Actualité automobile

Nouveau Hyundai Bayon : toutes les infos sur le SUV coréen

Attendu depuis plusieurs mois, le nouveau Hyundai Bayon se dévoile enfin officiellement, faisant la part belle à l’espace intérieur et au confort.

Photo nouveau SUV Hyundai Bayon 2021

Cela fait quelques temps déjà que l’on savait que Hyundai nous préparait une importante nouveauté pour le début de l’année. Voilà que le constructeur coréen nous en dit aujourd’hui un peu plus, en levant officiellement le voile sur son tour nouveau Bayon, un SUV compact dont le nom rend hommage à la célèbre ville du Pays Basque. Une jolie manière de nous faire voyager en cette période difficile, d’autant plus que ce nouveau-venu dans la gamme devrait être particulièrement à l’aise dans cet exercice. Car celui qui vient épauler le Hyundai Kona au sein du catalogue mise tout sur un espace à bord généreux pour ses occupants, ainsi que sur le confort. Le but ? Permettre à la firme asiatique de prendre une place plus importante sur le marché des SUV urbains, en rivalisant alors directement avec les Renault Captur, Peugeot 2008 et autres Citroën C3 Aircross, cette dernière venant en plus tout juste d’être renouvelé. Et une chose est sûre, ce nouvel arrivant ne manque pas d’arguments pour plaire !

Un design unique et un bel espace à bord

Photo poste de conduite Hyundai Bayon 2021

Totalement nouveau, ce Hyundai Bayon se distingue dès le premier coup d’oeil par un style bien particulier, se distinguant très largement des autres modèles de la gamme. Si un léger lien de parenté peut être décelé avec le Kona, ce nouveau venu dans le catalogue a néanmoins souhaité s’en distinguer, alors qu’il affiche des dimensions similaires à son grand frère arrivé quelques années plus tôt. Pas de raison que les SUV se cannibalisent, alors que les deux se veulent en réalité radicalement différents, à commencer par le style. La face avant se distingue alors par une signature lumineuse sur deux niveaux, rappelant également les dernières productions de Citroën, tandis que le bouclier se veut plutôt agressif avec son sabot en aluminum. De profil, les flancs sont marqués et taillés à la serpe, apportant une petite touche d’originalité à l’ensemble. Enfin, l’arrière est également loin d’être conventionnel, avec ses feux triangulaires reliés entre eux par une très fine bande lumineuse, tandis que le hayon bi-ton donne un air très futuriste à l’auto. On notera enfin la nouvelle teinte Mangrove Green, qui lui va plutôt bien !

L’intérieur ne marque quant à lui pas une grande révolution, puisqu’il est alors calqué sur celui de la nouvelle i20, avec laquelle le SUV partage sa plateforme. Nous retrouvons alors un large écran tactile de 10,25 pouces, associé à un combiné numérique personnalisable de 8 pouces, le tout regroupant l’ensemble du système d’info-divertissement. Mais la spécificité et la force de ce nouveau Hyundai Bayon, c’est avant tout sa grande habitabilité, et ce malgré sa hauteur de caisse inférieure à celle du Kona. Profitant d’un imprimant espace à la tête et aux jambes, les passagers à l’avant comme à l’arrière sont chouchoutés par le SUV et devraient sans aucun doute se sentir à leur aise à l’intérieur. Mais tout cela ne se fait pas au détriment du coffre, dont le volume oscille alors entre 411 et 1 205 litres lorsque la banquette est rabattue. C’est donc bien mieux que le Hyundai Kona, qui propose quant à lui entre 361 et 374 litres lorsque les sièges arrière sont en place, selon la version choisie.

Une gamme de motorisations réduite

Photo arrière Hyundai Bayon 2021

Du côté des moteurs, il ne faudra pas s’attendre à découvrir une gamme aussi vaste que celle du Hyundai Kona sur ce nouveau Bayon. Le SUV compact se décline en effet uniquement en essence standard et en hybride, avec un quatre cylindres atmosphérique 1,2 litre de 84 chevaux associé à une boite manuelle à cinq vitesses, ainsi qu’un 1,0 litre T-GDI de 100 et 120 chevaux, associé à une hybridation légère 48 volts, proposant un mode « roue libre » réduisant les émissions et la consommation lorsque le moteur n’est pas sollicité. A noter que les deux versions du T-GDI peuvent être associées à la nouvelle boîte iMT6, se distinguant par son embrayage à commande électronique. Concrètement, cette transmission associe les avantages de la boite manuelle et automatique, en gérant seule le passage des rapports lorsque l’embrayage est enfoncé. Il est néanmoins possible de conserver une boîte automatique à sept rapports standard ou une transmission manuelle.

Héritant de la plateforme de la Hyundai i20, ce nouveau Bayon en reprend également quelques technologies embarquées, tels que le maintien actif de la trajectoire, le freinage automatique d’urgence ou encore la surveillance des angles morts. Attendu dans les prochains mois en concessions, le SUV devrait sans aucun doute afficher un tarif un peu plus accessible que le Hyundai Kona, qui débute actuellement à partir de 24 000 € environ.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer