Renault Mégane R.S. Trophy 2018 : enfin les 300 chevaux !

Quelques mois après son entrée en commercialisation, la Renault Mégane R.S. gagne enfin une déclinaison Trophy, forte de 300 chevaux et de nombreuses améliorations techniques. Au programme, des détails esthétiques inédits et un châssis Cup livré de série. 

Renault Mégane RS Trophy 2018

Déjà très attendue par les fans de la marque au losange, la Renault Mégane R.S. avait fait des émules lors de sa révélation officielle au salon de Francfort, en septembre dernier. Forte du quatre cylindres turbo de l’Alpine A110 poussé à 280 chevaux, la compacte sportive avait su faire parler d’elle mais laissait encore quelques insatisfaits, qui attendaient en réalité avec impatience la version Trophy. La voici désormais qui arrive, pour le plus grand plaisir des amateurs de sensations, qui avaient déjà plébiscité la précédente génération, qui avait alors affiché un volume de vente deux fois supérieur aux prévisions.

Aujourd’hui, c’est donc une toute nouvelle variante qui fait son apparition, s’offrant par ailleurs un nouveau look lui permettant de se distinguer de la version standard. Si les lignes restent globalement les mêmes, nous découvrons en effet un stripping inédit apposé sur la lame F1, ainsi que des jantes 19 pouces spécifiques, inspirées du concept R.S.01 dévoilé en 2014. Des jantes allégées de 2 kg par roues seront par la suite ajoutées au catalogue, dans le courant de l’année prochaine. L’intérieur reste très proche de la Mégane R.S. de base mais se dote de sièges Recaro en Alcantara, dont l’assise a été abaissée d’une vingtaine de millimètres.

Le plein de technologies

Renault Mégane RS Trophy 2018

En réalité, c’est surtout sur le plan technologique que cette Renault Mégane R.S. Trophy se distingue de la version standard. Outre le passage à 300 chevaux contre 280 auparavant, la sportive au losange gagne également en couple, avec 20 Nm de plus sur la version EDC, passant à 420 Nm, tandis que la boîte manuelle culmine quant à elle à 400 Nm. Plus performante, cette nouvelle variante gagne un dixième sur l’exercice du 0 à 100 km/h, désormais abattu en 5,7 secondes, pour une vitesse maximale affichée quant à elle à 260 km/h. Des chiffres prometteurs, que l’on doit notamment à son poids de seulement 1.419 kg.

Outre sa montée en puissance, cette variante adopte un comportement plus dynamique encore, grâce à des amortisseurs raffermis de 30 %, ainsi que des barres antiroulis plus raides. Le châssis Cup est quant à lui livré de série, tandis que les disques de freins bi-matière gagnent en endurance et offrent des performances accrues. Comme sur la version de base, le système 4Control à quatre roues motrices ainsi que le différentiel mécanique à glissement limité Torsen, le tout garantissant là encore un comportement amélioré, notamment en courbes. Enfin, l’échappement à clapet garantit à la sportive une sonorité distinctive, qui ne devrait pas manquer de faire tourner les têtes.

Pour l’heure, aucune date de commercialisation ni tarif n’a encore été dévoilé, mais le malus devrait quant à lui grimper à 9.973 € en raison des 183 g/km de CO2 rejetés. Il faudra probablement encore patienter jusqu’au Mondial de Paris en octobre prochain pour tout savoir de cette Renault Mégane R.S. tant attendue.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s