Actualité automobile

Renault pourrait faire revivre les R5 et 4L en électrique

Alors que Renault présente son nouveau plan stratégique dans quelques jours, il se murmure qu’il pourrait faire renaître les R5 et 4L avec une motorisation électrique.

Renault e-Plen Air Concept 2019

Plus que quelques jours avant d’en savoir enfin un peu plus sur ce que Renault nous prépare. Depuis l’arrivée de Luca de Meo a sa tête, le constructeur a déjà opéré une belle mutation, avec notamment l’arrivée d’un nouveau directeur du design, qui n’est autre que Gilles Vidal, ancien patron du style de Peugeot. Encore dans le rouge il y a peu, en raison notamment de la crise du Coronavirus, mais pas que, la firme au losange commence à bien se relever, et cela n’est pas prêt de se terminer, alors que son patron prépare un plan d’attaque pour les prochaines années. Une toute nouvelle stratégie baptisée « Renaultution » qui sera présentée le 14 janvier prochain, et qui devrait détailler tous les changements à venir pour le constructeur tricolore, visant alors à le rendre plus cohérent et attractif, afin de relancer les ventes et de mieux sortir de la crise actuelle, qui a obligé l’ex-régie à prendre des mesures fortes, avec la vente entre autres de certaines concessions, ainsi que de nombreux licenciements.

Pour l’heure, tous les points de cette stratégie ne sont pas encore connus, mais l’on sait déjà que l’électrique en fera évidemment partie intégrante. Si rien n’a encore été confirmé, il se pourrait d’ailleurs que deux modèles mythiques fassent leur grand retour sous cette forme, à savoir la Renault 4 et la R5. La première s’inspirerait alors notamment du concept e-Plein Air, dévoilé en 201 et reprenant le style de la star des années 1960 à 1990 et embarquant une motorisation de Renault Twizy. Nul doute que l’éventuelle version de série sera dotée d’une propulsion un peu plus puissante, mais tout reste encore sujet à spéculations, en attendant une confirmation ce jeudi. Quoi qu’il en soit, Renault semble attaché à rendre hommage à son passé, comme en témoigne le retour du célèbre slogan « Des voitures à vivre », dans un spot publicitaire accompagné du titre Johnny and Mary, qui rappellera quelques souvenirs aux inconditionnels de la marque au losange.

Un vaste projet

Parmi les plans de Luca de Meo, celui d’un positionnement plus distinct entre chaque marque est sans doute le plus important et celui qui mettra le plus de temps à être mis en place. Car cela impliquera donc pour certains constructeurs des changements importants de gamme et d’image, comme pour Alpine, qui pourrait alors devenir une marque électrique. De Porsche à la Française, la firme deviendrait alors une sorte de mini-Tesla, proposant des sportives et peut-être plus tard un SUV zéro-émission, alors que trois nouveaux modèles seraient dans les cartons. Mais ce n’est pas tout, car Renault lui-même sera sujet à quelques changements de taille, avec notamment une réduction de la gamme de l’ordre de 30 % environ. La disparition du Renault Espace pourrait alors être officiellement annoncée, de même que celle d’autres modèles, alors que certains, notamment les plus petits seraient sur la sellette. Par ailleurs, nous devrions voir arriver dans les années à venir plus de crossovers et SUV, à commencer par la Renault Mégane, dont la prochaine génération devrait s’inspirer du concept e-Vision dévoilé en fin d’année dernière.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer