Mini Clubman 2015: coup de volant chez les anglais

Mini a dévoilé il y a quelques semaines les premières images de son futur break Clubman. L’occasion pour la marque d’annoncer son changement de cap et de stratégie, qui risque bien de révolutionner l’univers du constructeur britannique.

logo

On l’attendait, le voici enfin, j’ai nommé la dernière génération en date du célèbre Clubman, inspiré des Austin Countryman et Morris Traveller des années 60.
Pour cette seconde génération, Mini a conservé le design global tout en modifiant quelques éléments afin de moderniser son break.
Avec ses 4,25 m, il devient le plus grand modèle commercialisé par la marque britannique depuis sa création, bien avant son rachat par BMW en 1994 et le lancement de la première voiture sous pavillon allemand en 2001.
Quelques petites modifications par-çi, par-là donnent une toute nouvelle identité à cette Mini, qui en avait bien besoin depuis sa sortie en 2008.
On note notamment, outre le restylage de la carrosserie, l’arrivée de quatre vraies portes et non plus une demi-porte côté passager mais également un coffre plus grand de 360 litres.

©MINI
©MINI

Déjà trois moteurs annoncés

Un programme plutôt réjouissant s’annonce sous le capot orné de tout nouveaux phares hérités de la mise à jour de l’année dernière.
En effet, trois moteurs seront proposés, à savoir 2 essence et un diesel. Il s’agira d’un 3 cylindres 1.5 de 136 ch (Cooper), un 4 cylindres 2.0 de 192 ch (Cooper S) et un diesel 4 cylindres 2.0 150 ch (Cooper D).
Ces blocs seront couplés à une transmission manuelle six rapports de série mais deux boites de vitesses Steptronic 6 et 8 vitesses seront également proposées en option pour la Cooper et la Cooper SD.
D’autres versions devraient suivre la commercialisation du break, notamment des déclinaisons One, One D, Cooper SD ou encore JCW.

©MINI
©MINI

Nouveau virage dans la stratégie commerciale

Cette nouvelle arrivée dans la (trop) grande famille Mini marque également un grand changement dans la stratégie du constructeur germano-britannique.
Avec de nombreuses déclinaisons présentes dans la gamme, dont de nombreux flops, dont le Coupe et le Roadster, la marque a décidé de réduire le nombre de ses autos pour ne garder que les essentiels qui ont fait son succès et sa réputation.
Seulement cinq modèles seront conservés après la prochaine éviction du Paceman, dont l’hypothétique concept Superleggera Vision, plébiscité par le public lors de sa présentation au Concours d’Elégance de la Villa d’Este en 2014, où il fut élu plus beau concept-car.
Autre changement plus anecdotique mais qui a son importance, un nouveau logo (un peu trop?) minimaliste vient d’être dévoilé et devient dorénavant la signature officielle de la marque.
Très loin de l’image populaire que donnaient ses autos à ses débuts en 1959, Mini devient peu à peu élitiste, dommage…

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s