Renault se lâche avec la Zoé e-Sport Concept

A l’occasion du salon de Genève, Renault crée la surprise en dévoilant une version survitaminée de sa citadine électrique, la Zoé e-Sport Concept. Inspiré de l’univers de la Formule E, le concept-car allie performance et style survolté. 

Renault_87868_global_fr

Vous trouviez l’électrique ennuyeux et la Zoé ne vous a jamais réellement séduit ? Il est temps de revoir votre jugement, car Renault Sport est bien décidé à vous faire aimer le zéro émission et le silence.

Basée sur la Zoé « classique », cette e-Sport Concept en reprend globalement le design, avec ses lignes ainsi que ses optiques avant et arrière caractéristiques. L’héritage du sport auto est néanmoins présent avec notamment la livrée Bleu Satiné et jaune, reprenant le style de l’équipe championne en titre, Renault e.dams 2016 – 2017.

Dotée d’une carrosserie en carbone, la Renault Zoé e-Sport Concept affiche un poids ultra réduit de seulement 1 400 kg. L’aérodynamisme est quant à lui optimisé grâce à de larges prises d’air et une lame de bouclier à l’avant, un extracteur d’air sur le bouclier arrière ainsi qu’un becquet de toit en fibre de carbone.

A l’intérieur aussi, tout est au service de la performance, du volant rectangulaire inspiré des monoplaces e.dams aux deux sièges baquet Recaro équipés de harnais. Comme en Formule E, le conducteur a accès à différents paramètres de réglages du groupe motopropulseur et de la gestion de l’énergie. Trois îlots distincts sont quand à eux dédiés à la commande de la boîte, de la répartition du freinage et du mode de conduite, tandis que des commandes sur la planche de bord permettent de régler l’éclairage.

L’ambiance est donc résolument sportive, avec un habitacle noir souligné par quelques touches de bleu et d’aluminum, tandis que les sièges, le volant et les panneaux de portes sont recouverts d’Alcantara surpiqué.

0 à 100 km/h en 3,2 secondes

Renault_88359_global_fr

Ce n’est pas un mais bien deux moteurs placés à l’avant et à l’arrière qui s’associent, afin de produire une puissance totale de 340 kW, soit 460 chevaux, pour un couple de 640 Nm. C’est plus qu’une monoplace e.dams, dont le règlement FIA en Formule E n’autorise que 270 équidés en compétition. Grâce à son poids plume, la Renault Zoé e-Sport Concept revendique une vitesse maximale de 210 km/h et un 0 à 100 km/h abattu en seulement 3,2 secondes, mieux que les 4,4 secondes de la Tesla Model S 90D.

Forte de ses amortisseurs réglables Ohlins, de ses suspensions de type «double-triangle» avant et arrière et de ses quatre roues motrices 20 pouces, la sportive électrique fait de la piste son terrain de jeu. Le pilote peut en effet ajuster le châssis pour une utilisation plus radicale, en paramétrant plusieurs réglages habituellement utilisés pour la compétition. Cette mise au point « circuit » peut également être complétée par des pneus slick pour un grip amélioré sur route sèche.

Selon Stéphane Janin, directeur du design des concept-cars Renault « Le cahier des charges de Renault ZOE e-Sport Concept était simple : « lâchez-vous ! ». Alors nous avons imaginé un véhicule à la croisée des univers de la série et de la compétition… pour amateurs de sensations fortes ! » Voilà qui est dit.

Pour l’heure, aucune information sur une éventuelle commercialisation n’a été donnée, mais une production, même en série limitée ne pourrait que nous ravir. Une manière de tourner la page, après la déception suite à la Clio R.S.16 tant attendue et à laquelle Renault avait finalement renoncé.

Marie Lizak

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s