Actualité automobile

Nouveau Nissan Qashqai : montée en gamme et hybridation

Après une vaste campagne de teasing, Nissan lève enfin le voile sur son tour nouveau Qashqai, qui aura la lourde tâche de rivaliser avec la Peugeot 3008 récemment restylée.

Photo face avant dynamique Nissan Qashqai 2021

Cela faisait des mois déjà que l’on attendait l’arrivée de cette nouvelle génération, alors que la marque avait savamment orchestré une longue campagne de communication autour de son SUV, avant même sa révélation. ll faut dire que celui-ci était pour le moins attendu, alors que le lancement de l’actuelle génération remonte à 2014, avec un restylage intervenu en 2017. Véritable pionnier du segment à sa sortie en 2007, ce Nissan Qashqai est l’un des best-seller de la marque depuis toujours, avec plus de trois millions d’exemplaires vendus à travers le monde en quatorze ans de carrière déjà. Autant dire que la firme japonaise mise beaucoup sur son SUV, dont les ventes ont néanmoins fortement pâtit du lancement de la Peugeot 3008 II, courant 2016. Le but est donc désormais de rattraper ce retard, avec une toute nouvelle génération très largement modernisée et affichant clairement ses ambitions en opérant une belle montée en gamme. Une nette évolution qui se traduit par un style retravaillé, mais également par des motorisations plus dans l’air du temps, avec un tout nouveau système hybride, entre autres.

Maturité stylistique

Photo arrière dynamique Nissan Qashqai 2021

Visuellement, ce nouveau Qashqai s’offre un style plus épuré mais également plus soigné, gagnant très largement en prestance. Nul besoin d’être un fin observateur pour remarquer l’indéniable lien de parenté avec le Nissan Juke, renouvelé quant à lui un peu plus tôt, en 2019. Les deux partagent en effet des optiques affinées, entourant une calandre en V caractéristique des dernières productions de la marque. Néanmoins, le grand SUV se distingue de son petit frère mais une inédite signature lumineuse à deux étages en forme de C, lui donnant alors un air bien plus agressif. A l’arrière, les changements sont plus discrets mais bien présents, avec là encore des optiques plus fines et tout en longueur, rendant ce Qashqai plus large visuellement. Mais ce n’est pas qu’une impression, puisque cette nouvelle génération voit ses dimensions augmenter, gagnant 35 millimètres de long, 32 de large et 25 de haut. A noter également l’arrivée de nouvelles jantes de 20 pouces au catalogue.

Profitant d’un empattement en hausse d’une vingtaine de millimètres, le Qashqai améliore son habitabilité mais également son volume de coffre, qui gagne pas moins de cinquante litres. Le poste de conduite a quant à lui été revu dans son intégralité, s’offrant désormais une présentation bien plus haut de gamme, avec une qualité perçue nettement améliorée. De quoi aller titiller la Peugeot 3008, alors que cette nouvelle mouture s’offre également un nouveau combiné numérique de 12,3 pouces plus flatteur à l’oeil, associé à un affichage tête-haute de 10,8 pouces. Si l’ensemble se modernise considérablement, on remarquera que Nissan a souhaité conserver pas mal de commandes physiques, notamment pour la climatisation. Un parti-pris qui va, certes, à contre-courant de la tendance, mais qui s’avère en réalité bien pratique. Enfin, le système d’info-divertissement est comptable avec Apple CarPlay et Android Auto, ainsi qu’avec l’application NissanConnect. On appréciera également les sièges pouvant désormais être massants et recouverts de cuir Nappa et option.

Une inédite motorisation e-Power

Photo intérieur Nissan Qashqai 2021

Sous le capot aussi, ce nouveau Nissan Qashqai fait le plein de nouveautés, en s’équipant pour la première fois de la motorisation e-Power, développant 189 chevaux. Celle-ci est composée d’un moteur essence 1,5 litre de 154 chevaux chargé de produire de l’électricité et n’entraînant pas les roues, celles-ci étant alors reliées à un moteur électrique. Un système innovant qui permet de profiter des avantages de la conduite zéro-émission sans les inconvénients liés notamment à la recharge. Par rapport à un hybride classique, ce Qashqai offre des accélération plus franches, à un régime plus bas, le moteur thermique fonctionnant alors toujours sur sa plage optimale, permettant ainsi d’afficher des émissions réduites. Notons également que cette version peut se conduire avec un seul pied grâce à la e-Pedal, inaugurée sur la Nissan Leaf, rendant la conduite plus intuitive encore. Enfin, ce moteur e-Power est uniquement associé avec une boite X-Tronic, qui n’est autre qu’une CVT, qui reste relativement peu appréciée en Europe. Espérant que cela ne nuise pas au succès de cette nouvelle génération…

Il sera pas ailleurs possible d’orienter son choix vers un bloc essence 1,3 litre DIG-T, décliné en 140 et 158 chevaux, associé à une hybridation légère et à une boite manuelle à six rapports ou X-Tronic. Aucun diesel ne sera proposé, mais il sera possible de choisir entre une version deux ou quatre roues motrices, cette dernière étant systématiquement associé avec la transmission à variation continue. Attendu en juin prochain, le nouveau Nissan Qashqai fera la part belle aux aides à la conduite, en s’offrant notamment la conduite semi-autonome de niveau 2 via le système ProPilot. Les prix n’ont quant à eux pas encore été annoncés, mais il faudra s’attendre à un ticket d’entrée supérieur aux 24 950 € actuellement demandés.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer