La berline Volkswagen Arteon se dévoile à Genève

Volkswagen n’est pas venu les mains vides à Genève, et a profité du salon pour dévoiler sa nouvelle berline haut de gamme Arteon. Positionnée au dessus de la Passat, elle veut incarner la vision du confort du constructeur allemand. 

Volkswagen Arteon avant jaune 2

Volkswagen tourne définitivement la page de la CC, lancée en 2008 et s’apprête désormais à accueillir une nouvelle berline cinq portes, sous le nom d’Arteon. Positionnée juste au dessus de la Passat dans la gamme, elle en reprend la plateforme MQB et atteint une longueur totale de 4,87 m, pour un empattement de 2,84 m, soit 5 cm de plus que cette dernière. Le coffre se veut également plus accueillant, avec un volume total passant de 563 à 1 557 litres une fois la banquette rabattue, contre 650 à 1 780 litres pour la Passat berline.

Du côté du design, la Volkswagen Arteon arbore des lignes tendues et nettes, ainsi qu’un long capot débordant sur les ailes, tandis que la large calandre s’étire quant à elle sur toute la largeur de la voiture, rejoignant les deux optiques à LED. Un style audacieux, qui rompt avec le reste de la gamme, parfois un brin trop sage. A l’arrière, le becquet et les feux effilés apportent une touche de dynamisme, tout comme la ligne de toit inclinée.

A l’intérieur, le style reste très proche de la Passat, avec un habitacle sobre mais moderne grâce à une planche de bord qui peut être recouverte au choix d’un revêtement façon carbone, bois ou encore laque piano. La sellerie est quant à elle disponible en cuir Nappa ou en suédine, selon la finition choisie parmi les Standard, Elégance et R-Line.

Enfin, une flopée d’aides à la conduite sera bien évidemment proposée, parmi lesquelles l’affichage tête haute, le combiné d’instrumentation digital Active Info Display ou encore le nouveau système d’infodivertissement « Discover Pro » abrité par un écran tactile 9,2 pouces.

Six moteurs dans la gamme

Volkswagen Arteon dynamique arrière r-line jaune

Du coté de la mécanique, ne vous attendez pas à des surprises, puisque la Volkswagen Arteon reprend des motorisations quatre cylindres déjà vues dans la gammes avec trois TSI essence turbocompressés et trois TDI. Du côté des essence, nous retrouvons donc les 1,5 litre TSI Evo 150 et 2,0 litres TSI de 190 et 280 chevaux, tandis que la gamme diesel propose trois déclinaisons du 2,0 litres TDI en versions 150, 190 et 240 chevaux.

Si une boîte six rapports est proposées de série sur les 1,5 litre TSI et 2,0 litres TDI, l’ensemble de la gamme peut néanmoins être associée à une transmission automatique DSG7, tandis que le 2,0 litres TDI peut également être couplé à un système quatre roues motrices.

Déjà disponible à la commande à partir de 49 325 € et 51 600 €  en Allemagne dans ses versions les plus puissantes (2,0 litres TSI 280 et 2,0 litres TDI 240), la nouvelle Volkswagen Arteon devrait probablement entrer en commercialisation d’ici la fin de l’année en France.

Volkswagen n’a néanmoins pas encore annoncé de tarif pour l’hexagone, mais il devrait être légèrement plus élevé qu’en Allemagne, sans plus de détails pour l’instant.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s