En pratique

Cinq conseils pour passer son permis moins cher

Avec un tarif moyen tournant autour des 2 000 €, le permis de conduire est un examen très onéreux. Il existe heureusement des petites astuces pour réaliser d’importantes économies.

Photo permis de conduire

Aujourd’hui, il faut compter environ 1 800 € en moyenne pour passer le permis de conduire, code et examen pratique compris. Un tarif élevé, qui peut même allègrement franchir la barre des 2 000 € en cas d’échec, alors que seulement 60 % des candidats le réussissent du premier coup. Autant dire qu’il vaut mieux prévoir une belle enveloppe, notamment si vous prévoyez de tenter votre chance en région parisienne, où une heure de conduite peut dépasser les 50 €. Heureusement, il existe de nombreuses astuces vous permettant de réduire considérablement la facture, sans vous prendre la tête ! Une Fille au Volant vous donne cinq conseils à appliquer pour que l’examen pèse moins lourd dans vos finances !

Faire financer son permis de conduire

Bonne nouvelle, il est possible de profiter de petits coups de pouce financiers pour passer votre permis de conduire moins cher. Certaines communes, mais également départements ou régions proposent en effet des aides, réservées à certaines catégories de candidats. Le mieux reste alors de se renseigner directement auprès de vos collectivités locales.

Par ailleurs, il est également possible d’utiliser votre compte personnel de formation (CPF) pour financer votre examen. Quelques conditions doivent toutefois être remplies : le passage du permis doit s’inscrire dans un projet personnel, et doit se faire dans une auto-école agréée. Enfin, il est également possible de profiter d’une prise en charge totale ou partielle de l’apprentissage de la conduite par Pôle Emploi, dans une limite de 1 200 €. Pour cela, vous devez avoir au moins 18 ans et être inscrit sur la liste des demandeurs d’emplois depuis au moins 6 mois. Enfin, le permis à 1 € par jour peut également constituer une bonne alternative, sous réserve d’y être éligible. Pour cela, vous devez, entre autres, avoir moins de 25 ans et vous inscrire dans une auto-école agréée.

Bien choisir son auto-école

Cela va de soi, mais avant de vous lancer, prenez d’abord le temps de bien choisir l’auto-école dans laquelle vous allez vous inscrire. En effet, renseignez vous sur le taux de réussite, un indicateur plus utile que le tarif horaire. En effet, plus le taux est bon, moins vous allez passer de temps en apprentissage, en toute logique. Pour le consulter, rendez-vous sur le site de l’UFC-Que Choisir, qui propose une carte interactive très claire ! A noter que le taux de réussite est généralement plus élevé dans les zones rurales que dans les agglomérations. Une donnée à prendre en compte dans le choix de votre auto-école, quitte à partir quelques semaines en séjour chez vos grands-parents dans la Creuse !

Passer son permis en province ou à l’étranger

Justement, vous aviez prévu de passer les grandes vacances à la campagne ? Pourquoi ne pas en profiter pour rentrer chez vous avec votre précieux sésame en poche ? Passer le permis de conduire en province est en effet un excellent moyen de payer moins cher, mais également de l’obtenir plus rapidement, les délais pour obtenir une date d’examen étant moins longs. Qui dit moins d’attente dit donc moins d’heures à prendre en attendant, et donc, de belles économies à la clé, tout en sachant que les heures sont également moins coûteuses. Bref, autant d’arguments qui vous donneront envie de partir vous mettre au vert quelques semaines !

Si la campagne, ça ne vous gagne pas, il est également possible d’envisager un séjour à l’étranger, avec peut-être à la clé, un petit papier rose dans votre valise au retour. Bonne nouvelle, vous pouvez passer votre permis de conduire dans n’importe quel pays de l’Union Européenne, puis revenir en France et conduire librement en toute légalité et sans limite de durée. Les conditions pour circuler dans l’Hexagone avec un permis étranger sont alors identiques, puisque que vous devez être majeur, avoir un permis valide et posséder une assurance pour votre voiture.

Opter pour un permis alternatif : candidat libre, boite automatique

Aujourd’hui, il existe de nombreuses alternatives pour passer son permis moins cher. Il est en effet possible de vous inscrire à l’examen en candidat libre, sans passer par une auto-école. Pour cela, il vous suffit simplement de faire une demande de numéro NEPH sur le site de l’ANTS, indispensable pour pouvoir vous inscrire à l’examen. Il est également possible de passer le code de vôtre côté, en vous inscrivant auprès du centre d’examen de votre choix, et en réglant une trentaine d’euros.

Afin de réaliser de belles économies, il est également possible de choisir de passer le permis boîte automatique, qui ne nécessite alors que 13 heures de conduite, contre 20 pour un permis traditionnel. Si vous souhaitez par la suite pouvoir conduire des véhicules à transmission manuelle, il vous suffira d’effectuer une formation de 7 heures, avant de repasser un examen.

Passer par la conduite accompagnée

Si vous souhaitez faire des économies sur votre permis de conduire, il peut également être intéressant d’opter pour la conduite accompagnée. En effet, le coût du permis après avoir appris à conduire de cette manière est bien plus bas, environ 1 110 € en moyenne, contre plus de 1 600 € pour un apprentissage classique. Cette différence s’explique par le nombre de cours moins important, puisque seulement 26 heures sont nécessaires en moyenne, contre 36 environ pour un apprenti choisissant une formule classique.

Par ailleurs, ce type de pratique vous permet d’être mieux préparé à l’examen, ce qui réduit considérablement les risques d’échec, et donc de devoir prendre des heures supplémentaires de conduite. Sans parler du coût de nouvelle présentation à l’examen, qui peut dépasser les 100 €.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer