Rétromobile met la voiture ancienne à l’honneur

Après une édition 2016 dont le succès avait été au rendez-vous, le salon Rétromobile est de retour, toujours placé sous le signe de la passion de la voiture ancienne. Reportage au coeur de l’événement incontournable pour les amateurs et les collectionneurs. 

img_7062

Près de 550 exposants et plus de 500 véhicules, le tout sur 60.000 m2 répartis entre les pavillons 1, 2 et 3, cette année, le salon Rétromobile se revendique plus que jamais comme le temple de la voiture ancienne. N’en déplaise à la municipalité de Paris, qui cherche par tous les moyens à faire disparaître ce patrimoine roulant des rues de la capitale, à grands renforts de circulation alternée et autres vignettes.

Pourtant, du 8 au 12 février, le monde entier a les yeux braqués vers la France, et plus particulièrement la Porte de Versailles, qui accueille cette année la 42ème édition de l’un des plus grands salons consacrés à la voiture ancienne au monde.

Et de la voiture, justement en veux-tu en voilà. Encore une fois à l’honneur, les constructeurs français sont bien présents et ont apporté avec eux leurs plus belles créations. La marque au Lion était bien représentée, avec quelques beautés issues du Musée de l’Aventure Peugeot de Sochaux, notamment une superbe 403 Cabriolet Grand Luxe, au volant de laquelle on s’imagine plutôt bien, chevaux au vent et lunettes de soleil sur le nez.

Du côté de DS Automobiles, le passé côtoie le futur avec quelques emblématiques SM et DS ainsi que le concept-car électrique E-Tense, déjà aperçu à plusieurs reprises et notamment au dernier Mondial de Paris ainsi qu’au Festival Automobile International. Chez Renault, toutes les époques étaient représentées, de la Type CH de 1911 au dernier concept TreZor, en passant par la R5 Turbo.

Pour la première fois, Alpine était présent avec notamment la fameuse Berlinette A110 ainsi que le concept Vision, présentée à Monaco l’an dernier. Un premier pas du constructeur avant la présentation officielle de sa future voiture de série…

Enfin, Citroën faisait la part belle au Type H avec deux modèles de 1941 et 1954, ainsi qu’à la 2 CV, avec un exemplaire datant de 1952.

Le Groupe B à l’honneur 

img_7043

Rétromobile, c’est aussi et surtout l’occasion incontournable de revivre l’âge d’or de l’automobile à travers de nombreuses expositions à thème. Cette année, les visiteurs peuvent découvrir ou redécouvrir des véhicules de plus de cent ans, présentés par le club des « Teuf-Teuf » et en démonstration à l’extérieur du salon, mais aussi quelques Aston Martin emblématiques telles que les DB4 et DB5. Pendant ce temps là, Porsche met à l’honneur sa 928 à moteur avant, tandis que l’exposition « Bugatti meets Bentley » dresse quant à elle un parallèle entre les deux constructeurs, qui ont finalement plus de points communs que l’on pourrait le croire.

Mais le clou du spectacle est sans conteste l’exposition des véhicules de rallye Groupe B, organisée par les Grandes Heures Automobiles sur la passerelle entre les pavillons 1 et 2.

Tout d’abord, une brève page historique est de mise afin de mieux comprendre l’engouement autour de cette époque riche. Lancé en 1982, le Groupe B succède aux groupes 4 et 5 en Championnat du Monde des Rallyes. Intégrant les voitures de Grand Tourisme modifiées et produites à 200 exemplaires, cette catégorie devint très vite la reine de la compétition en raison de la grande liberté technique laissée aux ingénieurs de l’époque. Pourtant, alors que certains véhicules tels que l’Audi Quattro Sport S1 E2 pouvait atteindre les 600 chevaux, la montée en puissance perpétuelle des autos engagées conduit à plusieurs accidents et précipita la disparition du Groupe B en 1987.

Aujourd’hui, il subsiste tout de même de superbes vestiges de cette époque, présentés au sein du salon Rétromobile. Outre la célèbre Peugeot 205 Turbo 16, d’autres compétitrices de choc ont fait le déplacement pour le public, telles que la Renault Maxi 5 Turbo, la Citroën BX 4TC ou encore la Lancia 037.

L’incontournable vente Artcurial Motorcars

img_6837

Comme chaque année, les collectionneurs se donnent rendez-vous à la célèbre vente aux enchères organisées par Artcurial Motorcars, qui se tiendra demain. En attendant, les visiteurs peuvent tout de même venir admirer l’ensemble des 154 véhicules mis en vente, à des prix pouvant aller de quelques milliers à plusieurs millions d’euros. C’est notamment le cas de la Ferrari 335 Sport Scaglietti de 1957, adjugée l’an dernier pour quelques 32 millions d’euros.

Cette année encore, Ferrari est bien représenté avec une Dino Berlinetta Speciale par Pininfarina de 1965 estimée entre 4 et 8 millions d’euros (voir photo ci-dessus). Vendue par l’Automobile Club de l’Ouest, l’organisateur des 24 Heures du Mans, cette berlinette est en réalité le prototype de la première Ferrari GT à moteur central.

D’autres belles italiennes sont également en vente, dont une Ferrari 166 Spyder Corsa par Scaglietti de 1948, pilotée notamment par le double vainqueur des 24 Heures du Mans, Raymond Sommer ainsi qu’une Lamborghini Miura SV, estimée à plus de deux millions d’euros.

Dans la famille des voitures aux propriétaires célèbres, je demande la Cadillac Serie 62 Cabriolet Custom de Johnny Hallyday. Estimée à 50.000€, elle est mise en vente par le chanteur au profit de l’association « La Bonne Etoile », destinée à aider les enfants abandonnés et orphelins.

Si vous avez l’âme d’un sportif, pourquoi ne pas plutôt opter pour la Renault 5 Turbo Groupe 4 pilotée par Jean Ragnotti et estimée entre 300.000 et 500.000 € ou encore pour la Porsche 930 Turbo 3,3 litres de Sébastien Loeb, dont la valeur est comprise entre 170.000  et 200.000 € ?

Enfin, si votre budget est plus serré, les citadines mythiques feront probablement votre bonheur, avec notamment une Rover Mini 40e Anniversaire de 2000 estimée entre 15.000 et 25.000 €.

Informations pratiques : 

Salon Rétromobile – Parc des expositions de la Porte de Versailles

Du mardi 8 au dimanche 12 février 2017

De 10h à 19h et nocturne jusqu’à 22h les mardi 8 et vendredi 10

Plein tarif : 18 € 

Gratuit pour les moins de 12 ans

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s