Nouveau visage pour la DS 3

Succès oblige, la DS 3 s’offre un second restylage et dévoile son dernier lifting en date dans la pyramide du Louvre à Paris. Un nouveau look pour la citadine chic et branchée, qui quitte cette fois définitivement le blason Citroën.

Citroen-DS3_2016_800x600_wallpaper_02.jpg

Lancée en 2010 par Citroën, la DS3 se voulait d’ores et déjà « anti-rétro » et le clamait haut et fort dans des campagnes de publicités décalées et funky. Ultra-personnalisable et branchée, la citadine n’a pas eu de mal à séduire la clientèle, principalement féminine et à faire peur à ses concurrentes de toujours, Mini Cooper et Fiat 500 en tête.
Bien que qu’elle conserve les courbes qui ont fait son succès, cette nouvelle DS 3 s’offre un lifting pour le moins surprenant avec une toute nouvelle face avant assez complexe baptisée « Double Wings ». Un changement d’autant plus symbolique que sa calandre s’affranchit des célèbres chevrons Citroën, qui marque un tournant important dans la carrière de la citadine.
Un brin sophistiqué, ce nouveau visage peine à faire l’unanimité, bien qu’il reste en accord total avec les ambitions premium de la jeune marque née en juin 2014.

Technologies et nouvelles motorisations

Citroen-DS3_2016_800x600_wallpaper_04.jpg

Côté cockpit, pas de véritable changement concernant les qualités de finitions, qui sont déjà excellentes mais plutôt l’arrivée de nouvelles fonctionnalités avec notamment un ordinateur de bord amélioré.
On y retrouve les systèmes CarPlay et MirrorLink, respectivement destinés aux utilisateurs de smartphones sous IOS et Android ainsi qu’un écran tactile 7 pouces affichant désormais la caméra de recul.
Pas de grosse révolution concernant les motorisations mais une nouveauté, un bloc 3 cylindres 1.2 essence 130 ch PureTech couplée à une boîte manuelle six rapports. Il vient compléter une offre déjà bien fournie dont les puissances s’échelonnent de 82 à 120 ch avec deux blocs diesel et deux essence.
Dites adieu à la DS3 Racing, qui se nommera désormais DS 3 Performance, équipée du moteur THP 1.6 turbo 208 ch , qui sonnerait presque comme un clin d’oeil à sa cousine, la fameuse 308 GTi 30th.

Il faudra compter environ 15 900€ pour la version berline et 20 000€ pour arpenter les rues parisiennes cheveux au vent en cabriolet.

Marie Lizak

Découvrez la vidéo officielle de la nouvelle DS 3

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s