Mondial de Paris 2018 : les barquettes Ferrari Monza SP1 et SP2 en approche

 Une fois n’est pas coutume, c’est à quelques jours de l’ouverture du Mondial de Paris que Ferrari lève le voile sur deux modèles inédits, baptisés Monza SP1 et SP2. Commercialisés en série limitée, ils héritent du V12 de la 812 Superfast, poussé à 812 chevaux.

 Ferrari Monza SP1 SP2 profil jantes V12

Comme chaque année, Ferrari vient les bras chargés de cadeaux pour ses fans au Mondial de Paris. Cette fois-ci, les passionnés de la marque au cheval cabré devraient être ravis, puisque ce n’est pas une mais bien deux nouveautés qui seront présentes sur l’un des stands les plus plébiscités du salon parisien. D’abord présentés lors du Capital Market’s Day, visant à présenter les résultats financiers aux investisseurs et se déroulant dans l’usine de Maranello, les Monza SP1 et SP2 n’auront pas échappé aux fuites, à quelques heures de leur révélation officielle.

Nous sommes donc ici face à deux barquettes en totale rupture stylistique avec le reste de la gamme, au look inspiré des voitures de courses emblématiques des années 1950, dont la mythique 166 MM de 1948. Dessinées par le Centre de Design de la marque, ces Monza SP1 et SP2 ont quelque peu donné du fil à retordre aux designers, en raison notamment de l’absence de pare-brise, compensée par un système innovant permettant de dévier le flux d’air vers l’extérieur. L’intérieur, accessible via des portes-papillons se veut très épuré, que ce soit dans la configuration monoplace de la SP1 ou bi-place de la SP2. Au programme, des sièges sport recouverts de cuir, ainsi que de la fibre de carbone à foison.

Symphonie pour V12

Ferrari Monza SP1 profil avant jantes feux barquette

Sous le capot de ces deux modèles, les connaisseurs devraient sans difficulté reconnaître le V12 6,5 litres équipant déjà la 812 Superfast. Ici, les performances du moteur le plus puissant conçu par les ingénieurs de la marque ont été quelque peu revues, passant de 800 à 810 chevaux, pour un couple maximal culminant à 719 Nm. Avec son châssis en aluminium et sa carrosserie en fibre de carbone, offrant un poids oscillant entre 1,5 et 1,52 tonnes, les Ferrari Monza SP1 et SP2 revendiquent un 0 à 100 km/h abattu en seulement 2,9 secondes, pour une vitesse de pointe de 300 km/h. Si les détails techniques sont encore rares, les premières informations évoquent un équilibre optimisé et une prise de roulis inexistante, grâce à la structure de ces barquettes.

Premiers modèles d’une lignée de séries spéciales baptisée « Icona » et s’inspirant très probablement du passé de la marque, ces Ferrari Monza SP1 et SP2 seront donc uniquement proposées en série limitée, dont le nombre d’exemplaires est inconnu. Rendez-vous au prochain Mondial de Paris, qui ouvrira ses portes le 4 octobre prochain pour en savoir plus sur ces deux nouveautés.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s