Actualité automobileVoiture propre

Citroën ë-C4 : les chevrons s’électrisent

A quelques jours de sa révélation officielle, la Citroën ë-C4 100 % électrique dévoile déjà quelques détails et donne un premier aperçu de son style.

Photos Citroën e-C4 2020 compacte Žlectrique

C’est officiel, la Citroën C4 est enfin de retour ! Plus de deux ans après son retrait du catalogue, la compacte aux chevrons revient sur le devant de la scène avec une troisième génération, qui passe cette fois-ci à l’électrique. Une motorisation de plus en plus présente au sein de la gamme de la marque aux chevrons, qui suit la tendance actuelle, alors que les constructeurs se doivent d’abaisser leurs moyennes d’émissions afin de limiter le montant des amendes prévues l’an prochain. Cette nouvelle mouture sonne donc comme un vent d’air frais dans la gamme, alors que la précédente C4 s’est éclipsée discrètement, sans avoir eu de descendante directe. Et pour cause, la Citroën C4 Cactus avait alors fait office d’alternative un peu maladroite, le succès était loin d’être au rendez-vous, malgré le restylage intervenu en 2018. C’est donc une toute nouvelle génération qui fait son arrivée, avec pour ambition de grappiller quelques places de marché à des modèles phares, dont la Renault Mégane, qui a quant à elle fait le choix de l’hybride rechargeable.

Un style clivant, mais cohérent

Photos Citro‘n e-C4 2020 intŽrieur

Loin du style très sage et passe-partout de la précédente génération, cette nouvelle Citroën ë-C4 adopte des lignes bien plus originales, dans la continuité des dernières productions de la marque. Un positionnement assumé, qui permet à la compacte de parfaitement s’intégrer dans la gamme, en reprenant les gimmicks caractéristiques du constructeur. Nous découvrons donc une signature lumineuse à double-étage, à l’avant comme à l’arrière, un détail notamment inspiré du concept 19_19 dévoilé l’an dernier pour le centenaire de la marque. De profil, les amateurs de la marque remarqueront également l’hommage à la Citroën GS qui fête ses cinquante ans cette année, avec la lunette inclinée, se terminant sur une malle verticale. Un joli clin d’œil ! Enfin, les flancs sont quant à eux protégés par des protections latérales similaires à ceux de la C4 Cactus, remplaçant les Airbumps originaux. En revanche, les dimensions exactes de la voiture n’ont pas été dévoilées, mais elles devraient osciller entre 4,30 et 4,40 mètres en longueur.

A l’intérieur, c’est le confort qui prime sur le reste, Citroën faisant de ce dernier son principal argument pour séduire. Si là encore, les dimensions de l’habitacle et le volume de coffre n’ont pas encore été communiqués, il semblerait que l’espace à bord soit plutôt généreux à en croire les premières images. Étonnement, la présentation est ici très simple et épurée, contrastant alors avec un extérieur très original. Ici, les lignes sont droites, et le style paraîtrait presque austère, au contraire de ce que le constructeur nous avait habitué avec ses C3 et C5 Aircross. Quoi qu’il en soit, les designers sont ici partis d’une feuille blanche pour concevoir l’intérieur de cette nouvelle ë-C4, avec un volant et des commandes de climatisations totalement nouveaux, tandis que l’écran tactile affiche une forme très moderne. Celui-ci, dont la diagonale n’est pas encore connue est associé à un combiné qui peut être numérique, ainsi qu’à un affichage tête-haute. Citroën précise également qu’une innovation pour le passager sera présente dans cette nouvelle génération… le suspens est à son comble !

Un large choix de motorisations

Pour l’instant, Citroën reste encore très mystérieux quant aux motorisations qui seront disponibles sur cette nouvelle C4. Une chose est toutefois sûre, les clients auront le choix, puisque des blocs essence et diesel seront proposés, de même qu’une alternative électrique, et non pas hybride rechargeable, au contraire de la future Peugeot 308. Cette déclinaison zéro-émission devrait reprendre la fiche technique des Peugeot e-208 et autres DS 3 Crossback E-Tense, à savoir un moteur électrique de 136 chevaux et 260 Nm de couple, associé à une batterie de 50 kWh. D’ailleurs, cette Citroën ë-C4 reprend la plateforme CMP des deux citadines tricolores, refusant la base EMP2 de la 308 pour des raisons de coûts notamment. S’il faudra encore patienter avant de connaitre tous les détails, on s’attend d’ores et déjà à une autonomie dépassant largement les 300 kilomètres selon le cycle WLTP.

Il ne nous reste désormais plus qu’à patienter jusqu’au 30 juin prochain, date de sa révélation officielle, pour en savoir plus sur cette Citroën ë-C4, qui rivalisera notamment avec les Renault Mégane et autres Opel Astra, entre autres. Les informations techniques, ainsi que les équipements et les tarifs devraient donc bientôt être connus plus en détails. Il faudra sans aucun doute compter au moins 20 000 € pour la version standard, un prix qui pourrait passer à plus de 35 000 € pour la déclinaison électrique. Les commandes devraient quant à elles ouvrir dans le courant du mois d’août.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer