Actualité automobileSalon de GenèveSalons automobiles

Cupra Formentor : cap sur Genève !

Un peu plus d’un an après l’Ateca, Cupra dévoile au salon de Genève son premier modèle exclusif, pour l’instant sous la forme d’un concept-car. Préfigurant un modèle de série, il adopte une motorisation hybride de 245 chevaux.

Cupra Formentor 2019 5 

C’est officiel, Cupra est bel et bien lancé et a surtout définitivement pris son envol en se détachant de Seat. Pas question désormais de retourner vivre chez ses parents, la nouvelle marque sportive du groupe Volkswagen vole de ses propres ailes et fête son premier anniversaire avec un cadeau de taille : un concept inédit dévoilé au prochain salon de Genève. Baptisé Formentor, du nom du cap situé au nord-ouest de Majorque, c’est le 22 février dernier qu’il s’est officiellement montré pour la première fois, soit 365 jours exactement après la présentation de Cupra, juste avant le salon suisse également.

Toutefois, et même si la séparation est actée entre les deux constructeurs, l’entente reste toujours cordiale, et ça se voit dans le style, qui reste très proche du Tarraco, tout du moins au niveau de la face avant. Le reste est quant à lui spécifique à Cupra, avec des lignes de SUV coupé encore jamais vues dans la gamme Seat. Le toit fuyant, ainsi que les appendices aérodynamiques permettent au concept d’afficher un style presque plus dynamique que l’Ateca. A l’arrière, si la signature lumineuse est bien distincte de ce que l’on connaît actuellement, là encore, la filiation avec son grand frère n’est jamais vraiment loin, et cela passe ici par des feux reliés entre eux par une bande lumineuse. Une figure de style néanmoins déjà bien connue et qui tend de plus en plus à se répandre sur les nouveaux modèles. Enfin, la hauteur de caisse a quant à elle été abaissée, même si aucun chiffre n’a encore été donné et il faudra encore patienter d’ici la révélation de la fiche technique complète pour en savoir plus.

Dans l’habitacle, là encore, l’esprit du Tarraco est bien présent, avec une présentation similaire à quelques détails près, puisqu’ici, l’ensemble se veut un peu plus épuré et surtout plus haut de gamme. Un positionnement plus premium caractérisé par un écran tactile élargi afin d’atteindre les 10 pouces, tandis que les diverses commandes de la climatisation ont quant à elles disparu. Enfin, le levier de vitesse est désormais remplacé par des boutons, tandis que l’Alcantara se fait une place de choix sur le volant. De leur côté, les sièges baquet à l’assise abaissée se pare d’un dossier en fibre de carbone et sont évidemment gainés de cuir pour un rendu plus élégant. Seul petit regret, le manque de couleurs à l’intérieur, récurrent au sein du groupe Volkswagen et que nous avions déjà déploré lors de notre essai du Cupra Ateca il y a quelques semaines.

Place à l’hybridation

Cupra Formentor 2019 6

 Si l’esthétique reste donc imprégné de l’ADN Seat, les entrailles de ce Cupra Formentor sont quant à elles bien spécifiques, puisqu’elles ne cachent pas un 2,0 litres TSI comme nous aurions pu l’attendre, mais bien une motorisation hybride. Toutefois, les gènes maternels ne sont jamais loin, et c’est cette fois le 1,5 litre TSI de 150 chevaux des Ibiza et Volkswagen Golf qui propulse le SUV, associé à un moteur électrique de 102 chevaux.

Le tout promet une puissance cumulée de 245 chevaux, tandis que le couple reste encore mystérieux, tout comme les performances, qui s’annoncent « exceptionnelles » selon le constructeur. On ne demande qu’à voir… Quoi qu’il en soit, le poids ne devrait pas être l’ennemi numéro 1 du SUV sportif, qui fait l’impasse sur la transmission intégrale, un choix plutôt judicieux pour un véhicule qui n’a aucunement besoin de jouer la carte de la polyvalence. L’Ateca le fait déjà très bien.

Cette motorisation est associée à une boîte DSG robotisée à double embrayage, ainsi qu’à l’amortissement piloté, tandis que le blocage de différentiel laisse entrevoir un comportement efficace à souhait, on l’espère plus encore que l’Ateca, dont le châssis pourrait être plus affûté. Revendiquant une autonomie de 50 km en mode tout électrique selon la nouvelle norme WLTP, le Cupra Formentor devrait être lancé en série dès l’année prochaine. En attendant, il sera visible sous la forme d’un concept durant le salon de Genève, qui ouvrira ses portes du 7 au 17 mars prochain.

Marie Lizak

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer