Actualité automobile

Maserati MC20 : passé, présent, futur

Très attendue, la nouvelle Maserati MC20 sonne comme un vrai retour au sources pour la marque, tout en incarnant son renouveau.

photos-maserati-mc20-2020-005

Cela faisait un bon bout de temps que l’actualité de Maserati était très calme,  la marque n’ayant pas présenté de vraie nouveauté depuis 2016, année durant laquelle fut lancé le Levante. Depuis quatre ans, la firme italienne s’était alors contentée de simples séries spéciales et versions plus ou moins performantes de ses véhicules déjà existants. Bref, rien de bien folichon, même si l’on savait que quelque chose se tramait à Modène, alors que la marque avait annoncé il y a quelques mois l’arrivée d’une toute nouvelle voiture dans sa gamme. Une promesse vite confirmée avec la publication de quelques clichés, montrant effectivement une sportive encore lourdement camouflée, se baladant dans la rue. Baptisée Maserati MC20, cette supercar affiche de fortes ambitions, celles de relancer une marque qui manquait cruellement d’actualité, tout en incarnant un tout nouveau tournant. Mais la supercar est également l’occasion pour la firme d’opérer un vrai retour aux sources, rendant par ailleurs hommage à la mythique Maserati MC12, qui a notamment remporté les 24 Heures de Spa en 2005, 2006 et 2008.

Ce qui frappe tout d’abord sur cette nouvelle Maserati MC20, c’est son look. Si celui-ci s’inspire fortement de certaines rivales, on ne peut que saluer l’audace dont a su faire preuve la marque, qui propose ici un style en rupture totale avec ce que l’on connaissait jusqu’alors. Néanmoins, l’ADN de la firme est toujours bien présent, avec la grande calandre flanquée du Trident, ainsi que les lignes toujours très torturées. Certains pourraient évidemment critiquer le manque d’élégance, mais qu’importe, car ce qui compte ici, c’est surtout la performance. Mais étonnement, aucune trace d’aileron ou de kit aérodynamique imposant, l’ensemble se montre ici plutôt épuré de ce côté-là. Un parti pris déjà adopté par de nombreux constructeurs, à l’image d’Aston Martin avec sa Valhalla, dévoilée l’an dernier au salon de Genève. Si l’avant peut sembler quelque peu clivant, l’arrière est quant à lui plus consensuel, avec son imposant diffuseur et ses larges feux.

A l’intérieur, l’ambiance se veut évidemment très sportive, sans verser dans une trop grande radicalité, au contraire de certaines supercars rivales. Ici, le conducteur devrait rapidement trouver ses marques dans cet habitacle relativement classique, qui n’a pas pour ambition de révolutionner le genre. Bien sûr, les matériaux sont ici très nobles et la fibre de carbone est évidemment omniprésente, tant pour le style que pour abaisser le poids total de l’engin. Ici, pas de technologie à outrance mais simplement le strict nécéssaire, avec un écran tactile de 10,25 pouces placé sur la planche de bord, associé à un combiné d’instrumentation numérique, indiquant les données relatives à la conduite. Longue de 4,66 mètres, la Maserati MC20 se révèle plutôt spacieuse, offrant 47 litres de rangements à l’avant, ainsi qu’un coffre de 101 litres à l’arrière.

Supercar thermique et électrique

Photo profil Maserati MC20 2020

Si plusieurs versions de cette Maserati MC20 seront par la suite proposées, seule la variante dotée du V6 « Nettuno » conçu en interne et non pas par Ferrari a été dévoilée. Ce bloc 3,0 litres biturbo revendique pas moins de 630 chevaux pour un couple maximal de 730 Nm, le tout envoyé aux roues via une transmission robotisée à huit rapports et double embrayage.  La sportive promet alors de réaliser l’exercice du 0 à 100 km/h en seulement 2,9 secondes, pour une vitesse maximale établie quant à elle à 325 km/h, le tout grâce à un poids contenu de seulement 1 500 kilos. Un vrai tour de force qui s’explique par la structure monocoque en fibres de carbone sur laquelle repose la supercar, conçue par une société ayant également travaillé sur l’Alfa Romeo 4C et la Ferrari LaFerrari. Par ailleurs, et afin de profiter d’un comportement routier optimal, la sportive italienne se dote également d’un différentiel à glissement limité, qui peut être remplacé par une version électronique en option.

Plus tard, d’autres variantes seront lancées, dont une Spider décapotable, qui ne verra néanmoins pas le jour avant 2022, afin de faire quelques ajustements nécessaires. Mais plus intéressant encore, cette Maserati MC20 sera également déclinée en électrique, une déclinaison qui sera alors en mesure d’abattre le 0 à 100 km/h en seulement 2,8 secondes et d’atteindre 200 km/h en 8,4 secondes, pour une vitesse maximale de 310 km/h. La puissance n’est pas encore connue, mais l’on sait déjà qu’elle pourra parcourir plus de 380 kilomètres en une seule charge. Il faudra donc encore patienter un peu avant d’en savoir plus sur cette variante, qui deviendra alors ni plus ni moins que la toute première Maserati 100 % électrique de l’histoire.

Pour l’heure, aucune information sur la date de sortie de cette nouvelle Maserati MC20 n’a été révélée, mais l’on sait d’ores et déjà qu’elle devrait coûter environ 210 000 €. Un tarif très élevée pour cette rivale des Ferrari F8 Tributo, Ford GT et autres Nissan GT-R, entre autres.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer