Actualité automobile

Ferrari 812 Competizione et Competizione A : toujours plus fort

La gamme de la Ferrari 812 Superfast s’enrichit avec deux nouvelles versions baptisées Competizione et Competizione A. Poids en baisse et hausse de puissance sont au rendez-vous.

Photo arrière Ferrari 812 Competizione A 2021

La Ferrari 812 Superfast, cela fait un petit bout de temps qu’on la connaît, alors que son arrivée dans la gamme remonte à 2017, remplaçant alors directement la F12 Berlinetta, précédant modèle de la marque au cheval cabré. Quelques années plus tard, en 2019, la sportive se déclina en une toute nouvelle version découvrable baptisée 812 GTS, alors dotée d’un toit rigide escamotable. Avec tout ça, on pensait que Ferrari en aurait fini avec sa supercar, d’autant plus que la firme a depuis enchaîné les nouveautés, avec ses F8 Tributo, SF90 Stradale et autres Roma, sans parler des Monza SP1 et SP2, deux barquettes réservées aux clients les plus fidèles. Pourtant, la marque italienne ne compte pas s’arrêter là, alors qu’elle vient tout juste de lever le voile sur une toute nouvelle déclinaison de sa sportive. Ou plutôt deux, à savoir un coupé et un cabriolet, baptisés Ferrari 812 Competizione et Competizione A, pour Aperta. Après une première salve d’infos et de photos, c’est donc lors d’un événement en ligne que la firme de Maranello a donné tous les détails sur ces deux autos, qui devraient faire couler beaucoup d’encre.

Dès le premier regard, on comprend d’emblée que cette nouvelle itération de la Ferrari 812 Superfast n’est pas du tout là pour faire de la figuration. Car si les lignes rappellent bien évidemment la version de base, cette déclinaison Competizione, ainsi que sa variante découvrable basée sur la GTS se distinguent par de nombreux éléments spécifiques. Citons entre autres la lame en carbone sur le capot, la large calandre intégrant également les prises d’air, ainsi que la partie arrière, dont le vitrage a été remplacé par une structure en aluminium inédite. L’aérodynamisme a quant à lui été tout particulièrement travaillé par les ingénieurs de la marque, qui ont offert à cette Ferrari 812 Competizione une foule d’éléments améliorant sa pénétration dans l’air, ainsi que l’appui. Citons entre autres le diffuseur arrière, rendant hommage à la F12 Tdf et améliorant la charge de 30 % par rapport à la version standard. A bord, la présentation demeure inchangée par rapport à la 812 Superfast, bien que l’ensemble ait été allégé grâce à l’usage massif de fibres de carbone et de tissus spécifiques.

Optimisations en pagaille

Photo Ferrari 812 Competizione A 2021

En apparence, rien ne change sous le capot. En apparence seulement, car si le V12 6,5 litres atmosphérique est bel et bien le même que celui que la version standard, celui-ci a cependant subi pas mal de transformations, afin d’offrir des performances encore plus folles. La puissance a en effet été portée à 830 chevaux pour un couple maximal de 690 Nm, le tout avec un régime pouvant atteindre les 9 500 tr/min. L’ensemble de cette cavalerie est alors transmise aux roues via une boite à double embrayage et sept rapports recalibrée et plus rapide, permettant alors au bolide de réaliser le 0 à 100 km/h en seulement 2,8 secondes, pour une vitesse maximale établie à 340 km/h. Plus globalement, c’est toute la mécanique qui a été revue, dont le vilebrequin mais également les bielles, désormais en titane, ainsi que le système de refroidissement. L’échappement aussi a subi quelques modifications, tandis que le poids globale de l’auto est en baisse de 38 kilos, soit un total de 1 487 kilos sur la balance.

Mais outre les améliorations techniques, cette Ferrari 812 Competizione fait également le plein de technologies au service de l’efficacité, avec l’arrivée entre autres des quatre roues directrices indépendantes. On notera également l’intronisation du sytème « Side Slip Control 7.0 », un dispositif en charge de la gestion simultanée de la suspension magnétorhéologique, du différentiel électronique ou encore de l’antipatinage, entre autres. De quoi s’amuser sur piste et sur des routes sinueuses, alors que la sportive se dote de plusieurs modes de conduite, s’adaptant ainsi à toutes les situations. Malheureusement, l’intégralité des 999 exemplaires produits a déjà trouvé preneur, alors que le prix unitaire est fixé à 500 000 € pour la Competizione et 578 000 € pour la Competizione A. Les premières livraisons sont quant à elles prévues pour le début de l’année prochaine.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer