Nouvelle Peugeot 5008 : le lion entre dans l’arène

Après le Skoda Kodiaq il y a quelques jours, c’est au tour de Peugeot de montrer de quoi il est capable dans le segment des grand SUV en dévoilant sa nouvelle 5008, sept ans après le lancement de la première génération. 

peugeot_5008_0709styp_010

Si la concurrence est déjà plutôt rude sur le segment des grands SUV familiaux avec notamment l’arrivée du Skoda Kodiaq, ce n’est pas prêt de s’arranger, puisque c’est désormais au tour de la nouvelle Peugeot 5008 d’entrer en lice.

A première vue, une impression de déjà-vu nous frappe. Rien ne sert de consulter votre médecin, la ressemblance avec le design de la 3008, dévoilée il y a quelques semaines est assez grande, et ce n’est pas vraiment pour nous déplaire, il faut bien l’avouer. Aisément reconnaissable grâce à son design au caractère bien affirmé, caractéristique de la nouvelle direction stylistique que prend la marque, la nouvelle 5008 se distingue de sa petite soeur par un gabarit forcément plus imposant. En effet, avec ses 4,64 mètres de long (soit 19 cm de plus que la 3008) et un empattement de 2,84 mètres, elle offre en plus à ses occupants un espace plus important et ainsi une habitabilité accrue, notamment par rapport à l’ancienne génération.

Modulable à souhaits, le SUV bénéficie de trois sièges arrière indépendant et escamotables, tandis que la troisième rangée est quant à elle également entièrement amovible, offrant alors un volume de coffre de 850 litres.

A l’intérieur, on retrouve sans grande surprise la dernière génération de l’i-Cockpit entièrement digital, avec son petit volant si agréable à prendre en main et son écran tactile de 8 pouces, complété par une dalle numérique à affichage tête haute de 12,3 pouces.

Cinq niveaux de finition

peugeot_5008_0709styp_101

Sous le capot de la nouvelle Peugeot 5008, la gamme de motorisations s’avère assez fournie, avec côté essence les blocs 1,2 litre PureTech 130 chevaux en boîte manuelle six rapports et EAT6, ainsi que le 1,6 litre THP 165 associé à une boîte EAT6 également.

Six moteurs diesel sont également proposés, avec les blocs 1,6 litre BlueHDi 100 BVM5, 120 BVM6 et 120 EAT6, ainsi que le 2,0 litres BlueHDi décliné en 150 BVM6 et 180 EAT6, ce dernier équipant la version GT, la plus sportive de la gamme.

Justement, cinq niveaux de finition sont proposés sur le nouveau grand SUV, Access, Active et Allure, ainsi que les sportives GT Line et GT. S’il faudra encore patienter jusqu’à sa révélation au Mondial de Paris pour en découvrir plus sur la gamme des options et équipements de série, on connaît néanmoins déjà quelques éléments qui figureront au catalogue.

On devrait donc notamment retrouver à l’intérieur de la 5008 nouvelle génération l’alerte de franchissement de ligne, le freinage automatique d’urgence ou encore le système de surveillance d’angles morts. La reconnaissance des panneaux ainsi que le Park Assist et la vision 360° seront également au programme.

Produite à l’usine de Rennes, la nouvelle Peugeot 5008 sera révélée au prochain Mondial de Paris dans moins d’un mois, pour une commercialisation prévue au printemps 2017. Il devrait alors entrer en concurrence avec le nouveau Skoda Kodiaq, le futur Renault Koleos et l’actuel Nissan X-Trail.

Marie Lizak

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s