Salon de Pékin 2018 : La Lexus ES fait peau neuve

Lexus vient de dévoiler la nouvelle génération de sa berline ES, qui viendra remplacer l’actuelle GS au sein de la gamme du constructeur. Présentée au salon de Pékin, elle arrivera en Europe d’ici à la fin de l’année.

Lexus ES 2018

Nous aurions tendance à l’oublier, et pourtant : la Lexus ES n’est pas une nouveauté, tout du moins, en Chine et aux États-Unis. La grande berline existe en effet depuis 1989, et c’est donc une septième génération que nous découvrons lors de sa révélation au salon de Pékin, qui vient tout juste d’ouvrir ses portes. Ce renouvellement fait suite à une précédente version lancée en 2012 et qui n’avait alors pas subi de remise à niveau stylistique.

C’est désormais chose faite avec cette nouvelle mouture, qui adopte un style modernisé, oscillant toujours entre des lignes torturées à l’avant comme à l’arrière et des traits plus conventionnels sur les flancs. La calandre n’est pas sans nous rappeler le superbe coupé LC, tout comme les jantes 19 pouces de la nouvelle version F Sport. Celle-ci se distingue d’ailleurs par des motifs spécifiques à l’avant ainsi qu’un petit becquet de toit et deux teintes de carrosserie spécifiques. Quelle que soit la version, l’ensemble se veut dynamique, avec une ligne de toit fuyante, et ce malgré des dimensions en hausse.

L’intérieur se veut quant à lui très raffiné, avec une association de cuir, de bois et de bambou selon les finitions. Un motif Hadori inspiré des sabres japonais est quant à lui intégré dans l’habitacle de la déclinaison F Sport, créant des effets d’ondulations variant selon l’angle de vue. La technologie est également bien présente, avec un large écran de 12,3 pouces commandable via un pavé tactile ainsi qu’un combiné numérique. Enfin, les occupants peuvent également profiter du Wi-Fi embarqué, ainsi que d’un système audio Mark Levinson PurePlay promettant « l’expérience audio la plus immersive au monde » grâce à ses 17 haut-parleurs.

Une seule motorisation disponible

Lexus ES 2018

Basée sur la toute nouvelle plateforme GA-K, la Lexus ES promet un comportement routier amélioré, entre le confort et le dynamisme grâce à un train avant raffermi ainsi que de nouveaux réglages dans la direction et l’amortissement. La version F Sport est quant à elle disponible avec une suspension variable adaptative semblable à celle du LC, ainsi que des amortisseurs adaptatifs sur chaque roue. Un mode Sport + fait également son apparition, permettant d’agir sur la réactivité du moteur et de la transmission, ainsi que sur la rigidité de la suspension.

Sous le capot de cette nouvelle Lexus ES, un seul moteur hybride, associant un bloc quatre cylindres essence de 2,5 litres à un moteur électrique, le tout revendiquant une puissance totale culminant à 218 chevaux. Le 0 à 100 km/h n’a quant à lui pas été annoncé par le constructeur, mais il devrait sans doute être plus rapide que les 9 secondes de la GS 300h.  Enfin, grâce au tout nouveau système de quatrième génération, le rendement est amélioré, ce qui permet notamment d’abaisser la consommation annoncée à 4,7 l/100 km.

D’abord présentée au salon de Pékin, la Lexus ES fera par la suite son arrivée en Europe d’ici à décembre prochain, une grande première pour la berline, qui fait d’ordinaire l’impasse sur le Vieux Continent. Avec pour ambition de toucher une clientèle plus large que la LS elle pourrait afficher un tarif assez proche de la GS qu’elle remplacera.

Marie Lizak

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s