Automobilistes, ce qui va changer en 2017

Entre circulation alternée, recrudescence des contrôles radar et autres joyeusetés, on ne peut pas franchement dire que l’année 2016 fut bénéfique pour les automobilistes français. Accrochez-vous, car 2017 ne s’annonce malheureusement pas sous de meilleurs hospices. Tour d’horizon des nouvelles mesures qui seront mises en place dès le mois de janvier. 

radar

1 . Premières sanctions pour les vitres surteintées

Si le gouvernement, qui a initialement voté le décret en avril dernier avait laissé le temps aux automobilistes de se mettre en règle en n’appliquant pas de sanctions, ce sera désormais de l’histoire ancienne. En effet, à partir du 1er janvier, vous risquez une amende de 4e classe de 135 € ainsi qu’un retrait de trois points sur votre permis de conduire si vous prenez la route avec des vitres teintées à plus de 30 %. En clair, il sera donc interdit d’apposer un film supplémentaire, ce pourcentage étant en réalité la norme chez la plupart des constructeurs lorsque les voitures sortent de la chaîne de production.

Le but de cette mesure ? Permettre aux forces de l’ordre de surveiller ce qu’il se passe à l’intérieur d’un véhicule, de sanctionner les éventuels comportements dangereux (non-port de la ceinture de sécurité, téléphone au volant…) ainsi que de pouvoir identifier à tout moment les occupants.

2 . Malus plus élevé, bonus à la baisse

Encore une fois, c’est votre porte-monnaie qui va en prendre un coup, et cette fois-ci directement à l’achat de votre véhicule. Vous aviez craqué pour un nouveau Renault Scénic Jaune Miel essence et aviez compté sur ses 129 g de CO2/km pour passer à côté du malus ? Pas de chance, puisqu’à partir du 1er janvier, le barème s’abaissera désormais à 127 g de CO2/km, contre 131 auparavant. De plus, le malus ne sera plus calculé par catégorie mais bien au gramme près. Il faudra par exemple compter 73 € pour des émissions de 130 grammes de CO2/km, et 90 € lorsque l’on passe à… 131 grammes ! Ca fait cher du prix au kilos…

Si, auparavant, les véhicules rejetant plus de 201 g/km ne pouvait écoper « que » de 8.000€ de malus, ce chiffre passera désormais à 10.000€, et ce dès le premier de l’an. Si vous comptiez vous offrir une Nissan GT-R pour votre prochain anniversaire, il faudra donc prendre ce tarif en compte et l’ajouter aux 99 911 € demandés. Une broutille me direz-vous.

Côté bonus, là aussi ça se gâte, puisque seuls les véhicules électriques et hybrides sous la barre des 60 g/km bénéficieront désormais d’une aide de l’Etat. Si cette dernière passe de 6.300 à 6.000 € pour les électriques, elle restera à 1.000 € pour la tranche située entre 21 et 60 g.

baremes-bonus-malus-2017

3 . L’obligation pour les patrons de dénoncer leurs employés en cas d’infraction

Vous pensiez pouvoir échapper aux amendes et retraits de points en cas de flash avec votre voiture de fonction ? Alors il vous reste seulement quelques petits jours pour en profiter. En effet, dès le 1er janvier 2017, votre patron aura l’obligation de vous dénoncer sous 45 jours si vous avez fait quelques entorses au code de la route et que vous avez terminé avec une photo souvenir, que ce soit au radar de vitesse ou de feu.

Si vous souhaitez contester, il faudra alors passer par la case tribunal pour vous expliquer devant la justice. Sinon, il ne vous restera plus qu’à vous acquitter de l’amende, et de dire au-revoir à quelques uns de vos points…

Il faudra de plus se méfier de la multiplication des radars embarqués, qui fait suite à la délégation de cette fonction à des entreprises privées. Une mesure qui vise à faire passer à près de 440 le nombre de voitures équipés du dispositif, contre 319 en 2015.

 

4 . Paris deviendra une Zone de Circulation Restreinte

En 2017, vous pourrez dire au-revoir à la circulation alternée à Paris. Heureux ? Ne vous réjouissez pas trop vite.
En effet, dès le 16 janvier prochain, la ville de Paris adoptera officiellement le statut de Zone à Circulation Restreinte (ZCR), ce qui signifie qu’elle pourra mettre en place plus rapidement des mesures de restriction de la circulation, notamment à l’aide des fameuses vignettes Crit’Air.

Cet dernière, vendue 3,70€ n’est pas obligatoire (pour l’instant) mais sera néanmoins nécéssaire pour pénétrer dans la capitale lors des pics de pollution. Permettant de classer les véhicules essence et diesel en fonction de la date de leur première mise en circulation, la petite pastille de couleur, à apposer distinctement sur le pare-brise a du mal à faire l’unanimité.

En effet, beaucoup dénoncent une classification hasardeuse, l’âge d’une voiture ne déterminant bien évidemment pas son niveau de pollution.

vignette-critair

5 . Le permis « boîte automatique » évolue

Terminons sur une vraie bonne nouvelle, notamment pour tous ceux qui prévoiraient de passer leur permis de conduire l’année prochaine.

Cette nouvelle réforme offre un gain de temps et d’argent, puisqu’il ne faudra plus que 13 heures de pratique minimum contre 20 auparavant avant de pouvoir s’inscrire à l’examen, le tout pour un prix environ 20 % inférieur à une formation classique.

Si cette méthode n’autorisera donc pas les conducteur à prendre le volant d’un véhicule équipé d’une boîte manuelle, une formation supplémentaire de sept heures pourra également être effectuée afin de pouvoir être apte à le faire, et ce, sans devoir passer de nouvel examen. Attention, il faudra néanmoins patienter six mois après l’obtention du permis, et le titulaire ne pourra alors toucher à l’embrayage qu’une fois son titre de conduite définitif reçu.

Une nouvelle qui va ravir tous ceux qui s’apprêtent à faire le grand saut mais également les auto-écoles, qui devraient probablement voir leur nombre d’inscrits augmenter.

Il faut dire que la voiture automatique a de beaux jours devant elle. En effet, selon le CCFA, 24% des voitures neuves vendes en France sur les 10 premiers mois de 2016 étaient équipés de boîtes de vitesse automatiques

Marie Lizak

Publicités

3 commentaires

  1. […] Sous le capot, nous devrions retrouver bloc trois cylindres à essence de 136 ch propulsant les roues avant, associé à un moteur électrique de 88 équidés à l’arrière. Equipé d’une batterie de 7,6 kWh, la Mini Countryman bénéficie d’une autonomie en tout électrique de 40 km et devrait abattre le 0 à 100 km/h en seulement 6,9 secondes. Au chapitre de la consommation, elle ne devrait pas excéder les 2,1 l/100 km, tandis que les émissions seraient de seulement 49 g/km de CO2. […]

    J'aime

  2. […] Près de 550 exposants et plus de 500 véhicules, le tout sur 60.000 m2 répartis entre les pavillons 1, 2 et 3, cette année, le salon Rétromobile se revendique plus que jamais comme le temple de la voiture ancienne. N’en déplaise à la municipalité de Paris, qui cherche par tous les moyens à faire disparaître ce patrimoine roulant des rues de la capitale, à grands renforts de circulation alternée et autres vignettes. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s