la phase finale, opposant plusieurs appellations dont Avila, Aranda ou encore Alboran.

C’est donc le nom antique de la cité de Tarragone, en Catalogne qui aura été choisi pour ce SUV, qui ne se contente pas d’élargir l’offre de Seat. Et pour cause, pas besoin d’être un fin observateur pour remarquer de ce SUV n’a presque rien à voir avec le reste de la gamme en termes d’esthétique. Annonçant la direction stylistique de la marque dans les prochaines années, celui-ci arbore donc un tout nouveau look, qui se traduit par une calandre inédite et une toute nouvelle signature lumineuse à l’arrière. Si les traits, et notamment à l’avant semblent légèrement empruntés à Hyundai, le profil arrière reste toutefois proche de l’Ateca.

Comme pour l’extérieur, l’intérieur évolue lui aussi subtilement, avec une présentation inédite, grâce notamment à un tout nouvel écran tactile de huit pouces, associé à un combiné numérique de 10 pouces. Premier véhicule de la marque à se doter des fonctions de contrôle gestuel, le Seat Tarraco est égelement équipé de la recharge de smartphone par induction, ainsi que du système BEATS Audio avec neuf haut-parleurs. Disponible en version cinq ou sept places, le SUV familial a opéré un gros travail sur l’habitabilité, grâce notamment à un empattement allongé que l’on doit à l’utilisation de la plateforme MQB-A. En résulte donc un coffre dont le volume passe de 760 litres en configuration cinq places à 1.920 litres une fois la banquette rabattue.

Quatre motorisations essence et diesel

Seat Tarraco intérieur volant écran

Au total, pas moins de quatre motorisations seront proposées au lancement de ce Seat Tarraco, avec en essence, le quatre cylindres 1,5 litre TSI 150 chevaux, ainsi que le 2,0 litres TSI développant 190 équidés, tous deux livrés de série avec la boîte DSG à sept rapports. En diesel, nous retrouvons cette fois-ci le 2,0 litres TDI, décliné en version 150 et 190 chevaux, le premier étant disponible avec la boîte manuelle ou DSG, tandis que le second est livré avec cette dernière uniquement, ainsi que la transmission intégrale 4Drive. Sans trop en dire pour l’instant, la marque espagnole laisse déjà entrevoir le futur, en évoquant l’arrivée prochaine de motorisations alternatives. Nous pourrions donc assez logiquement voir apparaître une version hybride ou électrique, qui serait alors une grande première pour le constructeur.

Annoncé comme le SUV le plus dynamique de la gamme, ce nouveau Tarraco se dote notamment du contrôle dynamique du châssis, grâce à un sélecteur de mode de conduite, probablement optionnel. De nombreux systèmes d’aide à la conduite sont également proposés, dont le régulateur de vitesse adaptatif, le Traffic Jam Assist pour les embouteillages ou encore l’assistance pré-collision. L’ensemble du catalogue d’option devrait toutefois être connu rapidement, probablement dans la foulé de sa présentation au Mondial de Paris.

Après son passage dans la capitale, le SUV espagnol sera disponible à la commande dès la fin de l’année, avant un lancement sur les routes début 2019. Les prix devraient quant à eux être révélés à l’occasion du Mondial de l’auto, qui ouvrira ses portes le 4 octobre prochain. Concurrent direct de la Peugeot 5008, et cousin du Tiguan Allspace, le Tarraco devrait afficher un tarif moins élevé que ce dernier, tournant alors probablement autour des 25.000 €.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s