Actualité automobileVoiture propre

Porsche Taycan Cross Turismo : le break qui déménage

Plus d’un an après son lancement, la Porsche Taycan se décline en une toute nouvelle version break Cross Turismo, se distinguant par quelques éléments spécifiques.

Photo nouvelle Porsche Taycan Cross Turismo 2021

Cela fait déjà un petit bout de temps que l’on connaît la Porsche Taycan, alors que celle-ci fut révélée en 2019, quatre ans après le concept Mission E, annonçant les lignes de la berline électrique. Un an après le lancement commercial de cette dernière, la marque de Stuttgart fait à nouveau parler d’elle, en levant cette fois-ci officiellement le voile sur la version Cross Turismo, préfigurée quant à elle par le concept éponyme, dévoilé quant à lui en 2018, à l’occasion du salon de Genève. Déjà aperçue en liberté sous un camouflage plus ou moins important, cette déclinaison break un brin plus baroudeuse que la berline se révèle dans son intégralité, s’apprêtant alors à rejoindre la gamme dans les mois à venir. Une stratégie qui nous rappelle quelque peu ce que fait déjà la marque avec la Panamera, qui s’offre également deux silhouettes, afin de séduire des clientèles bien distinctes et de ne pas se fermer de portes. Avec cette variante, la gamme Taycan est donc désormais au complet, alors que celle-ci se décline également en plusieurs niveaux de puissance.

Comme pour la Panamera, cette Porsche Taycan Cross Turismo conserve un visage identique à celui de la version standard, avec son regard caractéristiques, surplombant des prises d’air verticales, ce qui pourrait alors nous induire en erreur en la voyant de face. Car c’est surtout de profil que les différences sont les plus visibles, la silhouette étant alors résolument celle d’un élégant break de chasse. Gagnant un petit centimètres par rapport à la berline, cette variante revoit logiquement son habitabilité à la hausse, tant pour les occupants à l’arrière qu’en termes de volume de coffre, celui-ci étant alors établi à 466 litres, contre 407 litres pour la déclinaison que l’on connaît déjà. Par ailleurs, l’auto a également été rehaussée de deux centimètres, mais sachez qu’il est possible d’augmenter la hauteur d’un centimètre supplémentaire, grâce au nouveau pack Offrroad Design. Disponible en option, celui-ci inclut également des protections de carrosseries, prenant la forme de petites ailettes au niveau des pare-chocs et des jupes. A noter également que des boucliers et des passages de roues spécifiques ont été ajoutés à cette version pour lui donner un air de vraie baroudeuse. Enfin, il est également possible d’ajouter en option un porte-vélos, conçu sur-mesure pour le break électrique.

Quatre versions, jusqu’à 761 chevaux

Photo break Porsche Taycan Cross Turismo 2021

Comme la berline, cette Porsche Taycan Cross Turismo se décline en plusieurs versions, de la 4 à la Turbo S coiffant la gamme du haut de ses 761 chevaux grâce au mode Overboost, lui permettant alors de réaliser l’exercice du 0 à 100 km/h en seulement 2,9 secondes. Toutes ces déclinaisons embarquent alors deux moteurs électriques, soit un sur chaque essieu, mais à la différence de la Taycan standard, le break n’est pas disponible en pure propulsion, ni avec petite la batterie de 79,2 kWh. L’ensemble des déclinaisons sont en effet équipées de celle de 93,4 kWh, offrant alors une autonomie variant entre 419 et 456 kilomètres selon la déclinaison choisie. Profitant toujours d’une architecture 800 volts, inaugurée sur la berline, cette variante Cross Turismo peut alors être rechargée de 5 à 80 % en seulement 22,5 minutes, grâce à une puissance de charge maximale de 270 kW. Neuf heures sont alors nécessaires sur une prise 11 kW pour remplir la batterie à 100 %.

Bonne nouvelle pour ceux qui seraient tentés par cette nouvelle déclinaison, celle-ci est d’ores et déjà disponible à la commande ! Il faudra alors prévoir un chèque d’au moins 96 454 € pour la version d’entrée de gamme, tandis que la déclinaison Turbo S la plus extrême débute quant à elle à 191 314 €, hors options bien sûr. Les premières livraisons devraient quant à elles intervenir d’ici à cet été.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer