Renault renonce à la Clio R.S.16

C’est un véritable cataclysme dans le monde des passionnés de sport automobile. Après sa révélation lors du Grand Prix de Monaco en juin dernier, la Clio R.S.16 ne verra finalement pas le jour, selon une déclaration sur la page Facebook de Renault Sport. 

Renault_78769_global_fr

Les passionnés sont sous le choc. En effet, la Clio R.S.16, qui avait fait vibrer la planète automobile ne sera finalement pas produite, selon Renault Sport. Une annonce, publiée en commentaire sur Facebook sous une photo de la fameuse sportive au losange affirmait en effet que la marque a finalement décidé de renoncer à sa production, en raison d’un calendrier qui ne correspondait pas aux ambitions du constructeur.

La sortie de la déclinaison survitaminée de la Clio R.S. aurait alors dû coïncider avec la révélation de la future Alpine, prévue pour la fin de l’année. C’est en tous les cas les raisons avancées par la firme : « Après étude, ce projet ne peut cohabiter avec le lancement de la nouvelle Alpine. Dans un objectif constant de qualité, Renault a pris la décision de ne pas prendre le risque de mener les deux projets simultanément ».

Une décision qui déçoit les nombreux passionnés qui attendaient avec impatience sa sortie, qui devait être le point d’orgue d’une belle carrière pour la quatrième génération de la Clio R.S.

Coeur de Mégane

Renault_78792_global_fr

Attendue comme LA sportive de l’année pour les passionnés de la marque au losange, la Clio R.S.16 avait été dévoilée au grand public pour la première fois à l’occasion du Grand Prix de Monaco en juin dernier, célébrant les 40 ans de la division Renault Sport.

Véritable défi technique pour les ingénieurs dédiés à sa conception, la sportive embarque sous sous son capot le 2,0 litres turbo de la Mégane R.S. Trophy, revendiquant quelques 275 chevaux, pour 360 Nm de couple. Une véritable bombinette, dont les performances auraient alors aisément dépassé celles de la Clio R.S. Trophy 220, qui abat le 0 à 100 km/h en 6,6 secondes seulement.

Les puristes avaient été particulièrement ravis de l’annonce d’une transmission manuelle à six rapports, remplaçant la boîte automatique EDC de la version de série. Il faudra donc renoncer à ses rêves de sportive, aussi attrayante soit-elle.

Dérivée de la R.S civilisée, cette déclinaison ultra-sportive bénéficie d’un look retravaillé afin d’accueillir et de refroidir comme il se doit l’imposant moteur, tout en offrant un style résolument agressif. Pour cela, les designers l’ont équipé de nouveaux boucliers, d’un aileron repris de la R.S. Cup ainsi que de voies élargies et de feux LED RS Vision.

Si le confort est plutôt spartiate à l’intérieur du fait de l’absence de banquette et de climatisation, la Clio R.S.16 bénéficie néanmoins de nombreux atouts qui ont très vite plu aux amateurs, notamment ses sièges baquets ainsi que sa teinte Jaune Sirius associée aux jantes 19 pouces noires brillantes.

Marie Lizak

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s