Actualité automobile

Subaru BRZ : recette inchangée

Après de multiples teasers et une belle fuite, voilà que la nouvelle Subaru BRZ se montre officiellement, avec toujours une fiche technique très séduisante.

Photo face avant Subaru BRZ 2020

Si vous êtes en train de lire cet article, il y a de très fortes chances pour que vous connaissiez la Subaru BRZ. Pourtant, il faut bien l’avouer, la sportive japonaise ne court pas vraiment les rues en Europe, alors que seulement 522 exemplaires ont été vendus chez nous l’an dernier, contre 2 334 sur la même période aux Etats-Unis. Mais quoi qu’il en soit, ça fait toujours plaisir quand une sportive est renouvelée, à l’heure où les constructeurs se séparent de plus en plus de leurs modèles dynamique, en raison notamment d’une fiscalité punitive sur notre continent. Si nous n’avons donc quasiment aucune chance de voir cette nouvelle mouture sur nos routes, elle mérite néanmoins que l’on s’y intéresse un peu tout de même, à défaut de pouvoir un jour en prendre le volant. Car cette cousine technique de la Toyota GT86 va totalement à l’encontre des règles de bienséance actuelles dans l’automobile. Que ce soit avec son gabarit, à l’heure où les SUV sont légion, qu’avec sa motorisation, alors que la sportive se refuse toute forme d’électrification. Un parti-pris qui lui interdit donc l’Europe, mais qu’importe, car c’est en Amérique et en Asie qu’elle se vend le mieux.

Avec cette 2ème génération, les designers de Subaru ont réussi à conserver le style originel du coupé, avec ses porte-à-faux très courts et ses lignes arrondies caractéristiques, tout en lui offrant une touche de modernité nécéssaire. La sportive japonaise conserve sa bouille joviale et ses traits attachants, lui conférant un vrai capital-sympathie, en opposition aux modèles adoptant des dessins toujours plus agressifs. Une belle manière de se distinguer de la concurrence et de continuer à séduire sa clientèle originelle, tout en essayant d’en attirer une nouvelle avec un design plus consensuel. Le poste de conduite profite aussi de quelques changements en adoptant un dessin plus horizontal, mais ne cède pas à la tendance actuelle faisant disparaître toutes les commandes physiques. L’ensemble reste en effet assez chargé et semble un brin daté, mais ce n’est qu’une apparence. Car le coupé opte désormais pour un inédit combiné numérique de 7 pouces, associé à un écran tactile d’une diagonale de 8 pouces. Soulignons que le Subaru EyeSight est quant à lui livré de série, incluant l’alerte de franchissement de lignes, le régulateur de vitesse ou encore le freinage automatique d’urgence.

Petite montée en puissance

Photo arrière Subaru BRZ 2020

Comme le dessin, le moteur change avec parcimonie sur cette nouvelle Subaru BRZ, qui conserve sans surprise son quatre cylindres à plat atmosphérique, dont la cylindrée passe de 2,0 à 2,4 litres. Une hausse qui n’est évidemment pas sans raisons, puisqu’elle se traduit dans la pratique par une puissance passant quant à elle de 200 à 230 chevaux. C’est encore loin des 260 équidés évoqués par le nombreux bruits de couloirs, mais c’est déjà une très bonne surprise quand même, tandis que le couple maximal culmine désormais à 250 Nm contre 200 jusqu’à présent. Autant de chiffres plus que prometteurs, alors que l’auto afficherait seulement 1 315 kg sur la balance, soit à peine plus de 35 kg supplémentaires par rapport à la précédente version, compensés par la hausse des performances. Le comportement a quant à lui assez logiquement été retravaillé, avec un châssis rigidifié de l’ordre de 50 %, tandis que le centre de gravité a été légèrement abaissé. Les chiffres du 0 à 100 km/h n’ont quant à eux pas encore été officialisés, mais on parle d’ores et déjà de moins de six secondes, ce qui reste très bien pour une auto qui n’a pas la prétention d’être une supercar.

La nouvelle Subaru BRZ devrait être lancée dans le courant de l’année prochaine, se déclinant alors avec une boîte manuelle ou une transmission automatique en option, et s’offrant un nouveau mode Spot améliorant la réponse de cette dernière. Aucun tarif n’a encore été annoncé pour le coupé, qui devrait bientôt être suivi par la Toyota GT86, qui doit elle aussi être renouvelée dans la foulée.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer