Hyundai Kona : la déclinaison électrique se montre à Genève

Quelques mois après son lancement, le Hyundai Kona se décline désormais en deux versions électrique, dont l’autonomie maximale culmine à 470 km pour la version la plus performante. Plus technologique que jamais, il se distingue également par un look bien spécifique et un nouvel intérieur.

Hyundai Kona electric 2018

Présenté en juin dernier, le Hyundai Kona était jusqu’alors uniquement proposé avec une gamme de moteurs thermiques. C’est aujourd’hui une époque révolue, puisque le SUV urbain coréen se dote désormais de deux versions 100 % électriques, ce qui en fait alors le premier du segment à profiter d’une telle motorisation.

Esthétiquement, ce Hyundai Kona se distingue de la version thermique par un bouclier avant redessiné et plus épuré ainsi qu’une calandre pleine et de nouvelles optiques. L’arrière évolue également mais plus discrètement, tandis que de nouvelles jantes font leur apparition. Des teintes exclusives à cette version seront également proposées au catalogue en plus de celles déjà disponibles actuellement.

A l’intérieur, l’ensemble reste sensiblement identique, hormis la console centrale qui s’affranchit désormais du levier de vitesse. Elle gagne par la même occasion un espace de rangement supplémentaire ainsi qu’un module de commande électrique. Autre différence par rapport à la version standard, l’arrivée de compteurs numériques de 7 pouces indiquant les principales informations relatives à la conduite en plus de l’affichage tête haute.

Deux motorisations électriques

Hyundai Kona electric 2018

Sous son capot, le nouveau Hyundai Kona Electric propose non pas une mais bien deux motorisations zéro-émissions à l’autonomie très prometteuse. L’entrée de gamme est en effet dotée d’un moteur électrique de 99 kW (135 ch), associé à une batterie lithium-polymère d’une capacité 39,2 kWh, le tout pour une autonomie culminant à 300 km. La seconde version peut quant à elle atteindre les 470 km grâce à un moteur de 150 kW (204 ch), couplé à une batterie de 64 kWh. Comme nous pourrions nous y attendre pour un véhicule électrique, le 0 à 100 km/h est plutôt rapide puisqu’effectué en seulement 7,6 secondes pour la version la plus performante, le tout pour une vitesse maximale culminant à 167 km/h.

Des chiffres plutôt enthousiasmants donc, d’autant plus que la firme annonce que 80 % de la batterie peut être rechargée en 54 minutes sur une prise rapide. Il faudra toutefois compter 6h10 pour le Kona 99 kW et pas moins de 9h40 pour le Kona 150 kW sur une prise standard comme à la maison.

Présenté pour la première fois au prochain salon de Genève, le nouveau Hyundai Kona Electric entrera en commercialisation dès cet été. Pour l’heure, les tarifs ne sont pas encore connus, mais pour rappel, la gamme débute actuellement à partir de 18.400 €.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s