Peugeot Instinct Concept : la conduite autonome, le plaisir en plus

Aussi inattendu que surprenant, le concept Peugeot Instinct n’a pas attendu le salon de Genève pour se montrer. Autonome et futuriste, il s’adapte aux besoins des ses occupants grâce à la technologie du deep learning, sans jamais sacrifier le plaisir de conduire.

peugeot-instinct-concept-dynamique

A quelques jours du salon de Genève, Peugeot a décidé de prendre tout le monde de court en présentant en avant-première sa dernière création, l’Instinct Concept lors du Mobile World Congress de Barcelone.

Au premier abord, le design a de quoi surprendre. Il est vrai que cette étude de style ne ressemble en premier lieu à rien de ce qu’a pu faire la marque auparavant, entre les 308 R Hybrid et autres Fractal. Pourtant, ce concept Instinct n’est pas un ovni dans la gamme, puisque ses lignes préfigurent la future 508 SW, prévue pour 2018, tout en annonçant aussi celles de la future 308.

A l’avant, la large calandre est entourée de deux projecteurs à LED ainsi que d’une signature lumineuse verticale qui s’étire de haut en bas et dont les deux parties se rejoignent grâce à une lame. Cette dernière, en plus d’être un vrai atout stylistique offre par la même occasion un appui supplémentaire sur l’avant à haute vitesse.

Conçu pour favoriser un aérodynamisme optimal, le concept Instinct se dote de divers appendices, ainsi que de jantes spécifiquement travaillées. A l’arrière, le flux d’air est évacué par un large diffuseur surplombés par des optiques dont l’air de famille avec les SUV 3008 et 5008 est indéniable.

Nouveau Responsive i-Cockpit

peugeot-instinct-concept-i-cockpit

A l’intérieur, nous retrouvons sans grande surprise le fameux Peugeot i-Cockpit version 2.0, ici rebaptisé Responsive i-Cockpit car désormais adapté à la conduite autonome. Lorsqu’il n’est pas utilisé, le petit volant est escamotable et disparaît dans la planche de bord, tandis que les sièges en aluminium peuvent se positionner de différentes manières, que ce soit pour dormir, conduire ou regarder un film.

Ultra-moderne, l’habitacle accueille un large écran 9.7 pouces, accompagné d’un i-Device permettant de gérer les actions de la voiture en mode autonome. Un combiné holographique est également intégré et délivre des informations relative à la conduite telles que la vitesse, la charge de la batterie ou encore la répartition des énergies thermiques et électriques. Les occupants peuvent également communiquer vocalement avec un assistant personnel intégré via une chatbox. Cette dernière permet entre autres de réserver une place de cinéma ou encore de réaliser un achat en ligne.

Tout comme le concept Citroën Cxperience, l’ambiance dans l’habitacle du Peugeot Instinct se veut également propice à la détente et au bien-être, notamment à travers ses matériaux spécifiques. La fine couche de béton au sol contraste avec des sièges en maille 3D ainsi que les appuie-tête en cuir, créant une ambiance particulièrement futuriste et agréable, loin des standards des véhicules de série actuels.

Quatre modes de conduite

peugeot-instinct-concept-arriere

Offrant jusqu’a quatre modes de conduite dont deux autonomes, le concept Peugeot Instinct se veut polyvalent et fonctionnel. Côté conduite « traditionnelle », le choix sera proposé entre les modes « Drive Boost » et « Drive Relax ». Alors que le premier favorise une conduite sportive, le deuxième active quant à lui l’intégralité des aides à la conduite afin d’assister au mieux le conducteur, pour des trajets plus calmes et sereins.

A l’inverse, une fois la conduite autonome activée, ce sont les modes « Autonomous Sharp » et « Autonomous Soft » qui entrent en jeu. Comme précédemment, le premier offre un confort optimisé et peut même allonger le temps de trajet pour permettre aux occupants de se reposer ou de terminer leur film, tandis que le deuxième permet d’écourter le temps de trajet grâce à un comportement routier plus dynamique.

S’appuyant sur le deep learning, une méthode d’apprentissage permettant à la voiture de s’adapter au profil du conducteur, le Peugeot Instinct Concept est capable de se pré-configurer et d’adapter son architecture afin de mieux répondre aux besoins de son utilisateur. Une innovation que l’on doit au système I.o.T (Internet of Things) SAMSUNG ARTIKTM Cloud, qui connecte les divers objets du quotidien tels que les smartphones ou les réseaux sociaux entre eux et regroupe leurs données. Une technologie futuriste qui permet au véhicule de connaître de manière très précise les caractéristiques de ses occupants ainsi que leurs habitudes.

Fort d’une motorisation hybride rechargeable, le concept Instinct embarque un moteur essence 1,6 litre THP placé sur le train avant, associé à un bloc électrique et revendique quelques 300 chevaux ainsi que quatre roues motrices. Une configuration que nous pourrions sans doute retrouver sur les prochains modèles de la marque, et notamment sur la nouvelle 3008.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s