Actualité automobile

Porsche 718 Cayman GT4 RS : la plus radicale

En attendant l’arrivée de la 911 GT3 RS, la Porsche 718 Cayman GT4 coiffe la gamme du haut de ses 500 chevaux.

Nouvelle Porsche 718 Cayman GT4 RS 2021

Il y a quelques semaines, Porsche avait décidé de couper l’herbe sous le pied des carspotters et autres photographes espions en publiant des images officielles de sa future 718 Cayman GT4 RS, encore légèrement camouflée, en plein tests sur le Nürburgring. Mais alors que s’ouvre ce mercredi le salon de Los Angeles, la firme de Stuttgart en profite pour dévoiler la version définitive de la sportive, qui voit les choses en grand. Et pour cause, si la précédente génération s’était contentée de proposer 330 chevaux avec sa version R, afin de ne pas trop rivaliser avec la 911 et lui laisser la place en haut de la gamme, cette nouvelle mouture ne s’embarrasse pas de ces politesses. Voici donc la variante la plus radicale du coupé, mais aussi du catalogue, en attendant une Porsche 911 GT3 RS qui ne devrait plus trop tarder à arriver, puisqu’elle pourrait être révélée avant la fin de l’année.

Si les lignes de la 718 Cayman standard sont évidemment reconduites, avec ses formes arrondies et ses feux plus allongés que la 911, cette version gavée aux hormones se distingue néanmoins par un style évidemment plus radical. Ici, la priorité a en effet été donnée à l’aérodynamisme, avec un kit spécifique incluant entre autres un nouveau bouclier, ainsi qu’un imposant aileron arrière. Mais ce n’est pas tout, car cette déclinaison est aussi plus légère de 35 kilos par rapport à une GT4 standard, grâce à l’usage massif de PRFC, un matériau fait d’un mélange de plastique et de carbone, que l’on retrouve dans le capot et les ailes. A noter qu’un pack Weissach peut également être ajouté en option, incluant un capot, des rétroviseurs, un aileron et des prises d’air en carbone apparent, des sorties d’échappement en titane ainsi que des jantes de 20 pouces en magnésium forgé.

A bord, l’ambiance est également très sportive, avec un cockpit largement inspiré de la compétition. L’ensemble transpire la performance, avec sa sellerie en Alcantara et ses éléments en carbone. A noter que la partie supérieure du tableau de bord est recouverte de Race-Tex, un matériau composé de fibres de polyester recyclées. Par ailleurs, et afin de réduire au maximum son poids, cette Porsche 718 Cayman GT4 RS fait fi de tous les éléments superflus. Exit les garnitures et l’isolation, tandis que les poignées intérieures de portes ont été remplacées par de simples sangles. Des filets remplacent alors les vides-poches, tandis que les tapis ainsi que la vitre arrière ont été allégés. De son côté, le pack Weissach permet également de s’offrir un arceau de sécurité en titane.

Machine hautes performances

Arrière Porsche 718 Cayman GT4 RS 2021

Présentée comme le modèle le plus radical de la gamme, cette Porsche 718 Cayman GT4 RS affiche logiquement des performances à couper le souffle. Et pour cause, la sportive reprend ni plus ni moins que le six cylindres à plat 4,0 litres atmosphérique de la 911 GT3, dégonflé à 500 chevaux et affichant un couple maximal de 450 Nm. De quoi réaliser le 0 à 100 km/h en 3,4 secondes seulement, pour une vitesse de pointe affichée à 315 km/h. L’ensemble de la cavalerie est alors envoyée aux roues via une boite PDK à double embrayage et sept rapports, la seule à être disponible sur cette version. Son poids affiché à seulement 1 415 kilos lui permet de gagner en maniabilité et en agilité par rapport à la GT4, notamment sur piste, son terrain de prédilection.

Le châssis a également profité de nombreuses modifications, avec une garde au sol réduite de 30 millimètres ainsi que des trains roulants optimisés. Les ressorts ont été raffermis, tandis que les barres anti-rapprochement ont elles aussi été rigidifiées. Il faudra faire preuve d’un peu de patience avant de voir arriver cette nouvelle Porsche 718 Cayman GT4 RS sur nos routes, puisque les premières livraisons débuteront au début de l’année prochaine. Il faudra alors compter au moins 144 485 € pour s’offrir un exemplaire, sans compter le pack Weissach, dont le prix n’a pas encore été annoncé.

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page