Genève 2017 : Alpine de retour avec la nouvelle A110

Un an après la présentation de son concept Vision, Alpine est de retour à Genève avec sa nouvelle A110. Fidèle à l’esprit de la berlinette originale, elle oscille entre hommage au passé et technologies modernes, et il faut avouer que la recette fonctionne plutôt bien.

Alpine_88345_global_fr

Après des années d’attente et de multiples concepts, ça y est, l’Alpine A110 est enfin là, dans sa version définitive. Fidèle à la berlinette originelle lancée en 1962, elle en reprend le design emblématique, tout en lui offrant une touche de modernité nécéssaire. Au contraire de Citroën avec sa DS3, qui revendiquait à l’époque son côté « anti-rétro » dans ses publicités, Alpine à quant à lui pris le parti de célébrer son histoire avec une petite sportive au look fortement inspiré de la berlinette made in Dieppe.

Référence indéniable à la première génération, les quatre petits feux ronds à l’avant sont l’un des signes distinctifs les plus frappants, tout comme ses lignes fluides et tendues, favorisant l’aérodynamisme, avec un Cx de 0,32 seulement. Un résultat que l’on doit également aux multiples entrées d’air situées sur le bouclier avant, au diffuseur arrière ainsi qu’au fond plat intégral rivant littéralement la voiture au sol.

A l’intérieur, la modernité est de mise et l’ambiance est sportive. Outre l’incontournable volant à méplat, notons également la présence de sièges sport monocoque Sabelt pesant seulement 13,1 kg ainsi que des matériaux nobles tels que le cuir, l’aluminium et la fibre de carbone.

Si cette Alpine A110 se revendique comme un véritable hommage à celle des années 60, le constructeur a bien compris que la recette d’un succès passe aussi par le confort et la modernité. C’est donc pour cela que le conducteur pourra bénéficier d’un écran tactile sur la console centrale ainsi que d’un combiné d’instrumentation numérique personnalisable avec trois ambiances, Vintage, Normal et Race.

Berlinette hautes performances

Alpine_88330_global_fr

Si certaines rumeurs, à prendre néanmoins avec des pincettes évoquent la possibilité d’une version plus puissante, il faudra pour l’instant se contenter d’un seul moteur pour l’Alpine A110. Ne soyons pas déçus pour autant, puisque la sportive est dotée d’un quatre cylindres 1,8 litre turbocompressé développant 252 chevaux et 320 Nm de couple, couplé à une boîte DCT Getrag à sept rapports et embrayage humide. Associé à un poids plume de seulement 1 080 kg, elle revendique un rapport poids/puissance de 4,3kg/ch et un 0 à 100 km/h abattu en 4,5 secondes.

Performante mais n’oubliant pas d’être polyvalente pour autant, la nouvelle Alpine A110 propose trois modes de conduite Normal, Sport et Track. Ces derniers modifient divers réglages tels que le moteur, l’ESC, la direction ainsi que la boîte de vitesses. L’échappement actif a quant lui été particulièrement travaillé afin d’être allégé au maximum et d’offrir un son de qualité. Enfin, le freinage est assuré par des freins en aluminium développés par Brembo, engendrant un gain de poids de seulement 2,5 kg.

Produite dans l’usine Renault Sport de Dieppe, la nouvelle Alpine A110 Première Edition, dont l’ensemble des exemplaires a déjà été commandé sera livrée dès la fin de l’année. La version de série sera quant à elle disponible courant 2018. Si le tarif de cette dernière n’a pas encore été annoncée, la Première Edition est quant à elle affichée à partir de 58.500 €, bien que l’ensemble des 1955 exemplaires aient déjà été vendus.

Marie Lizak

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s