[Salon de Francfort] Audi Q3 Sportback (2019) : il cède à la tendance

Après les BMW X4 et autres Mercedes GLC Coupé, c’est au tour de l’Audi Q3 de céder à la tendance avec une inédite variante Sportback. Lancé avec trois motorisations avant de se convertir à l’hybride, le petit SUV sera d’abord présenté au salon de Francfort.

Audi Q3 Sportback 2019 profil jantes toit coupé SUV

Aujourd’hui, et plus que jamais, le SUV a le vent en poupe, qu’il soit urbain ou au contraire XXL, à l’instar du BMW X7. Mais désormais, c’est une nouvelle tendance qui apparaît, ou plutôt qui se développe : les SUV coupé. Et pour cause, si cette silhouette est déjà bien connue, avec notamment les BMW X4, X6 ou encore les Mercedes GLC et GLE coupé, elle semble retrouver ses lettres de noblesse, notamment depuis l’arrivée de l’étonnant mais non moins plaisant Porsche Cayenne coupé. Forcément, Audi ne pouvait pas rester les bras croisés, et a donc décidé de lever le voile sur son tout nouveau Q3 Sportback, un an après avoir révélé la seconde génération de son petit SUV dans sa version standard. Le but, proposer une nouvelle alternative plus dynamique, tout en touchant une nouvelle clientèle, sans doute un peu lassée des SUV standards.

Vous l’aurez donc compris, c’est évidemment sur son physique que joue ce nouvel Audi Q3 Sportback pour séduire, avec sa ligne de toit fuyante, terminée par un petit spoiler, tandis que sa lunette très inclinée contribue à lui donner cet air dynamique. A l’avant, l’ensemble demeure évidemment identique à la version standard, même si l’on aurait apprécié quelques détails distinctifs. L’ensemble n’évolue donc pas, tandis qu’à l’arrière, les feux demeurent quant à eux également inchangés. Avec une hauteur en baisse de 3 cm ainsi qu’une longueur gagnant 1,3 cm pour atteindre les 4,50 mètres, le SUV gagne en élégance, notamment de profil, tout en affichant un dynamisme certain qui devrait à coup sûr séduire la clientèle, à l’heure des SUV patauds et parfois peu désirables.

Si la garde au toit abaissée devrait évidemment impacter l’habitabilité pour les grands gabarits qui se sentirons probablement un peu à l’étroit, Audi a réussi à conserver le même volume de coffre pour le coupé comme pour la version standard. Celui-ci oscille donc entre 530 et 1.400 litres, grâce à la banquette coulissante, un vrai atout qui lui permet de se distinguer de ses rivaux. Enfin, la présentation intérieure demeure quant à elle identique à ce que l’on connaît déjà, puisque nous retrouvons un écran tactile de 10,25 pouces intégré à la planche de bord, associé à un combiné numérique de 12,3 pouces indiquant comme toujours toutes les données relatives à la conduite. Bref, rien de bien nouveau sous le soleil, l’ensemble demeurant toujours aussi sérieux, dans la même veine que les dernières productions de la marque.

Trois moteurs au lancement

Audi Q3 Sportback 2019 arrière statique jantes profil

S’il faudra patienter avant de connaître la gamme complète des motorisations de ce nouvel Audi Q3 Sportback, trois d’entre elles seront déjà proposées dès le lancement, à savoir un essence et deux diesel. Les futurs acheteurs auront donc le choix entre le quatre cylindres 2,0 litres TFSI de 230 chevaux, ainsi que 2,0 litres TDI, décliné en versions 150 et 190 chevaux. L’ensemble de ces moteurs sont associés de série à la boîte S Tronic, tandis que les déclinaisons les plus puissantes seront livrées avec la transmission intégrale Quattro. Un peu plus tard, la gamme accueillera une nouvelle entrée de gamme incarnée par le 1,5 litre TFSI de 150 chevaux, associé à un système d’hybridation légère, tandis qu’un diesel plus puissant fera également son apparition. Bien plus dynamique que le Q3 standard, cette variante offre par ailleurs une belle dotation d’équipements de série, avec entre autres, les feux à LED, l’amortissement adaptatif, ainsi que les suspensions abaissées de 10 mm pour un meilleur comportement.

Officiellement lancé en automne juste après le salon de Francfort, qui ouvrira ses portes le 12 septembre prochain, le nouvel Audi Q3 Sportback affichera un tarif plutôt salé. Comptez en effet au minium 40.200 € pour l’entrée de gamme 35 TDI, soit plus de 6.500 € supplémentaires par rapport à la version standard. Un surcoût qui s’explique par sa nouvelle silhouette, évidemment, ainsi que sa dotation de série, incluant notamment l’assistance au maintien de voie, ainsi que le système anticollision Audi Pre Sense Front. Il faudra toutefois aller piocher dans le catalogue des options pour profiter du régulateur adaptatif ainsi que de la caméra à 360 degrés. Enfin, deux séries spéciales de lancement seront également proposées, offrant des caractéristiques distinctes, telles que le pack extérieur S-Line ainsi que des intérieurs spécifiques.

Marie Lizak

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.