Essai Tesla Model S P90D: la berline de tous les superlatifs

Petit bijou électrique tout droit venu de Californie, la Tesla Model S P90D est sans conteste la berline la plus performante au monde. Embarquement à bord d’un ovni écolo, entre luxe et accélérations foudroyantes. 

Essai Tesla Model S P90D

Une voiture, vous voyez bien ce que c’est? Si vous êtes tombé ici, c’est surement le cas. Et bien oubliez tout ce que vous pensiez savoir sur l’automobile, parce que cette Tesla Model S est tout simplement un véritable ovni sur quatre roues.

Tout en aérodynamisme, cette élégante berline aux dimensions gigantesques (4,9 m de long et 2,1 m de large) en impose, en toute sobriété.

Ici, pas de lignes affutées taillées dans la masse, tout n’est que courbes, notamment au niveau de la face avant arrondie, surmontée d’une calandre noire laquée, ornée de l’indispensable logo Tesla. Reconnaissable au premier coup d’oeil, les optiques avant, tout en finesse donnent un caractère séducteur à cette berline au style discret, qui sait tout de même se faire remarquer, notamment dans le coloris Rouge Multicouches de notre version d’essai.

L’arrière se révèle plus conventionnel, mais les mordus de sport pourront tout de même s’offrir un spoiler en fibre de carbone, moyennant la modique somme de 1 100€.

Chaque courbe et chaque ligne a été travaillée avec attention, afin de rendre cette berline la plus aérodynamique possible (Coefficient de trainée de seulement 0,24), grâce à des détails surprenants, tels que les poignées de portes encastrables dans la carrosserie une fois la voiture verrouillée.

Ses jantes Turbine grises 21 pouces (5 000€) viennent compléter un look entre élégance et performance, et sont complétées d’étriers de freins rouges, inclus avec la Model S P90D, affichant le caractère sportif de cette berline, à l’apparence si sage.

Essai Tesla Model S P90D: Un cockpit épuré et moderne

Essai Tesla Model S P90D

Première chose qui attire inévitablement le regard une fois entré dans le cockpit, l’immense écran tactile 17 pouces trônant au centre de la console centrale, épurée au maximum.

Ce dernier permet d’absolument tout commander dans la voiture, du toit ouvrant au réglage des suspensions, mais également d’accéder à des fonctionnalités plus ordinaires, telles que la musique ou encore le GPS. Utilisable en plein écran ou divisible en deux, il s’avère assez ergonomique et pratique.

Très simple d’utilisation, l’interface tactile est très complète et bénéficie, entre autres de la navigation Internet 3G ou encore désormais d’un compte premium Spotify, inclus à l’achat.

La navigation GPS, également fournie par le constructeur s’avère assez performante et s’adapte aux conditions de circulation en temps réel. Elle permet également, entre autres, de calculer pour un trajet donné, le pourcentage de batterie restant à l’arrivée et de planifier un arrêt au superchargeur si besoin.

Si la Tesla Model S ne bénéficie pas de l’affichage tête haute, elle se rattrape tout de même grâce au tableau de bord entièrement numérique, permettant d’afficher la navigation GPS, l’autonomie, la vitesse ou encore la consommation d’énergie.

Il permet également d’avoir une vue du placement de la voiture sur la chaussée ainsi que les véhicules autour, détectés par les nombreux capteurs répartis sur la berline.

Très spacieuse, cette Tesla Model S offre en revanche bien peu de rangements, même si les femmes seront ravies de pouvoir poser leur sac à main au centre de l’habitacle, tant l’espace est important.

Essai Tesla Model S P90D

Cependant, mention très bien pour les coffres à l’avant et l’arrière, offrant respectivement des volumes de 150 et 744 litres (1 645 litres lorsque les sièges sont baissés).

Les sièges en cuir beige chauffants à l’avant sont confortables, tout comme la banquette arrière, accueillante également. Détail pour le moins pratique, la possibilité de sauvegarder plusieurs profils de conducteurs permettant d’enregistrer la position de l’assise et des rétroviseurs, en utilisant simplement l’écran central. Rien de plus simple.

Trêve d’éloges, car si l’intérieur sait se montrer séduisant et moderne, il n’en est pas moins dénué de quelques bémols. Tout d’abord le volant, bien trop grand et assez peu ergonomique, malgré les commandes intégrées permettant de régler les sources audio et les commodos, fortement inspirés par Mercedes.

Si les matériaux utilisés sur notre version d’essai sont de qualité, avec notamment une planche de bord en alcantara et bois obèche laqué, les finitions laissent quelque peu à désirer, comme dans la majorité des voitures américaines. C’est le cas notamment des miroirs de courtoisie, trop petits et dénués d’éclairage, détail décevant pour une voiture à ce tarif.

Cependant, très bon point pour le toit ouvrant panoramique en verre (1 700€) de notre version d’essai, contrôlable directement sur l’écran tactile, qui offre un gain de luminosité non négligeable dans l’habitacle.

Essai Tesla Model S P90D: Sur la route, des performances impressionnantes

Essai Tesla Model S P90D

Si son design paraît plutôt discret et innocent, cette Tesla Model S P90D se révèle être en réalité une véritable bombe. Et le mot est faible.

Grâce à l’option Ludicrous (traduire par « puissance démesurée), en option à 11 200€, le 0 à 100 km/h est abattu en seulement 3,0 secondes, de quoi laisser les Ferrari 458 Italia et autres Lamborghini Huracan au tapis. Oui, vous avez bien lu, cette Tesla est assurément la berline la plus performante du marché, et je peux vous dire que les sensations sont bel et bien au rendez-vous à son bord.

Oubliez les supercars au bon vieux moteur thermique, ici, les deux blocs électriques de 510 ch à l’arrière et 262 ch à l’avant offrent une accélération incomparable, vous collant au siège à peine la pédale de droite écrasée. La sensation est très particulière et donne l’impression que vos organes sont littéralement tirés vers l’arrière, on se croirait presque dans un grand huit, avec une vitesse de pointe de 250 km/h, mieux de Space Mountain.

Plus chère qu’une journée à Disneyland mais certainement bien plus fun, cette Tesla Model S P90D est résolument exceptionnelle et offre une expérience qui rendra toutes les autres voitures fades.

Dotée de la transmission intégrale Dual Motors, et grâce aux deux moteurs placés sur chaque essieu, la berline ultra-sportive est à l’aise partout, aussi bien sur le sec que sous la pluie ou la neige, ce qui en fait l’une des plus sûres du marché, surpassant toutes ses concurrentes.

Adaptée pour la ville malgré son gabarit imposant, elle bénéficie d’un rayon de braquage tout à fait raisonnable de 11,3 m et de trois modes de direction assistée: sport, normal et confort, le dernier étant sans conteste le plus agréable, puisque l’on en oublierais presque le poids de la voiture, de plus de 2 tonnes.

Essai Tesla Model S P90D

Si l’autonomie annoncée est de 505 km, elle s’approche en réalité plus des 450 km, mais descend très rapidement si l’on commence à vraiment s’amuser, notamment lors de pointes, où l’on peut perdre plus de 2 km d’autonomie selon la durée et la puissance de l’accélération.

Pour recharger la belle, plusieurs solutions s’offrent à vous: la prise secteur de votre domicile, qui vous permet de gagner 13 km d’autonomie par heure de chargement ou les superchargeurs, qui promettent une autonomie maximale en une heure environ.

Parmi les nombreux équipements, on note la présence du mode Autopilot (3 400€), permettant à la Tesla Model S de suivre une trajectoire précise, tout en adaptant sa vitesse en fonction de la circulation. Ce système, couplé à un régulateur de vitesse adaptatif et de l’aide au maintien de cap est réservé à l’autoroute et se montre si efficace que l’on a du mal à s’en passer. Assez déroutant lors des premiers tous de roues, lors desquels on a tendance à ne pas faire totalement confiance à la voiture, le mode Autopilot se révèle être une véritable aide à la conduite, qui a toute son utilité dans cette Tesla Model S.

On pourrait aisément le comparer au pilote automatique d’avion: il s’agit là d’une aide, qui ne dispense pas le conducteur de rester attentif. En effet, un signal sonore se déclenche si les mains ne sont plus sur le volant depuis un certain temps, évitant la perte d’attention et l’endormissement.

Essai Model S P90D: En bref

Essai Tesla Model S P90D

C’est une véritable réussite pour la firme d’Elon Musk avec cette berline, à la fois sobre, luxueuse et ultra-performante. Alliant une ligne élégante tout en courbes et des performances hors du commun, le tout agrémenté de technologies de pointe, cette Tesla Model S est véritablement à part dans le monde automobile. Le tarif encore élitiste (comptez 118 500 € pour une P90D de base) peut faire hésiter, mais c’est le prix à payer pour obtenir des sensations introuvables ailleurs, ainsi qu’un confort plus qu’appréciable.

Cette berline est une vraie réussite pour la marque, qui vient de dévoiler le SUV Model X à Genève et qui s’apprête à agrandir sa gamme avec une future Model 3, plus petite et moins onéreuse que la Model S, qui sera présentée le 31 mars prochain.

Marie Lizak

  • Prix de base (Tesla Model S 70): 72 300€
  • Prix de base Tesla Model S P90D (hors options): 118 500€
  • Prix du modèle essayé: 148 450 € (bonus écologique de 6 300€)

Un grand merci à Tesla pour le prêt de cette Model S P90D.

Publicités

12 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s