Actualité automobile

Opel Mokka : tournant symbolique

Amputé de son X, l’Opel Mokka évolue en profondeur et symbolise le renouveau d’Opel, que ce soit en termes de style ou de motorisations.

Photos Opel Mokka-e 2020 Žlectrique statique

Cela fait déjà sept ans que l’Opel Mokka est présent au sein de la gamme. Lancé en 2013, le petit SUV compact au Blitz s’était par la suite offert un petit restylage en 2016, ajoutant par ailleurs un X à son nom, afin de mieux marquer son appartenance à la gamme des SUV, aux côtés des Crossland et Grandland X. Quelques années plus tard, l’heure du renouveau est arrivé, l’occasion pour cet ancien rival devenu cousin de la Peugeot 2008 de changer radicalement. Mieux encore, ce Mokka voit plus loin et incarne le nouveau départ de la marque, plus encore que la Corsa, malgré qu’elle fut véritablement le tout premier modèle conçu sur une base appartenant au groupe PSA. En effet, le développement de la citadine avait déjà débuté sous l’ère General Motors, là où celui du SUV est intégralement signé par les ingénieurs de l’entreprise tricolore. Le dernier-né de la marque allemande incarne donc le changement, que ce soit par son style, annonçant celui des futures productions, mais également par sa mécanique.

Si les designers manquaient quelque peu de temps pour concevoir la nouvelle Opel Corsa, cela n’a pas été le cas pour ce Mokka, qui a profité d’un important travail de la part des équipes en charge du style. Si le look du SUV change radicalement par rapport à la précédente mouture, ces lignes ne sont pas sorties de nulle part, puisqu’elles reprennent le concept du Vizor, introduit sur l’étude de style GT X Experimental présenté en 2018. Globalement, les traits sont ici plus marqués et plus anguleux à l’avant comme à l’arrière, où l’on découvre de nouvelles optiques, ainsi qu’un montant nous faisant penser à l’Opel Adam. Un petit détail qui confirme que la marque souhaite aller de l’avant, sans pour autant faire table rase de son passé. Le hayon est de son coté très expressif, ce qui est assez rare pour être souligné. Enfin, notons également le nom du modèle désormais écrit en grosses lettres sur l’ensemble du coffre, une tendance de plus en plus répandue chez les constructeurs. Si le catalogue complet des couleurs n’a pas encore été dévoilé, on salue l’initiative de la marque de proposer une couleur aussi fun pour le lancement. Reste à savoir si elle sera de série, comme c’est le cas du Jaune Faro sur la Peugeot 208 !

A l’intérieur aussi, l’influence du GT X Experimental est présente, puisque l’Opel Mokka reprend le « Pure Panel », un concept initié sur l’étude de style et désignant une présentation très épurée, regroupant toutes les fonctionnalités en un seul bloc. En résulte une disposition du système d’infodivertissement qui n’est pas sans nous rappeler ce que propose Mercedes avec son MBUX, avec un écran tactile de 10 pouces et un combiné numérique mesurant 12 pouces ne faisant qu’un. De quoi apporter une touche d’originalité, contrastant nettement avec une Corsa à l’intérieur bien plus conventionnel. Cet habitacle devrait toutefois être par la suite décliné sur tous les futurs modèle de la marque, et sans aucun doute sur la citadine lors de son restylage dans quelques années. Plus court de 12 centimètres, grâce notamment à des porte-à-faux rabotés, l’Opel Mokka ne devrait pas forcément être le plus habitable de la catégorie, avec son coffre de 350 litres, mais qu’importe, car il reste avant tout un modèle destiné à une utilisation quotidienne.

Base commune

Photos Opel Mokka 2020 face arrire

Malgré son style bien distinct, l’Opel Mokka hérite de dessous déjà bien connus, puisqu’ils sont partagés avec le reste du groupe PSA. Le petit SUV repose en effet sur la plateforme CMP des Peugeot 208 et DS 3 Crossback, entre autres. Logique donc qu’il en reprenne également les motorisations, et notamment la variante électrique, la seule disponible au lancement en attendant que la gamme s’étoffe un peu plus. Nous retrouvons en effet un moteur de 136 chevaux et 260 Nm de couple, déjà bien connu au sein du groupe tricolore. Celui-ci est associé à une batterie de 50 kWh, permettant au dernier-né de la marque au Blitz de parcourir jusqu’à 322 kilomètres en mode normal selon le cycle WLTP. Une belle autonomie, qui s’explique en partie par la vitesse maximale limitée à 150 km/h, et ce quelle que soit la configuration, entre Eco, Normal et Sport. La recharge peut quant à elle s’effectuer via une prise 11 kW, ainsi que sur une borne rapide 100 kW, permettant de remplir la batterie à 80 % en seulement 30 minutes.

Par la suite, d’autres moteurs thermiques essence et diesel seront proposés, sans doute les mêmes que pour la Peugeot 2008, sa cousine technique. Nous devrions alors retrouver les blocs 1,2 litre PureTech et 1,5 litre BlueHDi, mais rien n’a encore été confirmé pour le moment. Parmi les systèmes d’aides à la conduite disponibles, cet Opel Mokka proposera notamment les feux à LED Matrix, le régulateur de vitesse adaptatif ou encore l’aide au maintien actif dans la voie. Le carnet de commandes devrait quant à lui ouvrir au cours de l’été, pour des premières livraisons qui interviendront au début de l’année prochaine. Le ticket d’entrée devrait quant à lui être un peu plus élevé que l’actuelle génération, tournant alors sans doute autour des 25 000 €.

Tags

Marie Lizak

Fondatrice et responsable éditoriale du site Une Fille Au Volant, je suis une passionnée de l'automobile dans tous ses aspects. J'ai pour vocation de partager ma passion avec légèreté et bonne humeur, sans oublier la rigueur et l'information, bien évidemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer