Genève 2017 : McLaren 720S croqueuse d’italiennes

Alors que le salon de Genève vient de fermer ses portes, retour sur l’une des apparitions les plus remarquées de cette édition, la McLaren 720S. Conçue pour la performance, elle vient directement se frotter à ses concurrentes italiennes, Ferrari et Lamborghini en tête. 

McLaren 720S orange dynamique

Parmi les nombreuses nouveautés dévoilées lors de cette 87ème édition du salon de Genève, la McLaren 720S n’a pas eu de mal à se démarquer et séduire les visiteurs. Il faut dire qu’avec son look tout droit sorti d’un film de science-fiction, la remplaçante des 650S et 675LT à de quoi plaire au public. Préfigurant le design des futurs modèles de la marque et initiant la seconde génération de la Super Série, elle se démarque de ses devancières par ses immenses optiques avant et ses lignes inspirées du « grand requin blanc », respirant la performance. Avec ses appendices aérodynamiques placés sur la lame avant et les feux ainsi que ses portes autoclaves à double-paroi canalisant le flux d’air, la supercar bénéficie d’un excellent aérodynamisme.

Avec un poids-plume de seulement 1.419 kg grâce à son châssis Monocage II en fibre de carbone, la McLaren 720S est littéralement conçue pour la piste.

A l’intérieur, nous sommes bel et bien dans une McLaren. Comme à son habitude, la firme de Woking a habillé l’habitacle de sa nouvelle supercar de matériaux nobles tels que le cuir et l’aluminium, que l’on retrouve sur les sièges, la planche de bord, les intérieurs de portes ou encore la console centrale. Une finition «Performance » encore est également proposée, incluants de nombreux inserts en fibre de carbone et Alcantara, bien sûr. La nouvelle 720S est également dotée du système McLaren Driver Interface comprenant notamment un écran escamotable en deux parties affichant les compteurs numériques en utilisation normale puis pivotant lors d’une utilisation sur piste.

V8 biturbo et 720 chevaux 

McLaren 720S orange dynamique circuit arrière

Fidèle à la tradition, McLaren a installé sous le capot de sa nouvelle supercar un V8 biturbo, le nouveau 4,0 litres M480 T. Forte de quelques 720 chevaux et 770 Nm de couple, la 720S atteint les 100km/h en moins de trois secondes, pour une vitesse maximale de 341 km/h. Des performances qui ont de quoi inquiéter la concurrence italienne, notamment grâce à son poids ultra réduit, la rendant plus légère que les Lamborghini Aventador et autres Ferrari 812 Superfast.

Afin de garantir un comportement routier et sportif à la hauteur, McLaren a équipé sa dernière née de la nouvelle génération de son Proactive Chassis Control. Ce dernier associe des suspensions améliorées ainsi qu’une direction assistée électrohydraulique, afin d’allier adhérence, dynamisme et équilibre en toutes circonstances grâce à une multitude de capteurs analysant les conditions de conduite.

Déjà disponible à la commande dans l’ensemble des distributeurs McLaren, la nouvelle 720S sera livrée dès le mois de mai. Proposée avec trois niveaux de finition Standard, Performance et Luxury, elle est affichée à partir de 251.285 € sur le marché belge. Pour l’heure, les prix français n’ont pas encore été annoncés par la firme.

Marie Lizak

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s