Actualité automobile

Kia Sportage : découvrez la version européenne du SUV

Entièrement renouvelé, le Kia Sportage dévoile sa cinquième génération, et s’inspire très fortement de son cousin, le Hyundai Tucson.

Photo avant Kia Sportage 2021

Si vous avez une légère impression de déjà-vu en découvrant le titre de cet article, c’est tout à fait normal, ne vous en faites pas. En effet, il y a quelques mois, Kia avait déjà officialisé la nouvelle génération de son Sportage, dans une version alors réservée à certains marchés, mais pas destinée à l’Europe. En cette fin d’été, et à quelques jours de l’ouverture du salon de Munich, la firme coréenne a donc décidé de dévoiler au grand public une nouvelle déclinaison du SUV, cette fois-ci spécialement développée pour le Vieux Continent, avec toutes les spécificités que cela implique. Cousin technique du nouveau Hyundai Tucson, qui fait un véritable carton depuis son entrée en commercialisation, ce nouveau Kia Sportage devrait logiquement marcher dans ses traces. Et surtout, rivaliser avec l’une des grandes star du segment, qu’est la Peugeot 3008, restylée l’année dernière. De belles ambitions pour le grand SUV, qui fait un vrai bond en avant avec cette 5ème génération entièrement revue.

A première vue, difficile de croire que ce nouveau Kia Sportage partage ses dessous avec le Tucson. Et pour cause, celui-ci s’offre un style bien particulier, tout à fait différent de son cousin, mais avec cette même petite touche d’originalité. Nous découvrons donc ici une immense calandre, surmontée du fameux « tiger nose » caractérisant depuis des années les productions de la firme coréenne. Juste au-dessus figure alors le nouveau logo, inauguré sur la nouvelle Kia EV6, qui a sans doute servi d’inspiration pour le SUV. On notera également les feux en forme de boomerang, qui donnent un look très futuriste à l’ensemble, tandis que l’arrière est un peu plus conventionnel, mais non moins travaillé. Plus long de 30 centièmes par rapport à l’ancienne génération, ce nouveau Sportage devrait chouchouter ses passagers, tout en affichant un look dynamique avec sa partie arrière plus fuyante que sur la version internationale. A bord, la présentation est plus moderne et fortement inspirée de l’EV6, avec sa dalle numérique divisée en deux écrans de 12,3 pouces. Le volume de coffre oscille quant à lui entre 591 et 1 780 litres.

Une gamme déjà connue

Photo arrière Kia Sportage 2021

Vous l’aurez donc compris, ce tout nouveau Kia Sportage fait un vrai bond en avant et révolutionne aussi bien son design extérieur que sa présentation intérieure. Sous le capot, quelques changements sont aussi à prévoir, avec une électrification en masse, bien que le SUV laisse les moteurs zéro-émission à l’EV6. Reprenant la base technique du Hyundai Tucson, il était logique que le SUV coréen hérite également de sa gamme de motorisations. En essence, les clients pourront alors opter pour le quatre cylindres 150 chevaux, tandis qu’en diesel, la puissance sera cantonnée à 136 équidés. Les deux seront alors associés à une micro-hybridation 48 volts. Bien sûr, une version hybride classique de 230 chevaux sera aussi au catalogue, de même qu’une déclinaison hybride rechargeable, affichant alors pas moins de 265 équidés, envoyés vers les quatre roues. Celui-ci promet alors de pouvoir parcourir jusqu’à 50 kilomètres en une seule charge, grâce à sa batterie de 13,8 kWh. L’ensemble de ces moteurs peuvent alors êtes associés à une boite manuelle à six rapports ou à double embrayage à sept vitesses.

Tout juste dévoilé et présenté au grand public lors du salon de Munich qui ouvrira ses portes du 7 au 12 septembre prochain, le nouveau Kia Sportage débutera sa commercialisation au début de l’année prochaine. Si sa gamme de prix n’est pas encore connue, nul doute que le ticket d’entrée devrait être affiché autour des 30 000 €, le SUV se voulant toujours un peu plus accessible que son cousin. Alors que la gamme de finitions n’a pas été détaillée, on sait q’un airbag central fait désormais son apparition, de même qu’un système évitant les collisions dans les intersections.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer