Essais automobiles

Essai Ford Puma ST : les contraires s’attirent

Proposer une version sportive du Puma, c’était assez osé et pourtant Ford l’a fait. Mais cette déclinaison est-elle vraiment à la hauteur de son blason ? Nous en avons pris le volant pour le savoir.

Photo Ford Puma ST trois cylindres 2021

Associer sport et SUV, cela aurait été totalement impensable il y a quelques années encore, hormis sur des modèles très haut de gamme et très spécifiques, séduisant une clientèle bien particulière. Car proposer une version hautes performances d’un modèle surélevé demande tout de même de mettre la physique à rude épreuve, en faisant face à une terrible évidence : plus c’est haut, plus ça risque de pencher. Forcément, l’idée d’un SUV sportif reste encore aujourd’hui pas toujours simple à intégrer, et plutôt antinomique. Sans parler du fait que les amateurs de vraies modèles performants iront plutôt chercher un petit coupé plutôt qu’un mastodonte sur roues. Et pourtant, le marché des SUV est de plus en plus dense, alors que la demande ne cesse d’augmenter. Pour se distinguer, plusieurs solutions donc : miser sur son style, sur son habitabilité ou prendre le contre-pied de la tendance et proposer un modèle résolument sportif, en ayant l’assurance de n’avoir quasi aucune concurrence. C’est le choix qu’à fait Ford, en déclinant son nouveau Puma en une inédite version qui n’était il y a quelques années encore rien d’autre qu’une hypothèse un peu folle.

Pourtant, le voici enfin, ce petit nouveau qui pousse même le vice jusqu’à voler le label ST à la Fiesta, en plus d’avoir repris le nom de cette icône des années 90 que fut le Ford Puma originel. Un sacrilège ? Sur le papier, peut-être. Mais en prenant le volant de cette version dynamique totalement délirante, on se rend en fait compte qu’il est tout à fait possible d’allier deux notions qui n’avaient à priori rien en commun. Reprenant la recette des GTI d’antan, le petit SUV au look aussi extravagant que son positionnement a fait un pari osé, et ça fonctionne, alors qu’il ne devrait pas rencontrer le moindre rival sur sa route pour l’instant. Et pour cause, le Renault Captur ne devrait pas aller plus loin que la version RS Line, tandis que chez Peugeot, il faudra uniquement s’attendre à une déclinaison sportive électrifiée de la 2008. Rien à voir donc avec ce Puma ST, qui ne s’autorise pas la moindre once d’électrification, mais qui a néanmoins cédé au downsizing, comme la citadine dont il reprend le trois cylindres. Certes, tout a été fait pour limiter au maximum les émissions et le malus qui va avec, mais sans pour autant sacrifier le plaisir. C’est en tout cas ce que nous avons pu voir durant notre essai.

Si ce Ford Puma ST ne devrait certes pas être la version la plus vendue de la gamme, avec des prévisions de ventes tournant autour des 300 à 400 exemplaires annuels, on ne peut que saluer l’audace de la marque. Alors montez vite avec nous à bord de ce petit SUV gavé aux hormones pour découvrir tout son potentiel !

Essai Ford Puma ST : jolie grenouille

Photo face avant statique Ford Puma ST 2021

A sa révélation, le Ford Puma n’avait évidemment pas manquer d’interpeller, surtout ceux qui ont connu le « vrai » Puma, ce petit coupé mythique des années 1990. Certes, cette version totalement revue et corrigée n’a plus rien à voir du tout avec l’auto originelle, les plus observateurs pourront néanmoins remarquer un léger lien de parenté entre les deux, au niveaux des feux avant arrondis. Certes, c’est un peu tiré par les cheveux, et rien ne dit que Ford l’a vraiment fait exprès, mais cela reste intéressant à noter tout de même. Avec ce nouvel arrivant dans sa gamme, la firme à l’ovale bleu à souhaiter proposer quelque chose de différent, en prenant le parti d’un design tout en rondeur et d’une certaine bonhomie, là où la plupart de ses rivaux optent pour l’agressivité. Un parti-pris qui devrait permettre à l’Américain de se distinguer sur un marché de plus en plus concurrentiel, même dans sa version de base. Joufflu à l’avant comme à l’arrière, l’adorable petit SUV à la bouille de grenouille ne passe pas inaperçu et intrigue, notamment dans sa version ST. Ses porte-à-faux courts et sa longueur de seulement 4,23 mètres, participent également à accroître son capital-sympathie.

Mais si la version standard affiche un air jovial, la déclinaison ST gagne quant à elle très nettement en agressivité, en s’offrant un kit spécifique, très proche de la variante ST Line. Celui-ci sePhoto sièges Ford Puma ST 2021 caractérise alors par des boucliers avant et arrière au dessin plus sportif, ce dernier intégrant par ailleurs deux sorties d’échappement noires. Mais ce n’est évidemment pas tout, puisque le style du petit SUV sportif est également complété par de très belles jantes de 19 pouces, dissimulant des étriers rouges à l’avant comme à l’arrière. Enfin, la très belle teinte Vert Mean exclusive à cette version vient parfaire son look, bien qu’il faudra ajouter 1 250 € au bon de commande. C’est un prix, certes, mais cela vaut le coup, au vu du nombre de têtes qui se sont retournées sur notre passage. Comme chez Peugeot, Ford a ici fait le choix de proposer une teinte couleur très vive de série, à savoir le Rouge Racing. Il faudra donc allonger le chèque pour s’offrir une couleur plus discrète si vous le souhaitez. Une stratégie qui devrait s’avérer payante pour la marque, alors qu’il faudra débourser au moins 250 € pour du Blanc Glacier.

A bord aussi, le Ford Puma ST fait le plein d’attributs sportifs, loin de se contenter de quelques surpiqûres, au contraire de nombreux modèles généralistes voulant se donner des airs de vraie sportive. Ici, le conducteur et son passagers sont installés dans de vrais sièges baquet signés Recaro très enveloppant, que ce soit au niveau du dos comme de l’assise. Si ceux-ci offrent un excellent maintien, ils sont aussi plutôt confortables malgré tout, permettant d’envisager des longs trajets sans soucis. Si ceux-ci sont visuellement très beaux, on regrettera néanmoins la qualité perçue de la planche de bord, un peu deçà des attentes, avec des matériaux de qualité moyenne, de même que les ajustements. Néanmoins, le système d’info-divertissement intégré à l’écran tactile de 12,3 pouces est quant à lui plus que correct, tandis que le combiné numérique est clair et efficace. Mais l’un des principaux atouts de ce Ford Puma, quelle que soit la version, c’est sa bonne habitabilité et son vaste espace de rangement, avec un coffre dont le volume passe de  456 à 1 216 litres. Petit plus, la Mega Box de 80 litres située sous le plancher est ici reconduite, avec son revêtement imperméable permettant de stocker toutes sortes d’objets et d’être lavée au jet d’eau si besoin, grâce à une petite évacuation. Un atout supplémentaire pour le SUV, qui lui permet une fois encore de se distinguer face à ses rivaux, même dans sa version standard.

Essai Ford Puma ST : à fond la forme !

Photo arrière Ford Puma ST 2021

Si la gamme du nouveau Ford Puma est relativement large, avec des propositions essence et diesel mais faisant également appel à l’hybridation légère, le tout avec des puissances oscillant entre 125 et 155 chevaux, il faudra en revanche se contenter d’une seule offre sur le ST. Celui-ci embarque en effet un moteur que l’on connaît déjà très bien, puisqu’il s’agit du 1,5 litre EcoBoost de la Ford Fiesta ST, dont nous avons déjà pris le volant quelques années plus tôt. Pas de surprise donc de ce côté-là, ce trois cylindres ayant déjà fait ses preuves au fil du temps, se montrant très volontaire, grâce à l’assistance du turbo, et en même temps plutôt frugal, grâce à la technologie de désactivation des cylindres. Concrètement, il est possible de n’en utiliser que deux lorsque le moteur est peu sollicité, afin de réduire la consommation, ainsi que les émissions polluantes. En conduite plus dynamique, ce petit trois-pattes se montre assez convaincant, bien qu’il manque quelque peu de souplesse par rapport à un quatre cylindres. Hormis ce petit défaut, commun à tous les moteurs de ce type, on notera l’absence de bruit, due à la bonne insonorisation de l’habitacle, et ce même lorsque l’on monte dans les tours.

Photo statique Ford Puma ST 2021Ne vous fiez pas aux apparences, car en réalité, ce Ford Puma ST est plus une sportive surélevée qu’un vrai SUV. Celui-ci profite en effet de suspension rabaissées de quelques millimètres mais également très largement raffermies par rapport à la version standard, plus encore que sur la Fiesta, afin de compenser la hauteur de caisse plus importante. On ne peut néanmoins pas lutter avec la physique, et la prise de roulis reste encore assez présente malgré la présence d’une barre anti-roulis plus ferme. L’auto demeure néanmoins très agile, étant également un peu plus joueuse que la citadine au niveau du train arrière. Il reste tout à fait possible d’entrer dans les courbes à haute vitesse sans trop de crainte, même si nous aurions aimé profiter d’une direction un peu plus précise tout de même. Cela n’empêche pas le train avant d’être très réactif,  faisant alors littéralement plonger l’auto dans les courbes. Heureusement, le différentiel à glissement limité Quaife permet quant à lui de maintenir une trajectoire optimale et de rattraper les excès de confiance. Mais quoi qu’il en soit, les aides à la conduite, aussi permissives soient-elles demeurent toujours présentes pour pallier aux petites erreurs de pilotage.

Très amusant sans pour autant être le modèle sportif le plus efficace du marché, ce Ford Puma est un petit jouet rendu encore plus sympathique grâce à son échappement très expressif, notamment en mode Sport. Au quotidien, et malgré son caractère très sportif, le petit SUV reste relativement polyvalent, pouvant sans problème constituer un bon daily, sous réserve de ne pas avoir un dos trop sensible. Car les suspensions sont en effet très fermes et nuisent évidemment au confort général, qui est à vrai dire quasiment absent sur ce Puma ST. Mais après tout, cette déclinaison n’est pas vraiment faite pour cela, la version standard étant quant à elle plus adaptée à un usage quotidien. On appréciera en revanche le freinage ultra-performant du SUV sportif, assuré par des disques de 325 mm à l’avant et 271 à l’arrière. Un vrai atout sécurité pour le quotidien, mais également lors de sessions de conduite à un rythme plus élevé. Enfin, la boîte manuelle à six rapports est tout à fait correcte, bien que le guidage aurait gagné à être un peu plus précis. Du coté de la consommation, celle-ci reste plutôt raisonnable, avec une moyenne établie à 10,2 litres aux 100 kilomètres durant notre essai, où la conduite sportive fut de mise.

Essai Ford Puma ST : pour résumer

Photo profil Ford Puma ST 2021

Apportant un vent d’air frais sur un marché de plus en plus sage et électrifié, ce Ford Puma ST détonne et constitue une alternative à ne pas négliger pour les amateurs de sportivité souhaitant trouver un véhicule utilisable tous les jours. Certes, l’auto est loin d’être confortable, mais elle conviendra parfaitement à une clientèle jeune. D’autant plus que si son tarif reste relativement élevé, ce n’est pas le cas du malus, plutôt raisonnable pour un tel véhicule. S’il ne faudra pas chercher à faire des chronos avec ce SUV, il n’en reste pas moins une proposition très amusante et qui sort de l’ordinaire. Ses quelques petits défauts se font rapidement oublier tant les sensations distillées à son volant sont plaisantes, et ce malgré sa position haut-perchée. Sportive avant d’être un modèle surélevé, l’auto est une petite boule d’énergie et colle un sourire sur tous les visages croisés durant notre trajet, attisant la curiosité et provocant une certaine sympathie, grâce à son adorable bouille. Ford a osé, et il a bien fait !

Essai Ford Puma ST : notre avis

Design extérieur
Présentation intérieure
Technologie
Agrément de conduite
Passion
Rapport qualité / prix

SUV sportif, une oxymore souvent décevante, qui prend pourtant ici tout son sens avec ce Ford Puma ST, qui combine le meilleur des deux mondes.

Essai Ford Puma ST : fiche technique

  • Moteur : trois cylindres, 1497 cm3, 12 soupapes, turbo, essence, injection directe, distribution variable
  • Transmission : boîte manuelle à six rapports, traction
  • Puissance : 200 ch à 6 000 tr/min
  • Couple : 320 nm à 2 500 tr/min
  • Dimensions : 4,23 × 1,80 × 1,53
  • 0 à 100 km/h : 6,7 secondes
  • Vitesse maximale : 220 km/h
  • Volume de coffre : de 456 à 1 216 litres
  • Émissions de CO2 / malus : 155 g/km / 983 €
  • Consommation en cycle mixte : 6,9 l/100 km
  • Prix : à partir de 33 650 €

Essai Ford Puma ST : les photos

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer