AM-RB 001 : quand Aston Martin carbure au Red Bull

Après plusieurs mois d’attente, l’hypercar AM-RB 001, fruit de la collaboration entre Aston Martin et Red Bull vient de voir le jour avec une ambition très claire : marquer l’histoire du monde automobile. C’est plutôt bien parti.

am-rb-001_07_resized

Identifiable au premier coup d’œil, la nouvelle AM-RB 001 dévoilée en début de semaine adopte un style en adéquation avec ses ambition d’hypercar.

S’il ne s’agit que d’un prototype, il s’avère tout de même très proche de la version finale, de quoi avoir un bon aperçu de son design définitif. Inspirée du monde de la course, notamment en raison de la participation d’Adrian Newey, ingénieur en Formule dans l’élaboration du design et de l’aérodynamisme, elle arbore un look des plus agressifs grâce à ses prises d’air latérales et son imposant diffuseur arrière .

Bénéficiant d’un design travaillé à l’extrême, la supercar conçue conjointement entre Aston Martin et Red Bull n’a pas besoin d’aileron, puisque sa plateforme a été spécialement conçue pour la maintenir rivée au sol. Ses lignes aérodynamiques permettent quant à elle d’optimiser ses performances, « dignes d’un prototype LMP1 » selon la firme.

Rapport poids-puissance d’1 kg par cheval

am-rb-001_09_resized

Si le constructeur britannique reste encore assez avare en informations, notamment concernant ses performances, il annonce tout de même la présence d’un moteur V12 sous le capot arrière de la supercar, offrant un rapport poids-puissance d’un kilo par cheval, comme l’impressionnante Koenigsegg One :1.  Si cette information n’a pas encore été confirmée par la marque, la supercar pourrait en réalité bénéficier d’une motorisation hybride, ainsi que de suspensions semi-actives issues de la Formule 1.Ces dernières permettent de faire varier la rigidité des amortisseurs en fonction des caractéristiques de la chaussée.

Allégée grâce à sa structure en fibre de carbone, elle sera, selon Andy Palmer, PDG d’Aston Martin, « légère, compacte et performante ». Une version encore plus radicale produite à 25 exemplaires serait également en développement.

Entre 99 et 150 exemplaires de la version homologuée pour la route seront mis en vente, pour des premières livraisons qui débuteront en 2018 et un prix estimé autour des 3,3 millions d’euros.

Marie Lizak

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s