Actualité automobile

Nouvelle Opel Astra : coeur de lionne

Pour sa 6ème génération, l’Opel Astra fait les choses en grand et espère bien revenir sur le devant de la scène, face aux Renault Mégane et autres Volkswagen Golf.

Photo dynamique Opel Astra 2021

Il y a du changement du coté de chez Opel. Quelque peu apathique lorsqu’elle faisait encore partie du groupe General Motors, la firme allemande a pris un tout nouveau départ depuis son arrivée au sein du groupe PSA, puis Stellantis. Telle un phénix, la marque au Blitz a considérablement repris du poil de la bête, avec des modèles devenus ultra-désirables, dont la Corsa, qui rencontre un beau succès depuis le lancement de la nouvelle génération. Mais la citadine n’est pas la seule à avoir bénéficié du savoir-faire du groupe européen, alors que le nouveau Mokka ainsi que le Grandland restylé ont eux aussi pu s’offrir un coup de jeune, et ce sur tous les points. Mais loin de vouloir uniquement se concentrer sur les SUV, Opel souhaite également offrir une nouvelle jeunesse à un autre de ses modèles-phare, l’Astra. Six ans après le lancement de la précédente mouture, voilà donc que la compacte s’offre une 6ème génération, revue en profondeur sur tous les points et s’inscrivant dans la lignée des dernières productions de la marque.

Une nouvelle identité qui se manifeste donc d’abord par un style totalement réinventé, mais pour lequel les designers ne sont pas partis d’une feuille blanche. En effet, les équipes en charge du style se sont en effet inspirées du concept Opel GT X Expérimental dévoilé en 2018 et préfigurant l’identité des futurs modèles de la marque. Comme sur les Mokka et Grandland, nous retrouvons donc ici la fameuse calandre Vizor, qui consiste en réalité en un large bandeau noir reliant des optiques plus carrées qu’auparavant, au centre duquel trône le logo de la marque. Plus expressive, cette nouvelle Opel Astra n’a en réalité plus grand-chose à voir avec la précédente génération, respirant la sobriété germanique. Ici, les designers ont voulu offrir à la compacte une touche de fun, qui contraste avec le sérieux affiché jusqu’alors. L’arrière aussi évolue très nettement, avec là encore des feux plus anguleux et tout en longueur, tandis que de profil, le dynamisme est assuré par le toit flottant noir, proposé en option. A bord, tout change pour le meilleur, avec la disparition des nombreux boutons. L’Astra adopte en effet le Pure Panel, un dispositif associant deux écrans de 10 pouces, qui n’est pas sans nous rappeler ce que propose déjà Mercedes.

Montée en gamme

Photo arrière Opel Astra 2021

Outre la présentation intérieure intégralement revue, cette nouvelle Opel Astra améliore également le confort des passagers, avec un empattement en hausse de 13 millimètres. Une augmentation qui profite cependant plutôt au volume de coffre, qui passe alors de 370 à 422 litres, plaçant alors la compacte au-dessus de sa cousine technique, la Peugeot 308. Les deux partagent d’ailleurs la même base technique, à savoir la plateforme EMP2, tout comme la nouvelle DS 4. Sans surprise, nous retrouverons donc une gamme de motorisations similaires à ces deux modèles, puisque cette Astra se déclinera en essence et en diesel, avec des puissances relativement modestes, oscillant entre 110 et 130 chevaux seulement. Première génération à profiter d’une motorisation électrifiée, cette nouvelle itération se déclinera en deux versions hybrides rechargeables, développant 180 et 225 chevaux, comme la Peugeot 308. Deux niveaux de puissance issus de l’alliance d’un quatre cylindres 1,6 litre et d’un moteur électrique, permettant alors de parcourir environ 60 kilomètres en une seule charge selon le cycle WLTP.

Mais l’Opel Astra se ne contente pas de faire évoluer son style et ses motorisations, puisqu’elle fait aussi un gros bond en avant sur le plan technologique. La compacte s’offre notamment un nouveau système de conduite semi-autonome, ainsi que la détection des angles morts, la reconnaissance des panneaux ou encore la vision à 360°. Une belle dotation qui devrait permettre à cette nouvelle génération de mieux rivaliser avec les stars du segment, et notamment les Renault Mégane et Volkswagen Golf. Attendue au début de l’année prochaine, cette nouvelle Opel Astra se déclinera également en break SportsTourer, et s’offrira également des motorisations micro-hybrides 48 volts. Les tarifs n’ont quant à eux pas été annoncés, mais il faudra s’attendre à un ticket d’entrée tournant autour des 25 000 €.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer