Volkswagen T-Roc : prochaine arme de séduction massive ?

Volkswagen vient s’immiscer dans la grande guerre qui fait rage sur le marché des SUV compacts avec une arme de choix : le nouveau T-Roc. Le petit frère du Tiguan adopte une nouvelle philosophie plus jeune et plus fun dans le but de se tailler, lui aussi, une part du gâteau.

 Volkswagen T-Roc 2017

Décidément, rien ne semble arrêter les constructeurs, qui se lancent tour à tour sur le grand marché des SUV compacts. En effet, après Citroën, Kia, Hyundai ou encore Seat, c’est au tour de Volkswagen de présenter sa nouvelle arme de séduction massive : le nouveau T-Roc.

Le petit frère du Tiguan, finalement pas si riquiqui que ça est en effet plus court de 25 cm par rapport à son aîné, offrant une longueur totale de 4,23 mètres, pour un empattement de 2,60 m. Bien qu’ayant un air de famille avec le gros SUV, le dernier né de la gamme se montre pourtant bien plus fun, et affiche clairement son objectif : séduire, surtout les jeunes.

Exit les lignes strictes, puisqu’ici, le SUV urbain adopte un look plutôt décalé, avec ses larges ailes, ses optiques affinées et ses écopes entourées de blanc. Le cousin de l’Audi Q2 se veut dynamique, avec un toit plus fuyant que sur le reste de la gamme, une calandre plus imposante ainsi qu’une nouvelle peinture bicolore.

Un traitement décomplexé que l’on retrouve d’ailleurs dans l’habitacle, qui rompt avec le style austère des autres productions de la marque en adoptant des inserts assortis à la carrosserie. L’instrumentation digitale sera proposée en option, tout comme le système multimédia sur l’écran tactile de huit pouces intégré au centre de la planche de bord et la recharge par induction. Enfin, l’habitabilité s’annonce généreuse, avec un volume de coffre passant de 445 à 1.290 litres une fois la banquette rabattue.

Une gamme large au lancement

Volkswagen T-Roc 2017

Dès son entrée en commercialisation, le Volkswagen T-Roc bénéficiera d’une large gamme de motorisations. En essence, nous retrouverons donc un 1,0 litre TSI 115, un 1,5 litre TSI 150 ainsi qu’un 2,0 litres TSI de 190 chevaux, tandis qu’en diesel, le choix se fera entre le 1,6 litre TDI 115 et le 2,0 litres TDI en versions 150 et 190 chevaux. L’ensemble de ces motorisations seront associées au choix à des boîtes manuelles ou automatiques, tandis qu’une transmission intégrale sera disponible sur les plus grosses motorisations.

Au chapitre des aides à la conduite, le petit SUV embarquera de série le freinage d’urgence avec détection des piétons ainsi que l’assistance au maintien de voie. D’autres équipements tels que la conduite automatisée dans les embouteillages seront quant à eux proposés en option.

Enfin, trois finitions seront proposées, de la plus fun « Style » à la « Sport », pour une ambiance plus dynamique. Pour l’heure, le tarif reste encore inconnu mais il devrait tutoyer les 22.000 € en France.

Rendez-vous à Francfort pour en savoir plus sur le nouveau Volkswagen T-Roc et ses spécificités !

Marie Lizak

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s