Renault Captur (2019) : l’heure du renouveau a sonné

Six ans après son lancement, le Renault Captur s’offre désormais une toute nouvelle génération, évoluant aussi bien dans le style que dans les motorisations. 

Renault Captur 2019 avant arrière orange rouge SUV

 En 2013, Renault débarquait sur le marché des SUV compacts avec un véhicule inédit visant à concurrencer la Peugeot 2008 : le Captur. Ouvrant la voie à un segment encore tout nouveau mais désormais saturé avec des rivaux venant de toutes les marques, le SUV au losange a rapidement su trouver le chemin du succès, se plaçant alors dans le top 10 des modèles les plus vendus en France. Rien que l’an dernier, ce sont plus de 67.300 exemplaires qui ont été écoulés, le plaçant en 6ème place, juste devant son meilleur ennemi de toujours, renouvelé quant à lui il y a quelques semaines seulement. Après un léger restylage il y a deux ans, le Captur s’offre à son tour une nouvelle génération, afin de rester leader des SUV en France.

Comme pour la Clio, entièrement renouvelée lors du dernier salon de Genève, le petit baroudeur urbain affiche des évolutions plutôt subtiles, là où Peugeot a souhaité opérer une vraie révolution. Les changements sont toutefois significatifs, avec l’arrivée d’un nouveau regard à LED en forme de C, initié sur la Mégane, ainsi que d’un capot nervuré, apportant plus de dynamisme. Mais c’est principalement à l’arrière que les designers ont travaillé, offrant à cette nouvelle génération des feux redessinés, plus étirés. L’ensemble paraît désormais plus large, gagnant en prestance par rapport à la précédente mouture. Ce n’est d’ailleurs pas une impression, il est désormais plus grand, avec une longueur en hausse de 11 centimètres afin d’atteindre les 4,23 mètres.

A l’intérieur, le nouveau Renault Captur fait un vrai bond en avant et hérite de la présentation de la Clio 5, avec sa tablette tactile de 7 ou 9,3 pouces selon la finition, posée sur la planche de bord en position verticale. Celui-ci est désormais associé à un combiné numérique de 7 ou 10,2 pouces comme sur la citadine, illustrant la montée en gamme bien visible du petit SUV. La qualité perçue est quant à elle, et assez logiquement en nette hausse, avec l’arrivée d’une nouvelle console centrale flottante, accueillant un espace de rangement pour poser le téléphone portable. Enfin, des inserts de couleur viennent égayer un ensemble jusqu’alors un peu terme, malgré les discrets détails colorés proposés jusqu’à présents au catalogue. Avec son empattement en hausse de 2 cm, cette nouvelle génération gagne en habitabilité, avec un volume de coffre augmentant de 81 litres, affichant désormais la bagatelle de 536 litres.

Dessous de Clio

Renault Captur 2019 arrière feux bouclier échappement

La tendance étant à l’économie, chez Renault comme ailleurs, ce nouveau Captur hérite sans surprise de la plateforme modulaire CMF-B de la cinquième génération de la Clio. La gamme de motorisation ne sera en revanche pas commune entre les deux modèles. Et pour cause, le SUV compact sera proposé en essence avec le 1,0 litre TCe de 100 chevaux ainsi que le 1,3 litre TCe décliné en versions 130 et 155 chevaux, tandis que la gamme de blocs diesel se concentrera autour du 1,5 litre dCi développant 95 et 155 chevaux. Ces motorisations seront alors associées à une transmission manuelle à cinq ou six rapports ou à une boîte automatique à sept rapports. Par la suite, une version hybride rechargeable sera par la suite intégrée, utilisant un bloc 1,6 litre, associé à une batterie de 9,8 kWh, offrant une autonomie de 45 km en mode tout électrique.

Avec une dotation technologique améliorée par rapport à la précédente génération, le nouveau Renault Captur sera livré de série avec l’alerte de franchissement de ligne, la caméra 360°, l’alerte de trafic arrière ou encore le régulateur de vitesse adaptatif. D’autres système seront également proposés en option, à savoir la conduite semi-autonome, associant l’assistance au maintien de voie ainsi que le régulateur adaptatif. Lancée à la fin de l’année, cette nouvelle mouture devrait voir ses prix augmenter, alors que l’actuelle version est toujours disponible et affichée à partir de 18.000 € en version Life.

Marie Lizak

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.