Mercedes EQC : l’étoile électrique

C’est officiel, Mercedes lève enfin le voile sur son premier SUV 100 % électrique, et inaugure par la même occasion sa nouvelle sous-marque, EQ. Baptisé EQC, ce modèle d’une nouvelle ère devrait faire voir rouge à Jaguar, en chassant sur les terres de son I-Pace.

Mercedes EQC 2018 profil avant dynamique 

Pour sa rentrée, Mercedes semble avoir bien révisé ses leçons et ce n’est pas une mais bien deux présentations qu’a réalisé la marque, loin de son fief, au cœur de Stockholm. Un lieu qui n’a pas été choisi au hasard, surtout lorsque l’on connaît l’appétence des pays nordique pour la mobilité électrique. C’est donc tout naturellement dans la Venise du Nord que la marque à l’étoile a dévoilé son tout nouveau SUV zéro-émission, baptisé EQC, ainsi que sa marque dédiée, EQ.

Vous l’aurez compris, ce modèle inédit sera donc logiquement intégré à la gamme C du constructeur, aux côtés du GLC. Pourtant, rien, hormis l’empattement identique, ne laissent entrevoir le lien de parenté entre les deux modèles, tant le design de ce nouvel EQC se veut différent du reste du catalogue. Jouant à fond la carte du futur, le SUV adopte une calandre pleine inédite, tandis que l’arrière cède quant à lui à la tendance en optant pour des optiques reliées entre elles pas une bande lumineuse. Une technique qui n’est certes, plus très originale, mais qui a toujours le mérite de faire son petit effet.

Gagnant huit centimètres par rapport à son principal rival, le Jaguar I-Pace, ce Mercedes EQC n’affiche pourtant pas une habitabilité record face au félin. En cause, un volume de coffre de seulement 500 litres, contre 656 pour son concurrent britannique, et ne parlons évidemment pas de la Tesla Model X et ses 1.410 litres une fois la banquette arrière rabattue. De son côté, l’intérieur reste dans la même veine que les dernières productions de la marque, avec son large écran inspiré de la Classe A, reprenant par la même occasion le système MBUX de la compacte. Des affichages supplémentaires indiquant les indications relatives à la recharge et à l’autonomie permettent toutefois à l’EQC de se distinguer des autres modèles.

Moins performant que le Jaguar

Mercedes EQC 2018 arrière statique

Sur le papier, ce nouveau Mercedes EQC s’avère pourtant quelque peu décevant, notamment face au Jaguar I-Pace. Malgré une puissance de 408 chevaux et un couple de 765 Nm, légèrement supérieurs à son rival, le SUV à l’étoile reste toutefois moins performant que le félin, avec un 0 à 100 km/h effectué en 5,1 secondes, soit 3 dixièmes de plus. Des performances légèrement en-dessous des attentes donc, qui s’expliquent notamment par un poids plus conséquent, culminant à 2,4 tonnes, soit 300 kg de plus que l’I-Pace. Enfin, au chapitre de l’autonomie, la batterie de 80 kWh logée sous le plancher devrait permettre de parcourir une distance d’environ 450 km selon le cycle WLTP.

Loin d’être pépère, ce Mercedes EQC se veut aussi dynamique qu’un modèle thermique, comme en témoignent les cinq modes de conduite (Confort, Eco, Max Range, Sport et Individuel). Toutefois, malgré la présence de palettes au volant, le SUV met le confort au cœur de ses priorités, en offrant une configuration permettant d’optimiser l’autonomie. Comme sur la plupart des véhicules électriques, il est possible de conduire avec une seule pédale, le relâchement de l’accélérateur permettant de jouer du frein moteur pour ralentir, et récupérer un peu d’énergie par la même occasion.

Produit dans l’usine de Brême, en Allemagne, le nouveau Mercedes EQC débutera sa commercialisation dans le courant de l’année prochaine. Aucun prix n’a été annoncé pour celui qui devrait se poser en concurrent sérieux des Jaguar I-Pace et autres BMW iX3, et qui sera présenté au public à l’occasion du prochain Mondial de Paris. Plusieurs finitions seront disponibles sur le SUV, avec une version Electric Art plutôt centrée sur les caractéristiques zéro-émissions, ainsi qu’une déclinaison AMG Line, au style plus dynamique. L’ensemble du catalogue devrait toutefois être connu plus en détail d’ici quelques semaines.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s