Actualité automobile

Toyota Aygo X Prologue : le futur s’annonce

Préfigurant la prochaine génération de la citadine, le concept Toyota Aygo X Prologue annonce des traits plus musclés et une silhouette de petit SUV.

Photo statique Toyota Aygo X Prologue 2021

Voilà que l’on commence à en savoir un peu plus sur la prochaine génération de la petite Toyota Aygo. Car si la plupart des constructeurs ont décidé de quitter ce segment, trop peu rentable du fait des nouvelles normes environnementales, la firme japonaise a quant à elle décidé de poursuivre sur cette route. Un chemin qu’elle devrait néanmoins désormais parcourir seule, alors que PSA a quitté le navire, attendant la fin des Citroën C1 et Peugeot 108 pour les faire disparaître définitivement, sans leur donner de remplaçante. Si certains auraient donc pu s’inquiéter de l’avenir de l’Aygo, il n’y a pas de quoi, alors que la marque sera désormais libre de concevoir la prochaine citadine comme elle l’entend, sans dépendre d’un autre constructeur. Et c’est justement ce qu’elle s’apprête à faire, allant alors totalement à contre-courant de la tendance actuelle, alors qu’elle vient de présenter un étonnant concept annonçant la future version de série, qui verra le jour dans le courant de l’année prochaine. Conçue par le centre de design européen ED2, basé dans le sud de la France, cette étude de style nous en dit un peu plus sur la prochaine génération de l’auto, qui connaît un joli succès.

Si ce concept se veut évidemment très caricatural, il donne néanmoins une bonne idée de la direction que souhaite prendre le constructeur avec sa future citadine. Baptisé Toyota Aygo X Prologue (le X se prononce Cross), laisse entrevoir les lignes totalement nouvelles de la prochaine génération de l’auto, en rupture totale avec ce que l’on connaît actuellement. Outre ses traits bien plus modernes, la voiture gagne également en prestance en prenait des airs de petits SUV urbain. Les passages de roues adoptent une forme carrée, rappelant le Toyota RAV4, tandis que les ailes sont très marquées, s’assagissant sans aucun doute lors du passage en production. A l’avant, la signature lumineuse devient plus futuriste, avec des feux en boomerang reliés entre eux, tandis que le bouclier reste assez conventionnel. On notera également la disparition du fameux « x » qui participait à l’identité de la citadine. De son côté, l’arrière affiche un certain lien de parenté avec l’actuelle génération, tout en se modernisant avec de nouveaux feux, qui se rejoignent là encore via un fin bandeau lumineux.

Pas d’hybridation au programme

Pour l’heure, la marque est restée encore assez discrète sur sa future Aygo, mais cela ne l’a pas empêché de dévoiler il y a quelques semaines des images de sa plateforme, qui n’est autre qu’une évolution de la TNGA-B équipant déjà la nouvelle Toyota Yaris. L’occasion également de donner quelques informations sur les motorisations de la citadine, qui ne cédera étonnement pas à l’hybridation, sous quelque forme que ce soit. Nous devrions plutôt retrouver sous son capot un choix de blocs 100 % thermiques et fonctionnement uniquement à l’essence, ce qui devrait permettre à cette future Toyota Aygo de ne pas vraiment avoir de concurrence sur le segment. Et pour cause, ses principales rivales que sont la Renault Twingo électrique et la nouvelle Fiat 500 ne devraient donc pas chasser sur le même territoire, de même que la future Renault 5, elle aussi propulsée par une motorisation zéro-émission.

Quoi qu’il en soit, nous devrions avoir des nouvelles de cette Toyota Aygo dans les mois à venir, alors que le lancement de la version de série est prévu pour 2022. La citadine devrait alors être assemblée sur la ligne de production de l’usine de la marque située en République Tchèque, alors que la firme vise 500 000 ventes par an afin d’amortir les coûts.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer