En pratique

Reconfinement et automobile : qu’est ce qui est autorisé ?

Alors que la France débute un second confinement, Une Fille au Volant fait le point sur les déplacements et les activités qui restent autorisés dans les semaines à venir.

confinement

Longtemps balayé de la main par le gouvernement et redouté par les Français, le confinement vient finalement d’être mis en place sur l’ensemble du territoire, et ce pour une durée d’un mois minimum, soit jusqu’au 1er décembre prochain. Une mesure qui vise notamment à enrayer l’épidémie de Coronavirus, alors que le nombre de contaminations repart à la hausse, mais qui suscite alors de nombreuses interrogations pour les Français, et notamment les automobilistes. Une Fille au Volant fait le point sur ce qui est désormais autorisé et interdit durant les semaines à venir, ainsi que sur les lieux qui resteront ouverts.

Quels sont les situations dans lesquelles il est possible de circuler ?

Si tous les déplacements sont proscrits depuis ce matin, il est néanmoins possible de sortir de chez soi dans certaines situations, qui sont détaillées dans l’attestation dévoilées par le ministère de l’Intérieur. Voici la liste des déplacements autorisés par le gouvernement :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou un établissement d’enseignement ou de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés, déplacements pour un concours ou un examen.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées, le retrait de commande et les livraisons à domicile.
  • Consultations, examens et soins ne pouvant être ni assurés  à distance ni différés et l’achat de médicaments.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants.
  • Déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant.
  • Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public
    Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative
  • Déplacement pour chercher les enfants à l’école et à l’occasion de leurs activités périscolaires

Attention, en cas de non-présentation de l’attestation, téléchargeable sur le site du ministère de l’Intérieur, vous risquez d’écoper d’une amende de 135 €, qui passe à 200 € en cas de récidive dans les 15 jours. Si vous êtes surpris une 3ème fois en un mois, vous vous exposez alors à une sanction de 3 750 €, ainsi qu’à une peine de prison de six mois.

Peut-on se rendre au garage ou laver sa voiture durant le confinement ?

Oui, il est tout à fait possible d’aller dans un garage ou de se rendre dans des magasins vendant des pièces automobiles. Si les centres de contrôle technique resteront quant à eux ouverts, le gouvernement incite néanmoins les Français à décaler le rendez-vous s’ils le peuvent, alors qu’une tolérance sera appliquée en cas de dépassement de la date butoir.

En revanche, il n’est pas autorisé de laver sa voiture, que ce soit dans un centre de lavage ou dans la rue devant chez vous, sous peine de vous exposer à la même sanction que lorsque vous sortez sans votre attestation.

Peut-on acheter une voiture sur cette période ?

Si les concessions seront fermées pour durant un mois au moins, il sera néanmoins possible de prendre livraison de sa voiture en prenant un rendez-vous au préalable. En revanche, la prise de commande sera toujours autorisée à distance, et notamment en ligne, alors que de plus en plus de constructeurs proposent cette solution sur leur site web. Les usines continuent quant à elles à fonctionner de manière normale pour l’instant.

Peut-on faire ses courses ou acheter de la nourriture à emporter ?

Comme l’a précisé le premier ministre Jean Castex, les commerces de première nécessité restent ouverts durant le confinement, et notamment ceux vendant des denrées alimentaires. Il est donc tout à fait possible d’aller faire ses courses, sous réserve de bien remplir l’attestation, en cochant la case « déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées, le retrait de commande et les livraisons à domicile ».Concernant la vente de plats à emporter, c’est la même chose, vous pouvez donc vous rendre dans votre restaurant préféré pour récupérer votre commande, tandis que la livraison à domicile est également possible.

Peut-on aller faire le plein de sa voiture ?

Rassurez-vous, les station-service restent toutes ouvertes, et il est donc évidemment possible et autorisé d’aller faire le plein de carburant, une fois encore sans oublier de remplir l’indispensable attestation dérogatoire. Il suffit alors de cocher la même case que pour aller faire vos courses, l’essence et le diesel faisant partie des biens de première nécessité au même titre que l’alimentation, alors que de nombreuses personnes continuent de se rendre sur leur lieu de travail tous les jours durant le confinement.

Peut-on passer le permis de conduire durant le confinement ?

Si les auto-écoles doivent fermer leurs portes, les examens restent quant à eux autorisés, que ce soit pour passer le permis auto ou moto, comme l’a confirmé le gouvernement. Comme le précise le site service-public.fr, il est possible de se déplacer « pour se rendre à des formations, un examen (comme le permis de conduire) ou un concours », toujours sous réserve d’être en mesure de présenter son attestation remplie en cas de contrôle des forces de l’ordre.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer