Actualité automobileEn pratiqueVoyage

Vacances d’été : quelques conseils pour mieux voyager

Comme chaque année, l’heure du grand départ vers les vacances a sonné pour de nombreux automobilistes. Tour d’horizon de quelques bons réflexes avant de prendre le volant.

La valise est bouclée, la maison est fermée et la voiture est chargée, bref, les vacances peuvent enfin commencer. Mais avant de pouvoir investir la Côte d’Azur et se balader sur la croisette de Cannes, quelque 900 kilomètres vous attendent au départ de Paris, sur une autoroute sans fin entouré de milliers d’autres automobilistes qui comme vous, s’en vont passer quelques jours au soleil.

Si cette étape n’est généralement la plus plaisante des vacances, quelques petites astuces toutes simples vous permettront de ne pas transformer ce trajet en un véritable calvaire

Faire attention aux horaires

giphy-downsized-large

Vous aviez prévu de rouler toute la nuit pour éviter les embouteillages mais vous aviez comme un pressentiment sur le fait que ce n’était finalement pas une si bonne idée ? Vous avez raison, car vous avez bien plus de chances de vous endormir entre 2 et 5 heures du matin. Normal me direz-vous, nous sommes en pleine nuit et votre horloge biologique est là pour vous le rappeler. Sauf que ceci est également valable en plein après-midi, puisque le créneau entre 13 et 16 h est également propice au sommeil.

Si vous le pouvez, évitez également de partir après une journée de travail, même si cela est plutôt tentant. Une étude a en effet démontré que 17 heures de veille active auraient les mêmes effets sur les réflexes qu’un taux de 0,5 litres d’alcool par litre de sang. Travailler ou conduire, il faut (aussi) choisir !

Chargez la voiture la veille

giphy

Si la plupart des vacanciers chargent leur véhicule le matin du départ, cette méthode n’est pourtant pas la meilleure avant de prendre le volant. Afin de partir sereinement, essayez dans la mesure du possible d’installer vos bagages dans le coffre la veille afin de gagner de précieuses minutes le jour J.

Pour vous faciliter la vie et gagner en sécurité, les valises et accessoires les plus lourds doivent être placés le plus bas possible dans le coffre, et bien sûr, chaque objet doit être solidement attaché pour ne pas être propulsé en cas de freinage violent. Attention, car plus la voiture est lourde, plus la distance de freinage est longue, tandis que les accélérations sont moins efficaces. L’anticipation devra donc être votre priorité sur la route des vacances.

Bien dormir et bien manger

giphy (2)

Si vous aviez prévu de célébrer votre départ en organisant une grande fête la veille, vous risquez de le regretter amèrement, puisque toute privation de sommeil, même d’une heure augmente considérablement le risque de somnolence et par conséquent d’accidents. De plus, évitez de boire de l’alcool la veille, puisque les conséquences peuvent être désastreuses, même après plusieurs heures de sommeil. Selon une étude réalisée par l’Université d’Utrecht aux Pays-Bas, conduire avec une gueule de bois serait aussi dangereux qu’en état d’ébriété, notamment en raison des nombreux effets tels que la fatigue, la douleur ou encore les nausées qui affectent la concentration.

Le matin, ne faites par l’impasse sur le petit déjeuner mais choisissez-le léger, les sucres et les graisses étant plus difficiles à digérer, ils favorisent donc la somnolence et la baisse de vigilance.

Des gestes simples qui peuvent tout changer

giphy (3).gif

Il n’y a pas que les enfants qui peuvent être victimes du mal des transports, qui, s’il ne conduit pas toujours au vomi sur les sièges reste toute de même très désagréable pour celui qui le subit. Heureusement, ce n’est pas une fatalité et il existe même quelques astuces simples pour éviter d’en subir les conséquences. Si vous êtes sujets à ce problème, dites adieu aux boissons gazeuses et au lait chocolaté, et surtout évitez de lire quelque livre ou magazine que ce soit. Enfin, pensez à aérer le véhicule et adoptez une conduite douce, sans à-coups.

De manière générale, hydratez-vous au maximum et faites une pause toutes les deux heures, même si vous ne vous sentez pas fatigué. Bonne route !

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer