Salon de Genève 2019 : première mondiale pour le concept 508 Peugeot Sport Engineered

Préfigurant la future gamme de sportives hybrides du lion, la 508 Peugeot Sport Engineered se dévoile officiellement, à quelques jours de l’ouverture du salon de Genève. Fort de 400 chevaux, le concept hybride rechargeable bénéficie par ailleurs de nombreux réglages pour gagner en efficacité.

508 Peugeot Sport Engineered concept statique avant calandre jantes

C’est un fait, le concept e-Legend ne verra pas le jour sous la forme d’un modèle de série, et si la déception est à peine dissimulée chez les fans de la marque, Peugeot semble avoir trouvé un moyen de leur donner à nouveau le sourire. Et pour cause, alors que le salon de Genève ouvrira officiellement ses portes le 7 mars prochain, la marque au lion lève d’ores et déjà le voile sur son dernier concept en date, baptisé 508 Peugeot Sport Engineered. Plus pragmatique que l’étude de style électrique et autonome présentée au dernier Mondial de Paris, cette nouvelle création semble bien plus propice à une production de série, tout du moins, on l’espère énormément.

Au premier abord, impossible de ne pas remarquer les lignes de la nouvelle 508 sur laquelle ce concept est basé, reprenant son style et notamment ses fameuses griffes à l’avant. La berline s’enrichit ici toutefois de quelques petites évolutions, avec des boucliers plus agressifs à l’avant et à l’arrière grâce à des prises d’air élargies ainsi qu’un diffuseur inédit. Nous retrouvons également les mystérieuses « winglet » dévoilée dans le premier teaser en début d’année, tandis que la calandre se distingue par un dessin spécifique, créé grâce à l’impression 3D. La carrosserie grise est quant à elle réhaussée de touches de vert fluorescent baptisé « Kryptonite », que l’on retrouve dans les écopes, près du logo mais également sur les étriers de freins. Enfin, le lion ainsi que les monogrammes héritent du même traitement que ceux de l’e-Legend, tandis que les coques de rétroviseurs sont ici en fibre de carbone.

Dans l’habitacle, l’évolution est toute aussi subtile, puisque la présentation reste très proche du modèle de série. Nous retrouvons en effet l’écran tactile de 10 pouces ainsi que le combiné numérique de 12,3 pouces, adoptant ici un design spécifique pour le concept. Montant très largement en gamme, l’intérieur fait ici la part belle à l’Alcantara, que l’on retrouve sur le levier de vitesse, le pavillon et les montants de pare-brise, de portes et de custode, tandis que le carbone trouve une petite place sur le volant à méplat. De leur côté, les sièges sport « confort-fit » s’habillent de cuir et d’Alcantara, rehaussés de surpiqures « Krypronite », un rappel de couleur que l’on retrouve également sur le volant, la console centrale ainsi que l’intérieur des poignées de portes.

Bientôt de série ?

508 Peugeot Sport Engineered concept arrière feux

On le sait, Peugeot est résolument décidé à conquérir le marché des motorisations alternatives, et notamment de l’hybride, et il est donc logique que nous retrouvions cette technologie sur la 508 Peugeot Sport Engineered. Pour propulser le concept, les ingénieurs ont marié un 1,6 litre PureTech 200 à deux blocs électriques sur l’essieu avaznt et arrière, respectivement de 110 et 200 chevaux, correspondant selon Peugeot à environ 400 chevaux en puissance cumulée, même si l’on en compte en réalité 510. Serait-il possible qu’un launch control similaire à celui de la 308 R HYbrid soit également disponible ? Affaire à suivre donc, mais déjà, les chiffres sont prometteurs, avec un 0 à 100 km/h annoncé en seulement 4,3 secondes, soit seulement trois dixièmes de moins que la compacte hybride, pour une vitesse bridée à 250 km/h. Fort d’une motorisation hybride rechargeable, le concept revendique une autonomie de 50 km en mode tout électrique, pour des émissions ultra-contenues de seulement 49 g/km de CO2, l’exonérant donc logiquement de malus s’il venait à être produit.

Optimisé pour la performance, la berline hérite du châssis déjà bien affûté de la 508 standard, tout en bénéficiant de quelques optimisations afin d’améliorer les performances et les sensations de conduit. Pour cela, les équipes de Peugeot Sport en charge du projet ont offert au concept une assiette abaissée, de nouveaux réglages de suspensions ainsi que des voies élargies de 24 et 12 mm à l’avant et à l’arrière, pour une tenue de route plus efficace encore. Enfin, Peugeot a collaboré avec Michelin pour chausser les jantes aluminium de 20 pouces spécifiques de pneus Pilot Sport 4S, qui ont notamment su faire leurs preuves en termes de grip. Enfin, le freinage est assuré par des disques ventilés de 380 mm, associés à des étriers à quatre pistons.

Présentée au public lors du prochain salon de Genève dès le 7 mars prochain, la 508 Peugeot Sport Engineered devrait par la suite être produite de série, comme l’a affirmé Gilles Vidal, directeur du design de la marque. Il devrait alors s’agir de la première sportive hybride d’une gamme conçue dans le futur par la division Peugeot Sport, en parallèle des version électrifiées des modèles actuellement présents au catalogue. En effet, annoncées au dernier Mondial de Paris, les 508, 508 SW et 3008 hybrides rechargeables seront officiellement proposées aux clients dès l’automne prochain.

Marie Lizak

Publicités

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.